Dossier « Planète Catch tire des plans sur 2012 » (Planète Catch n°40, Janvier 2012)

Planète Catch n°40 Dossier 2012 Page 1 001Planète Catch n°40 Dossier 2012 Page 2 001Planète Catch n°40 Dossier 2012 Page 3 001Planète Catch n°40 Dossier 2012 Page 4 001Planète Catch n°40 Dossier 2012 Page 5 001Planète Catch n°40 Dossier 2012 Page 6 001Planète Catch n°40 Dossier 2012 Page 7 001Planète Catch n°40 Dossier 2012 Page 8 001

« Mais la fin du monde… mais… mais, on s’en fout complètement ! Ce dossier, il faut le faire absolument ! » Rob VeDel a mis son grain de sel. Le type le plus mystique de la rédac’, celui qui tire les cartes pour savoir qui gagnera les rencontres de Championnat WWE, a convaincu l’équipe. Il faut dire que pour William Grolleau et Émilien Bartoli, parler de l’avenir n’a aucun sens, à cause du maudit calendrier maya. Eux, ils n’ont pas vu le film 2012… ils ne savent pas qu’à la fin, les humains s’en sortent. Il y a une vie après la fin du monde. Du coup, en bon cinéphile, notre rédacteur en chef a validé cette superbe idée signée « RVD ». Quelles seront les rivalités de 2012 ? Qui brillera à la TNA ? À la WWE ? Qui sera la mégastar de l’année ? Comment les carrières des uns et des autres évolueront ?  À vous de découvrir ce que Planète Catch aimerait vivre et voir au cours des 365 prochains jours.

Ils perceront en 2012

Wade Barrett – Barrage mortel
L’Anglais a fini 2011 en trombe avec des prestations sublimes contre des hommes du calibre de Randy Orton. Championnat mondial ou WWE, peu importe, l’un des deux ira autour de sa taille en 2012.

Dolph Ziggler – Showstopper

En 2011, Dolph a catché plus que n’importe qui à la WWE. Il n’y aura rien d’autre à faire pour lui que prendre une ceinture majeure après avoir maté Jack Swagger.

Zack Ryder – Nouvelle référence
Zack va solidifier sa place à Raw et devenir une nouvelle référence en matière de divertissement en battant, par ailleurs, le record du plus long règne de Champion U.S. à la WWE (343 jours pour MVP).

Mason Ryan – Demolition Machine
Il faisait peur en 2011… Il fichera encore plus les chocottes en 2012. Sans être Champion dans l’immédiat, Mason va goûter un peu plus à l’ambiance des main events… histoire de se dégourdir.

Kazarian – L’année de l’explosion
Membre discret, mais essentiel à Fortune, Kaz est promis à une place de main eventer à la TNA. Il ne lui manque qu’un infime déclic et c’est en 2012 qu’il trouvera la clé.

Drew McIntyre – Scottish Redemption
L’Écossais va résilier son abonnement à Superstars pour reprendre le contrôle de sa carrière. En gros, Vince McMahon avait raison depuis le début.

Ils vont pleurer en 2012

Jack Swagger – L’épave
Sa carcasse servira de promontoire à Ziggler. Ce qui ne signifie pas pour autant qu’il soit fini. Mais se relever lui coûtera beaucoup d’énergie.

Awesome Truth – Fatigue de couple
Leur entente volera en poussière avant la fin du monde… avant décembre donc !

Jeff Jarrett – Double Lose
Fatigué de fatiguer les autres, à court d’idées et épuisé par son insupportable épouse, Double J prendra des vacances en 2012.

Kurt Angle – En morceaux
Si Kurt part au JO, il aura la tête ailleurs. S’il reste aux USA, la déception des JO ratés lui dévorera le moral.

LES RIVALITÉS DONT RÊVE PLANÈTE CATCH

Notre mission : imaginer les conflits pouvant émerger dans les prochains mois. Entre celles qu’on souhaite et celle qu’on redoute, nous avons choisis de ne pas choisir.

