My own private Festival Episode 4 (Arte Creative, 22 novembre 2012)

Episode 4 : de l’animation, mais pas que…

dimanche 18 novembre : Finale Prix du Jury (Cinéma ABC)

Sequence 2012 Episode 04

Sortie de route

 

Les films présentés

Particularité de ce programme, partagée avec celui du Prix du Public, les films présentés ont tous été choisis dans le courant de l’année par l’intermédiaire des quatre présélections, donc susceptibles d’avoir été vus par une partie du public. A noter aussi que l’animation se taille une grosse part du gâteau avec six des huit courts en compétition. Des films souvent très sophistiqués comme The gloaming où un être construit un micro monde en plein désert. Son oeuvre tombera rapidement dans les mêmes travers que la société humaine, échappant au contrôle de son créateur. C’est également à partir d’un être humain que se développe la matérialisation de Aalterate, plongée dans les pensées d’une femme comateuse ou mourante.

Autre tour de force, celui du Banquet de la concubine, évocation d’un épisode datant de la Chine impériale, une fête en l’honneur de la femme de l’empereur qui dérive en une orgie volcano-érotique. Pour sa part, Switez étonne par la qualité formelle de son image sur fond d’anéantissement d’une cité médiévale et d’importance des figures religieuses.

En apparence plus légers, La garde-barrière et Il était une fois l’huile n’en sont pas moins des charges virulentes contre la société moderne. L’un concerne les agissements singuliers d’une vieille femme vivant hors du temps, déterminé à sensibiliser le monde galopant à sa musique, l’autre évoque le cynisme d’une marque dont l’hégémonie se fonde sur une communication agressive, laissant croire à son caractère indispensable.

Les fictions étaient représentées par Sortie de route, faux road movie au climat familial pesant, et Surfeurs, succession de défis qui tournent mal pour deux frères trahis par leur mesquinerie et mauvaise foi.

La séance vue de l’intérieur

En vertu du contexte de compétition, le premier programme diffusé dans cette perspective, on pouvait escompter sur un public soucieux d’influencer le jury par ses réactions. Rien ou presque de tout cela, seulement une attention disciplinée. Des rires répétés pendant Le Garde-barrière, Il était une fois l’huile, Surfeurs et dans une moindre mesure Le banquet de la concubine, mais une misère d’applaudissements.

Le film coup de coeur

Puisque l’animation a été si prégnante, autant s’attarder davantage sur une des deux fictions à l’honneur, en l’occurrence Sortie de route, ces retrouvailles tendues entre un père et un fils. L’un sort de prison, l’autre fait mine de le prendre en charge pour mieux fomenter un projet de vengeance. Au détour de quelques plans et de brefs échanges, nous pouvons progressivement nous faire une idée sur la culpabilité de l’un et la rancune de l’autre. Des révélations tout en finesse, les silences et non-dits étant davantage significatifs que les actions elles-mêmes. À ce titre, la séquence où le père réagit aux provocations d’un gamin fournit un nouvel élément de réponse. Alors que le père tend à se prendre au jeu des grimaces, le petit se retourne et cesse aussitôt, effrayé là où il aurait dû être amusé. Malaise tout aussi palpable au moment où les deux protagonistes principaux se trouvent devant la glace de leur chambre d’hôtel, dénués de toute complicité malgré leur lien familial. Plutôt qu’un abandon lâche ou une exécution physique, le fils opte pour un rejet franc. Il tue ainsi l’ambigüité de cette relation, choisit d’en gommer le caractère passionnel.

La décla’ de l’organisation

« Puisque les images parlent plus que les mots, je vais m’arrêter là. » Alain E. (Phrase idéale pour s’exempter de discours)

Le petit « on s’en fout » du jour

La danse frénétique d’un spectateur pendant la chanson en l’honneur de la multinationale Meroll (Il était une fois l’huile). De quoi accréditer la stratégie propagandiste de la marque.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s