Toulouse Poker Tour 11e Manche Saison 2008-2009 (17 mars 2009)

LIEU : CHEZ NICO V

CONTEXTE : 11e round du Toulouse Poker Tour Saison 2008/2009

PARTICIPANTS : 7

–          Emilien B.

–          Sébastian D.

–          Guilhem D.

–          Fanny M.

–          Denis P.

–          Nico V.

–           Julien ?

JETONS :

–          Info inconnue

AVANT-MATCH :

Cocasse. En effet, alors qu’il avait indiqué une heure plutôt raisonnable pour commencer la partie, Nico V surprend… par son absence au moment de l’arrivée des premiers invités. Sans doute une femme derrière tout ça. Et bien oui, confirmation avec l’intronisation de Fanny dans la grande famille du Toulouse Poker Tour. Julien le locataire est à nouveau recruté et la partie peut débuter avec un nombre de joueurs intéressant (même si le nombre de 8 reste l’idéal).

DEROULEMENT :

  • 21H45 Guilhem profite de la passivité générale pour s’emparer des trois premiers pots avec des relances de laboratoire. Il n’a même pas eu à montrer une fois sa main.

Jetons de Poker

  • 23h00 Trois tapis sont lancés coup sur coup. Fanny emporte la mise face à Denis, encore en vie mais mal en point et Julien qui était en difficulté depuis le début et sort à la 7e place avec une main qui fleure bon le suicide.
    • Julien : 2 7
    • Denis : J K
    • Fanny : AS J
    • Board : AS 9 J 4 10 (rien vs paire vs double paire)

Jetons de Poker

  • 23h10 Fanny, comme toute joueuse féminine, est au bord du craquage mental et ce après à peine plus d’une heure de jeu. Elle envoie un tapis post-flop qui augurait d’un dépit et qui est suivi par un Seb serein. Il finira incrédule avec son brelan face au full qu’elle a touchée. Faisant allusion à la chance qui la caractérise depuis le début de la partie Fanny lâche « Ma vie sentimentale est sur la table ». Priceless.
    • Sebastian : K 9
    • Fanny : 9 4
    • Board : 9 4 9 ? ? (brelan vs full)

Jetons de Poker

  • 23H28 Seb sort à la 6e place après un tapis envoyé lors d’un affrontement triangulaire vs Emilien vs Guilhem. Après la river Emilien fait une grosse relance pour écarter Guilhem du coup, ce dernier se retire non sans maugréer contre la dernière carte sorti au board. Seb dévoile une grosse paire servie mais s’incline face à la double paire heureuse d’Emilien.
    • Sebastian : J J
    • Emilien : K 9
    • Board : 9 4 3 ? K (paire vs double paire)

Jetons de Poker

  • 23h38 Nico V s’enrichit suite à un nouvel envoi kamikaze de Fanny qui parvient à son objectif : se retirer du jeu. Un acte sinistre pour une joueuse qui ne l’a pas moins été et dont le sourire demeure connu d’elle seule. Elle termine donc 5e.
    • Fanny : 9 5
    • Nico : 8 7
    • Board : offre une paire à Nico.
  • 00h10 env. Seb s’empare du stylo et se venge de toutes les fois où les joueurs éliminés autour de la table lui mettaient la pression pour accélérer le jeu. Il prétend que la dernière demi-heure a été atone et que personne ne prend l’initiative. Tel un Patrice Laffont néophyte il fait remarquer que les flops « sont à peine visibles ». Il stigmatise le monologue ininterrompu d’Emilien qui reflète selon lui un bluff plus que moyen. A noté qu’au début du final four Denis et Emilien ont étés invités à changer de places ce qui a eu pour effet pervers d’intervertir aussi les jeux reçus.
  • 00h20 Nico se permet de déchirer certaines cartes, celles-ci étant désormais ornés d’une écornure fort reconnaissable.