Défi d’enfer pour Ric Flair

C’est devenu une question récurrente : quand Ric Flair prendra-t-il sa véritable retraite ? Son dernier match contre Sting, perdu fin 2011, a prouvé que le Hall of Famer de la WWE avait encore du cœur.. et du sang dans les veines. En 2012, Naitch continue à rouler des épaules à la TNA, à provoquer les stars les plus jeunes en leur expliquant qu’il est le Dieu du catch. Lorsqu’Abyss exprime son agacement de voir ce sexagénaire jouer les cracks dans l’IMPACT Zone, le Nature Boy pique la mouche. Pire, il défie le géant masqué dans un Monster’s Ball Match. À Bound for Glory, les deux hommes règlent leurs comptes. Spécialiste des matchs hardcore, Abyss explose Ric à travers une table recouverte de punaises. Alors qu’il s’apprête à effectuer le tombé final, l’ancien Champion WCW le surprend avec un coup de poing américain dans les valseuses pour une victoire épique et sanglante.

Probabilité : 2 %

Et après : Déchiqueté, Ric s’empare d’un micro et entame une promo d’enfer… sa dernière puisqu’il annonce son départ définitif des rings.

Jeff Hardy à la poursuite du Graal de la TNA

Alors que Jeff Hardy a passé le début de l’année à mater Karen Jarrett et son égocentrique de mari, Robert Roode, Champion TNA en titre, a régné en maître sur la fédération. Solide, il a envoyé successivement Storm, Styles et Kazarian à l’hôpital. Libérée de ses obligations, The Charismatic Enigma demande une opportunité à la ceinture que le Canadien refuse immédiatement. Pour l’ancien membre de Beer Money, Hardy ne mérite pas d’être prétendant. Il doit d’abord relever un défi : remporter un tournoi en trois manches à Victory Road 2012 afin de devenir challenger à Lockdown. En pleine confiance, Jeff réalise la performance de sa carrière. Il élimine tour à tour RVD, Mr. Anderson puis Bully Ray et décroche son billet pour le PPV suivant. À l’issue d’un match complètement fou, Bobby dépose les armes après avoir encaissé un Swanton Bomb du sommet de la cage.

Probabilité : 60 %

Et après : Jeffrey entame le plus beau règne de sa carrière.

Daniel Bryan « crashe » sa mallette

WrestleMania XXVIII. Daniel Bryan tient parole. Le chouchou des Divas débarque à Miami et utilise sa mallette du Money in the Bank avant que le coup d’envoi du match Mark Henry – Sheamus pour le Championnat du monde poids lourds. L’idée paraît folle puisque ses chances de gagner sont réduites à 30 % au lieu de 50 %. Fidèle à sa réputation, le Dragon se bat comme un beau diable. Sheamus vole en éclats après avoir encaissé un World’s Strongest Slam et Daniel réussit à surprendre le Champion avec la Lebell Lock. Henry est sur le point de capituler quand Sheamus resurgit et atomise la tête de Bryan avec un Brogue Kick. Voyant ses deux ennemis gésir sous ses yeux,  l’Irlandais choisi Mark Henry, mis K-O par la prise de soumission de D-Bryan, pour effectuer son tombé victorieux. Le catcheur de Dublin monte sur le trône de la division poids lourds tandis que Bryan réalise son erreur.

Probabilité : 10 %

Et après : Perdant sans avoir été épinglé, Daniel est promu challenger no 1 à la ceinture de l’Irishman. À Extreme Rules, l’Américain rattrape les dégâts de WrestleMania au terme d’un 2 Out of 3 Falls dément.

Robbie vs Zacky : TNA vs WWE

Champion TV de la TNA depuis Turning Point 2011, Robbie E lance son propre show Internet intitulé The Robbie E-xciting Woo Woo Woo Pumping Show. Ses vidéos sur Youtube font le tour du monde pour une seule raison : Rob’ accuse Zack Ryder d’avoir copié son style, sa coiffure et sa bonne humeur. Bien vu auprès de Vince McMahon grâce à ses ventes énormes de T-shirts, Zack propose d’organiser un match contre son diffamateur sur un ring neutre : celui de la Ring of Honor, chez Jim Cornette. Vinnie accepte, Jimmy est open, Dixie aussi. Robbie jubile… et Zacky le déboîte. Pas rancunier, Mr. E serre la main de Mr. Ryder et les deux hommes s’adonnent à une séance de fist pumping en criant « Woo Woo Woo » sur le thème musical du Jersey Shore.

