Review TNA Turning Point 2011 (Planète Catch n°40, Janvier 2012)

Planète Catch n°40 Review TNA Turning Point Page 1 001Planète Catch n°40 Review TNA Turning Point Page 2 001Planète Catch n°40 Review TNA Turning Point Page 3 001

Date : 13 novembre 2011

Lieu : Impact Zone

Ville : Orlando

Un homme sur la bonne voie

Des tournants, il y en a eu pas mal sur la route sinueuse de ce PPV. Un virage plein de légèreté pour certains tel Robbie E qui se pare d’une ceinture TV, idéale pour persévérer dans la voie bling-bling qui est la sienne. Un embranchement parfaitement négocié pour d’autres comme Gail Kim, nouvelle Championne Knockout, dans la lignée de l’itinéraire parfait emprunté depuis son retour à la TNA.  Cependant, le plus gros coup de volant est à mettre à l’actif de Jeff Hardy, dont le braquage réussi à 180° constitue un formidable pied de nez au tête-à-queue annoncé par Jeff Jarrett et d’autres. Accueilli avec un fort scepticisme lors de son retour, pour ne pas dire un mouvement de défiance du vestiaire, The Charismatic Enigma a convaincu en l’espace d’un soir jusqu’au moindre de ses ennemis. Pour preuve la poignée de main éminemment symbolique avec AJ Styles suite à la triple déculottée infligée à Jarrett. Victory Road n’était qu’une sortie de route, pas une impasse et Hardy ne revient pas pour circuler sur des ruelles sombres mais bien pour arpenter les grands boulevards.  À la place de Bobby Roode, vainqueur du main event dans la douleur, on ne dormirait que d’une oeil…

 

Aux fourbes les mains pleines. Cette formule pourrait résumer à elle seule la teneur de ce PPV. En particulier si l’on se penche sur les matchs de Championnat, où le vice a régné en maître. Un savant mix de vols à l’étalage et de corruption. De Robbie E s’appuyant sur Robbie T pour affaiblir Eric Young à Austin Aries, capable de se faire oublier suffisamment pour garder son titre par effraction, en passant par Gail Kim, relayé par la malicieuse Madison Rayne pour jouer des tours à Velvet Sky. Quant à la paire Mexican America, elle s’en est remis à ses membres féminins pour conserver ses précieuses ceintures. C’est d’ailleurs avec l’une d’elle que Sarita a assommé Toxxin pour le compte. Et Bobby Roode dans tout ça ? L’ex-Beer Money n’a certes que modérément triché mais sa victoire par petit paquet (avec maintien du maillot) sur un Styles diminué ne l’aidera sûrement pas à reconquérir les fans déçus par sa nouvelle attitude.

 

Malgré l’issue défavorable, la petitesse d’un Jeff Jarrett pleurnichard et la véhémence de sa manipulatrice de femme ont eu gain de cause, puisque l’arbitre a accepté de redémarrer à deux reprises son duel face à Jeff Hardy. Dans la catégorie quémandeurs, Christopher Daniels a lui aussi tenté un coup de bluff : proposer à RVD d’abolir la clause de non-disqualification. En vain tant le Whole F’n Show est friand de ces rencontres sans limites. À ce sujet, deux autres poids lourds de la fédération, Crimson et Matt Morgan, s’en sont tant donnés à poings ouverts que les officiels ont dû les séparer et déclarer le no contest . Ce n’est que partie remise, en espérant que les deux titans offriront une opposition plus technique la prochaine fois.
Dernier homme à émerger de ce PPV, Abyss, associé de manière surprenante à Mr Kennedy, a brillamment débuté son plan de vengeance vis-à-vis des Immortals. Mais c’est davantage l’après-match qui a retenu l’attention. Suite à un Chokeslam à travers une table, The Monster se relève et ne témoigne d’aucun signe de douleur, provoquant la fuite de ses anciens alliés. Bully Ray confiera d’ailleurs sa terreur à un Eric Bischoff peu compréhensif. Affaire(s) à suivre…

 

Moins évènementiel que Bound for Glory mais tout aussi important pour l’avenir de la fédération, Turning Point ne restera pas sans conséquences. Place désormais aux résolutions de fin d’année.

EN UN CLIN D’ŒIL

Robbie E bat Eric Young et devient Champion TV
Hernandez, Anarquia & Sarita battent Shannon Moore, Jesse Neal & Toxxin (Mexican America conservent les titres Tag Team)
Austin Aries bat Kid Kash & Jesse Sorensen et conserve le titre X-Division
Rob Van Dam bat Christopher Daniels
Matt Morgan et Crimson font un no contest
Mr Anderson & Abyss battent Scott Steiner & Bully Ray

Gail Kim bat Velvet Sky et devient Championne Knockout

Jeff Hardy bat Jeff Jarrett (3 fois !)

Bobby Roode bat AJ Styles et conserve le titre de Champion TNA

LE CATCHEUR À RETENIR/À OUBLIER

 

Jeff Hardy / Scott Steiner

 

LE VERDICT 15/20

 

 

SPORT 3/4

 

DIVERTISSEMENT 3/4

 

AMBIANCE 3/4

 

SURPRISES 3/4

 

BONUS

 

-Abyss qui redevient insensible à la douleur  +4

-Gail Kim qui bouleverse la division féminine +3

-Jeff Jarrett enfin humilié comme il se doit  +2

 

 

MALUS

 

-Des matchs par équipe pour une fois sans saveur  -3

-Morgan et Crimson qui font de la surenchère -2

-L’abus de pouvoir du couple Jeff/Karen -1

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s