Jetons de Poker

  • 00h22 Denis envoie un tapis non négligeable (valeur 925). Guilhem, en position de big blind n’a que 400 à rajouter, ce qu’il fait. A la révélation des cartes pré-flop Guilhem est nettement devant mais il va subir un bad beat d’école et Denis est sauvé.
    • Denis : K 3
    • Guilhem : AS 9
    • Board : 3 10 Q 6 Q (paire hauteur as vs double paire)
  • 00h24 Au tour d’Emilien de partir à tapis. Mais il restera seul dans ce coup là. Ecœuré, il fait croire qu’il n’avait rien tout en ne montrant pas sa main, on soupçonne la paire d’as.
  • 00h27 Nouvelle tentative de tapis d’Emilien, personne ne le suit pour changer. Cette fois-ci il retourne AS K à pique. Les autres sont confortés dans leur choix.
  • 00h31 Le jeu s’enlise dans une inactivité désespérante selon Seb. Il s’interroge même sur le niveau des joueurs présents qui sont pour certains rongés progressivement par les blinds.
  • 00h37 Denis relance le mouvement avec un tapis envoyé post-flop. Il est suivi aussi bien par Nico que par Emilien. Le pot à gagner est énorme ! Et au showdown, surprise puisqu’une quinte et une couleur sont apparentes mais que le meilleur jeu est une pauvre paire de 10, celle de Denis qui suffit à écarter les paires de 2et de 3 de ses adversaires. Denis qui était le seul à risquer l’élimination sur ce coup, se retrouve chipleader avec une avance outrageuse. Emilien est exsangue, tout juste de quoi payer big et small blinds.
  • 00h49 Nico réalise une fausse donne de plus dans la plus pure tradition. Cette fois-ci il a tout simplement distribué deux fois de suite. Dur à excuser quand on sait qu’on le soupçonne déjà de faire venir des invités ayant pour seul but de lui livrer leur tapis.

Jetons de Poker

  • 01h05 Emilien contraint au tapis vu sa position peu enviable, joue une main plus que tendue et finit 4e suite à sa rencontre avec Guilhem dans une configuration très défavorable. Nico, longtemps dans le coup on ne sait pourquoi finit par lâcher sa main sur une maigre relance post-river. Ce dernier n’a pas rentabilisé son chipleading.
    • Emilien : K 5
    • Guilhem : AS 5
    • Board : AS 5 ? ? ? (hauteur k vs double paire)

Jetons de Poker

  • 01h19 Nico est le plus léger des trois joueurs encore en lice et doit dégainer rapidement, il lance sa boite et Guilhem le suit sereinement. Ce dernier tient le bon bout et gagne au kicker, il arrive en finale avec de l’avance sur Denis.
    • Nico : Q 3
    • Guilhem : AS Q
    • Board : Q ? ? ? ? (paire vs paire kicker supérieur)
  • 01h ?? La finale se résume à un duel de craintifs. Guilhem démontre une nervosité face à la pression des observateurs qui aimeraient bien voir le duel s’intensifier. Il perd trois mains coup sur coup avec à chaque fois la meilleure main statistique à la base. Denis marchait sur l’eau ce soir et il faut se rappeler qu’il était au bord de la sortie à 00h22 face déjà à Guilhem.

BILAN (récompenses) :

  • Le Gontran Bonheur d’or ou Rocco Siffredi d’or (attribué au joueur le plus ouvertement chanceux de la soirée) : FANNY, qui aurait sans doute gagnée si elle avait fait preuve d’un rien de motivation et de respect pour les personnes qui l’entouraient.
  • Le Rolland Courbis d’or ou Raimu d’or (attribué au joueur ayant manifesté le plus de mauvaise foi durant la soirée) : FANNY, qui n’a pas réussi longtemps à passer pour une joueuse de poker, juste pour une egocentrique justifiant son attitude par un chagrin amoureux et un boulot commençant tôt le lendemain.
  • Le Petit Gibus d’or (attribué au joueur qui aurait pu prendre à sa compte l’expression « si j’aurais su j’aurais pas venu ») : FANNY, toujours elle puisqu’elle a plombé inutilement la partie et n’avait aucune envie d’être là malgré sa chance insolente du début.
  • Le Truman Show d’or (attribué au joueur qui n’a jamais pu rentabiliser ses belles mains et a eu le plus de boards défavorables) : GUILHEM, victime d’une série de 3 bad beats consécutifs en finale et globalement mal payé.

NOTES D’ENSEMBLE :

  • PONCTUALITE 2/10 : Un grand moment de flottement lorsque c’est la mère de Nico qui répondit à l’interphone. Et l’accueil à l’étage ne fut pas plus folichon. Encore un épisode à mettre au passif de Fanny, boulet de la soirée.
  • AMBIANCE 5/10 : Assez tendu, là aussi à cause de miss « je rigole quand je me brûle » qui s’est comportée comme si tout lui était dû et que l’on devait s’estimer flattés de sa présence. Notons aussi la tension du face à face final avec un Guilhem pris dans la tourmente, pressé de se coucher et voulant jouer sérieux à la fois.
  • ACCUEIL/SERVICE 6/10 : La seule chose à peu près positive de la soirée. Emilien, comprenant que Fanny allait faire la pluie et le beau temps (surtout le sale temps) sur la soirée, usa même d’un stratagème pour contraindre Nico à amener une tasse de café.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s