Probabilité : -99 %

Et après : La WWE, la TNA et la RoH s’accordent sur un show annuel inter-promotion appelé Total Wresling Honor.

La séparation des Divas of Doom

« Je suis la meilleure ! » déclare Beth Phoenix avec un grand sourire. Oui, mais voilà… Natalya aimerait en avoir le cœur net. Les deux compères décident de tester leurs limites à WrestleMania. Amitié rangée au placard, soirées pyjama mises entre parenthèses, les deux guerrières s’affrontent dans un clash de 17 minutes pour le Championnat des Divas. Un record chez les dames. Natalya provoque l’abandon de Beth avec le Sharpshooter et prouve sa supériorité. Cette défaite est une humiliation pour la Glamazone qui refuse de féliciter son ami. La revanche a lieu dans un Hell in a Cell, le premier chez les dames et cette fois Beth reprend ses lauriers. La belle est organisée à TLC. Encore une merveille. Nattie domine les débats dans un Ladder Match incroyable qui change à jamais la perception qu’ont les fans du catch féminin.

Probabilité : 70 %

Et après : Kharma revient de son congé maternité et défie Natalya.

Undertaker, la der des ders

L’obscurité a envahi le Sun Life Stadium de Miami. L’un des plus grands moments de WrestleMania est sur le point de débuter : l’Undertaker entre dans l’arène pour ajouter une 20e victoire à sa streak. À peine apparaît-il sous le Titantron que Wade Barrett son adversaire officiel fonce sur lui. L’Anglais remonte la rampe d’accès au ring et pulvérise le Taker avec un poing américain. La cloche n’a pas sonné, impossible pour les officiels de le disqualifier. Après cette attaque, le Taker se défend du mieux qu’il peut et exécute même un Tombstone Piledriver sur la table des commentateurs. Ce n’est malheureusement pas suffisant. Bagarreur de rue, Barrett en redemande, provoque le Fossoyeur. Il est alors prisonnier du Hell’s  Gate, comme Triple H en 2011. Mais il trouve une parade… imparable. Wade soulève le Taker en Powerbomb et l’écrase à travers le tapis du ring. Le temps d’extraire la dépouille de son trou et le Rookie de NXT brise la streak.

Probabilité : 25 %

Et après : Wade quitte le ring et abandonne la légende qui finit par communier avec le public pour sa dernière apparition à la WWE.

John Cena- The Rock, désastre en cascade

Vaincu par John Cena à WrestleMania XXVIII, le Rock n’a toutefois pas dit son dernier mot. En effet, le People’s Champ exige une revanche. Pour lui, ce match ne reflète pas la réalité. Rocky estime être supérieur à son rival. Durant des semaines, Dwayne taille des costards à Cena sur le Net, vient pourrir ses matchs et lui fait perdre deux fois le titre WWE en trois mois. Face à cet acharnement, Johnny réagit intelligemment. Il accepte d’affronter une nouvelle fois le Rock si ce dernier parvient à être Champion de la fédération avant Survivor Series. Lors du dernier épisode de Raw précédant le PPV, le Great One ajoute une ligne à son palmarès avec un huitième trophée WWE. Dix minutes lui suffisent pour transformer Alberto Del Rio en charpie. Du coup le show de Thanksgiving est la scène d’un nouveau choc épique pour le titre. Une fois encore Rocky et le Marine cassent la baraque avec un match de folie. Désireux de prouver sa suprématie, le People’s Champ’ se dégage d’un AA, s’extirpe du STF et contraint Cena à sortir de ses gonds. Dépassé, ce dernier profite d’une faute d’inattention de l’arbitre pour infliger au Rock un terrible coup de ceinture. Assommé, le Champion est battu. John empoche encore une fois l’or, mais se couvre de honte.

Probabilité : 45 %

Et après : Cena devient la risée du public et l’ennemi no 1 de Randy Orton.

