Rubrique « Plein feu sur la planète Catch » (Planète Catch n°40, Janvier 2012)

Planète Catch n°40 Plein Feu Page 1 001Planète Catch n°40 Plein Feu Page 2 001

1- Le quasi-disparu du mois
JOHN MORRISON
Certes JoMo a vaincu à la surprise générale Dolph Ziggler dans un match où la ceinture US n’était pas en jeu mais à part ça ? Des défaites éclairs à la pelle et la promesse de lendemains difficiles, loin de la mégalopole WWE. En effet, les programmes des prochaines tournées de la fédération laissent penser que le contrat du Shaman of Sexy ne sera pas renouvellé.

2- Le retour fantôme mais réel du mois

MICK FOLEY
Habituellement, les légendes de la WWE ont droit à des retours en grandes pompes, même lorsqu’il ne s’agit que d’apparitions d’un soir telles qu’en sont coutumiers Stone Cold Steve Austin ou The Rock. Pourtant, seul le public de Dublin a pu assister début novembre à la confrontation de Mick Foley avec R-Truth et The Miz. Apparemment, la présence, purement fortuite, de The Hardcore Legend dans la capitale irlandaise au même moment que la WWE a précipitée cette décision.

3-La série noire du mois
BLESSURES IMPORTANTES À LA TNA

À peine peut-elle se réjouir de récupérer Matt Morgan aux avants-postes que la compagnie d’Orlando est décimée par les blessures. D’autant plus problématique quand cela touche la course au titre suprême. Kurt Angle a dû renoncer à ses souhaits de revanche après son expéditive défaite contre James Storm, lequel a fini en piteux état lors de son match face à son ancien équipier, Bobby Roode. Par la suite, le nouveau prétendant numéro un AJ Styles, touché à son tour, est passé prés de renoncer au main event de Turning Point. Fin de série ?

4- Le père indigne du mois
ERIC BISCHOFF
Frustré de la perte du contrôle de la TNA par son clan depuis Bound For Glory, Eric Bischoff a trouvé un bouc émissaire en la personne de son fils et arbitre, Garrett. Multipliant les embuscades à son égard, bien aidé dans ses exactions par Ric Flair, Easy E s’en mord au final les doigts puisque son fils échappe aux pièges et c’est bien lui qui se retrouve K-O au centre du ring.

5- Le come-back comique du mois
SANTINO MARELLA
Il fallait bien un petit gag pour marquer le retour de notre Italien de service. Lors du Raw du 31 octobre, Marella vient à bout de Jack Swagger par l’entremise d’un mist (liquide chimique crachée au visage)…donné par un personnage du Muppet Show. Allié de circonstance mais victoire d’importance.

6- Le à nouveau fort en bouche du mois
MICHAEL COLE

On le croyait repenti mais il a fallu peu de chose pour que Michael Cole reprenne son identité de commentateur vantard et fourbe. Après Jerry Lawler au premier semestre de l’année, il finit 2011 en brocardant Jim Ross, récemment licencié par John Laurinaitis. Rira bien qui rira le dernier…

7- Les invités surprises du mois
LES MUPPETS
Depuis plusieurs mois les Guest Host se faisaient rares à Raw. Ils semblent revenir progressivement à la mode si l’on en croit le bon accueil du public pour Hugh Jackman mi-septembre puis plus récemment pour Les Muppets, venus promouvoir leur nouveau film. Si certains catcheurs, à commencer par la paire Ziggler/Swagger, se sont montrés agressifs avec les marionettes, d’autres les ont adoptés tels Hornswoggle embrassant Miss Peggy ou Sheamus conseiller en look pour Beaker, son homologue roux.

8-Celui qui a su se montrer persuasif du mois
CM PUNK

Pour devenir prétendant à un titre, on ne passe généralement pas par quatre chemins : soit on gagne un combat comprenant cette stipulation, soit on est adoubé par un General Manager. CM Punk vient de créer une troisième voie, celle de la torture. John Laurinaitis n’ayant rien trouvé de mieux que de laisser Alberto Del Rio choisir lui-même son challenger pour les Survivor Series, Punk décide d’emprisonner le Champion dans un Anaconda Vice jusqu’à ce qu’il accepte sa demande. Pour ADR, précédemment battu par Big Show, le Raw d’Halloween fut vraiment cauchemardesque.

9- Celle qui rafle tout du mois
GAIL KIM
Pour être au sommet, soyons cruelle. Voici ce qu’à due se dire Gail Kim, totalement métamorphosée lors de son arrivée à la TNA. Intelligement, elle s’allie avec la maléfique Madison Rayne et capture aussitôt les titres Knockout par équipe à ses côtés. Mieux, elle conquière le titre individuel en laissant pour compte Velvet Sky lors de Turning Point (+ de détails sur cette arrivée tonitruante page 44).

10- Le non-opportuniste du mois

DANIEL BRYAN,

On a beau se souvenir de la promesse de Daniel Bryan au sujet de son encaissement de la malette MITB, à savoir pour WrestleMania 28, on se prend à rêver qu’il change d’avis et ne l’utilise plus tôt. D’ailleurs, les occasions n’ont pas manquées depuis le mois de juillet. La dernière en date le 4 novembre à SmackDown lorsque Big Show vient assomer Mark Henry au cours de son match face à la Submission Machine. Le géant encourage Bryan à casher sa malette sur le Champion inerte. L’arbitre n’a pas le temps de valider la manoeuvre qu’Henry se relève et place un WSS.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s