La mégastar de 2012
CM PUNK

CM Punk va se révéler être le réel catalyseur de la révolution entamée en 2011 à la WWE. D’abord, son triomphe contre Stone Cold à WrestleMania cimente le bien-fondé de son idéologie straight edge, laquelle va devenir une véritable mode aux USA. Ensuite, le fait d’avoir battu Austin représente, dans l’esprit des fans, une transmission de flambeau. Champion WWE en deux occasions au cours de l’année, il va prendre la place centrale de Raw, profitant de la querelle entre Cena et le Rock. Conséquence logique de son succès, les ventes de pay-per-views vont furieusement s’envoler et la WWE choisira même d’envahir une nouvelle fois le Madison Square Garden pour que le Chicagoan y dispute un main event contre Randy Orton.

Palmarès 2012 :
Double Champion WWE
Vainqueur de Steve Austin à WrestleMania XXVIII

Les retours attendus ou rêvés

Notre mission : imaginer quelles superstars sont susceptibles de réapparaître en pleine lumière au cours de l’année et ce qu’elles pourraient accomplir.

 

Brock Lesnar, lassé des Mixed Martial Arts

Thèse : L’ancien triple Champion de la WWE ne parvient pas à reconquérir son titre à l’Ultimate Fighting Championship et reprend goût au catch.

Faits d’armes : Rencontre John Cena en main event de SummerSlam mais manque de redevenir Champion WWE, tout juste dix ans après son premier sacre.

Le + : Paul Heyman accepte de le manager à nouveau.

Probabilité : 5%

 

Goldberg, la TNA l’inSpear

Thèse : Revigoré par sa participation au show Rumble in the Jungle II au Congo en février, le Grand Bill tient à se réconcilier avec le milieu du catch.

Faits d’armes : Signe à la TNA en tant que coach de Crimson à qui il explique le secret de la puissance du Spear. Il le mène jusqu’au titre mondial mais l’élève trahit le maître et Goldberg doit rechausser les bottes.

Le + : Un face à face muet mais tellement parlant avec Hulk Hogan.

Probabilité : 15%

 

Jeff Hardy, un tremplin vers la WWE ?

Thèse : À nouveau favori de la foule à la TNA, Jeff domine Bobby Roode pour s’emparer du titre mondial. Ce qui attire les regards de Stamford.

Faits d’armes : Signe à la WWE en fin d’année. Hardy se rappelle aussitôt au bon souvenir de CM Punk (responsable de son départ de 2009) qu’il bat à TLC.

Le + : Un nouveau thème d’entrée particulièrement rock.

Probabilité : 30%

 

Steve Austin, virulent face aux provocations

Thèse : Durant les premiers mois de l’année, CM Punk ne cesse de se comparer au Texas Rattlesnake et s’estime bien meilleur que lui. Il lui lance un challenge pour WrestleMania XXVIII. Austin le relève.

Faits d’armes : Tient tête plus de vingt minutes à Punk avant de s’incliner par arrêt de l’arbitre sur un énième Anaconda Vice.

Le + : Austin inflige une douche de bières à la Superstar StraightEdge. Un véritable blasphème.

Probabilité : 50%

 

 

Kane, le record du record

Thèse : La blessure infligée par Mark Henry a réveillée la bête en sommeil. À nouveau masqué, The Big Red Machine veut en découdre.

Faits d’armes : Réalise un grand Royal Rumble en projetant à l’extérieur cinq opposants. Déjà recordman du record de participations, il dépasse HBK dans celui du nombre d’éliminations.

Le + : Se réconcilie avec Undertaker.

Probabilité : 80%

 

 

Les bonnes et mauvaises surprises

Notre mission : prévoir l’imprévisible.

 

Santino Marella prophète en son pays

Il est quand même paradoxal que le plus grand moment de la carrière de notre amuseur de service italien soit aussi… son premier moment. Spectateur du Raw de Milan en 2007, Santino passe de l’autre côté de la barrière pour ravir le titre intercontinental à Umaga. Depuis ? Presque rien. Mais lorsqu’un show prend à nouveau place au cœur de la Botte, la figure locale ose défier Alberto Del Rio pour le titre mondial. Sérieux comme on ne l’avait jamais vu, Marella échoue d’un cheveu et reçoit une standing ovation.

Probabilité : 5%

 

Cena égale le record de titres mondiaux de Ric Flair

Probabilité : 10%

Longtemps, le nombre de titres (16 reconnues officiellement par la WWE) acquis par Ric Flair au cours de sa carrière, a fait figure de record intouchable, à l’image de celui de Just Fontaine en football (13 buts dans la même coupe du monde). Or à l’horizon 2012, deux hommes s’approchent dangereusement de ce score : John Cena (12 titres) et Triple H (13 titres). Compte tenu du relatif retrait de ce dernier, seul le Marine est en course. Une performance dans la droite ligne des accomplissements du Champ’ : 2 titres en 2010, 3 titres en 2011, 4 en 2012 ?

 

Bully Ray au sommet

Quand une équipe se sépare, on se demande toujours lequel des deux sera « Le Shawn Michaels » du lot. Comme si une malédiction voulait qu’un seul des deux membres connaisse une carrière solo de haut niveau. À ce petit jeu là, le parcours de Bully Ray depuis la fin de la Team 3-D est bien plus consistant que celui de Devon. Ne lui reste qu’une chose à réaliser pour monter plus haut : quitter Immortal. Notre pari : il touchera au titre mondial TNA durant l’année.

Probabilité : 20%

 

Samoa Joe et Abyss redeviennent les destructeurs d’antan

Délicate année 2011 pour deux des plus anciens TNA Originals en activité. La Samoan Submission Machine a enchaîné les défaites, notamment lors des BFG Series où il est passé proche du ridicule. Quant au Monster, il a été trop longtemps confiné au rôle de marionnette pour les basses œuvres du clan Immortal. Pourtant des signes laissent augurer un retour de flamme pour les prochains mois : Abyss surclasse ses anciens alliés et paraît insensible à la douleur tandis que Joe tente de transformer sa frustration en ressource. Leurs efforts vont payer.

Probabilité : 30%

 

Dream match Rey Mysterio/Sin Cara

À peine a-t-on eu l’opportunité de jauger de la réaction de Rey Mysterio à l’arrivée de Sin Cara que le Colibri dût se retirer des rings pour une nouvelle opération du genou gauche. Est-ce que cela signifie que l’on n’y aura jamais de rencontre entre les deux stars masqués ? Non, mille fois non. Du haut de ses 37 ans, Rey peut encore surprendre et se rétablir pour WrestleMania XXVIII. Pour ce qui est de la victoire, nous misons sur un succès de Sin Cara en forme de passage de témoin.

Probabilité : 40%

 

 

Rob Van Dam raccroche

Champion WWE, Intercontinental, Tag Team, Champion TNA, Champion ECW : RVD a tout accompli. Le Five-Star Frog Splash a beau être un mouvement dévastateur et son auteur le mec le plus cool du circuit, la crise de la quarantaine arrive et ses questions avec. Vaut-il mieux se retirer au sommet ou continuer au risque d’un déclin qui ternirait sa légende ? Quoi qu’il décide, Planète Catch soutiendra toujours son ancien chroniqueur.

Probabilité : 50%

 

Teddy Long perd pied

Visiblement fier de sa fonction de GM de SmackDown, occupée depuis 2004, Teddy Long est aussi en pleine romance avec Aksana. Un couple en devenir synonyme de négligence pour la gestion du show bleu ? Nous souhaitons évidemment le meilleur pour un des rares GM intègre du milieu catchesque, mais nous nous rappelons aussi le précédent Kristall, du nom de celle qui l’avait détourné de son rôle en 2007. Trop sensible à la gent féminine ce Teddy.

Probabilité : 60%

 

Arrivée d’un GM d’exception à Raw

Là où SmackDown fait dans la régularité, Raw a vu défiler bon nombre de GM depuis la fin de l’ère Bischoff en décembre 2005. Avouons qu’ils ne sont pas tous restés dans nos mémoires. Quant à John Laurinaitis, actuel intérimaire en charge, il pourrait faire passer Droopy pour un joyeux luron. Nous ne voyons qu’une solution : l’arrivée d’un GM talentueux et respecté de tous. Chris Jericho ne souhaite plus combattre ? Dans ce cas, pourquoi ne pas revenir micro en mains ? Si ce n’est lui, ce sera un autre ancien de la famille WWE.

Probabilité : 70%

 

Brodus Clay en mode invincible

À l’heure où nous écrivons ces lignes, Brodus Clay devrait vraisemblablement avoir réalisé ses débuts dans le ring. Aucune certitude tant la fédération ne semble pas trouver une plage horaire adéquate pour l’ex-sbire d’Alberto Del Rio. Est-ce une forme de méfiance ? À Planète Catch, nous voyons Clay comme un de ces fameux gardes du corps qui se révèlent machines de guerre : Kevin Nash, Sycho Sid, Ezekiel Jackson et les autres…

Probabilité : 80%

 

Alberto Del Rio chef de gang

Comment la fourberie et l’arrogance de l’actuel Champion de la WWE ne pourrait pas déboucher sur  la constitution d’un clan à son service ? Le Mexicain, dont l’arrivée lascive au ring tape d’entrée sur les nefs des fans et ramène aux pires heures de JBL, serait bien inspiré d’assurer ses arrières. Il n’aura pas toujours autant de chance, Ricardo Rodriguez ne pouvant constituer un rempart sérieux. À l’heure où la WWE se tourne vers le Mexique (voir page 26), ADR cédera-t-il à la tentation communautaire via un groupe latino ? Si Rey Mysterio et Sin Cara ne sont pas près à le suivre dans son entreprise, Hunico et Epico risquent bien de goûter à ce projet.

Probabilité : 90%

 

 

Pronostic pour le Royal Rumble

À plus d’un mois du deuxième plus important PPV de la WWE, nous voyons se dégager trois favoris : Sheamus pour son amélioration constate sur le ring depuis deux ans, Kane dont le retour aura vraisemblablement lieu ce soir-là et Randy Orton qui fêterait ainsi dignement ses 10 ans à la fédération. C’est d’ailleurs pour ce dernier que nous penchons au final. Écarté du championnat par Mark Henry, La Vipère n’a qu’un seul moyen pour valider sa place en main event de WrestleMania XXVIII : gagner la bataille royale.

 

Pronostic sur les matchs Money In The Bank

Le PPV Money In The Bank 2011 a frôlé le niveau d’un WrestleMania. D’où une attente encore plus grande pour l’édition suivante. Pour ce qui est des combats comprenant cette stipulation, nous optons pour deux vainqueurs aux antipodes. Kofi Kingston remportera le MITB de Raw grâce à son agilité et sa rapidité à décrocher la malette. Wade Barrett quant à lui s’emparera du sésame de SmackDown après avoir détruit tous ses opposants.

 

Les intronisés au Hall of Fame

Ils en rêvent tous mais peu y adhèrent. Plus que les titres, le Hall of Fame de la WWE permet de rester à tout jamais dans les annales du catch. Nous savons d’ores et déjà que la légende du catch mexicain, Mil Mascaras, fera partie de la promo 2012. Qui pour l’accompagner lors de la cérémonie de Miami ? À notre avis, l’heure est venue pour que la WWE consacre deux de ses grands anciens : « Macho Man » Randy Savage et Ultimate Warrior. Les deux hommes ont eu une fin de carrière chaotique mais ont aussi laissés derrière eux des images gravées pour l’éternité. Celles notamment de leurs deux affrontements phénoménaux (WrestleMania VII et SummerSlam 1992). Pour Savage, il s’agirait d’un bel hommage posthume et pour le Warrior un véritable adoubement de la part d’une compagnie où sa dernière apparition remonte à 1996.

En addition à ces catcheurs « du terroir », 2012 est sans doute la bonne année pour célébrer l’icône de la WCW et de la TNA, Sting. Le fait qu’il ne doit pas sa gloire à la WWE n’est qu’un handicap relatif. Ainsi Verne Gagne et Nick Brockwinkel, essentiellement connus pour leur parcours à l’AWA, ont été récemment récompensés. Le Stinger tirerait un trait sur sa carrière de la meilleure des façons.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s