Toulouse Poker Tour 5e Manche Saison 2008-2009 (29 octobre 2008)

LIEU : CHEZ NICO V

CONTEXTE : 5e round du Toulouse Poker Tour Saison 2008/2009

PARTICIPANTS : 12 (répartis en 2 tables)

–          Vincent A.

–          Emilien B.

–          Sébastian D.

–          Denis P.

–          Nico V.

–          Marc W.

–           Florian ?

–           Arnaud ?

–           Nico ?

–           Nico (Pete)

–           Alexandre ?

–           Caroline ?

JETONS :

–          Blancs (Valeur 5) 14 unités/joueur

–          Rouges (Valeur 10) 13 unités/joueur

–          Bleus (Valeur 25) 12 unités/joueur

–          Verts (Valeur 50) 8 unités/joueur

–          Noirs (Valeur 100) 6 unités/joueur

–          Valeur globale du tapis : 1500

AVANT-MATCH :

Il se passe plutôt calmement si l’on prend en compte le nombre record de joueurs. Naturellement un petit nombre est en retard, d’autres ressortent acheter des bières au dernier moment et quelques débats sur la répartition des jetons s’éternisent. Toujours est-il qu’avant même 22h la partie est lancée.

DEROULEMENT :

  • 21H55 Nico V se ramasse dés la deuxième main, il envoie tapis et se fait suivre par Marc. Il est donc logiquement éliminé mais décide de décréter que l’on a droit à un rachat par table et reprend donc un stack initial. Marc, qui ne veut pas s’éterniser parce qu’il « bosse » le lendemain s’irrite un peu de la manœuvre mais est bien obligé d’avaler cette entourloupe.
    • Nico : 7 V
    • Marc : K K
    • Board : 7 7 K ? ? (brelan vs full)
  • 22h20 Elimination définitive de Vincent qui se classe 12e.
  • 22H40 Sebastian se classe 11e. Les tables se déséquilibrent d’entrée avec deux éliminés à la table B contre 0 à la table A. Nicolas (Pete) y est pour beaucoup puisque il fait tourner le jeu à sa guise et touche selon les dires des témoins des jeux énormes.
  • 22h47 Florian se classe 10e, toujours victime de Nicolas (Pete) et son rush inaltérable.
  • 22h53 Enfin un éliminé à la table A, il s’agit d’Alexandre qui tombe sur une mauvaise rencontre face à Emilien et termine 9e.
  • 23h17 Arnaud envoie le tapis sur une main assez faible car il juge la forte sur-relance d’Emilien comme un bluff sans lendemain. Mais il s’en mordra les doigts et se classe 8e.
  • 23h40 Nico V subit à nouveau les foudres d’un Marc déchainé qui prend le chipleading de la table A. Le résident des lieux finit 7e.
  • 23h52 Longtemps illisible et problématique pour les autres joueurs, Caroline, seule représentante de la gente féminine, finit par craquer en payant un coup ingagnable. Dommage elle paraissait très à son aise, la voilà 6e. La table A venait d’être recomposé avec les 3 joueurs encore en lice en provenance de la table B.
  • 23h58 Denis finit 5e suite à plusieurs coups perdus depuis la fusion des tables. Il lance un all-in par défaut et se heurte à un Marc toujours impérial. Dire qu’une heure plus tôt il avait appelé sa copine, pensant être tout proche d’une élimination. That’s poker.
  • 00h07 Nico (ami Marc) s’est montré très fougueux et ça avait plutôt payé jusque là. Nico (Pete), de son côté, paye tout ou presque vu son tapis qui représente de 3 à 10 fois celui des autres joueurs présents. En l’occurrence il ne regarde même pas ses cartes pour payer le tapis envoyé par Nico (ami Marc). Bien lui en prend puisque qu’il sort un nouveau concurrent, bien que quelques puristes du poker autour de la table (Sebastian le premier) soient choqués de sa façon de jouer innommable.
  • 00h18 C’est au tour d’Emilien de subir la violence du jeu de Nico (Pete) qui touche un brelan de K alors qu’il avait un kicker improbable. Nous voilà en place pour le face à face final. Marc a de quoi se défendre et payer une trentaine de tours de blinds mais Nico (Pete) possède le quadruple de jetons.
  • 00h40 env. Le jeu plus calculé de Marc a payé, il remporte sa 2e manche de la saison. Certains (toujours les mêmes) se réjouissent sous cape que le lauréat de la soirée ne soit pas un parachutiste non assermenté. Nico (Pete) a beau avoir fini 2e, il n’en démord pas quant à l’efficience de son plan de jeu.

BILAN (récompenses) :

  • Le Gontran Bonheur d’or ou Rocco Siffredi d’or (attribué au joueur le plus ouvertement chanceux de la soirée) : NICOLAS (PETE), marchant sur l’eau pour certains, écœurant pour d’autres, il a été une des attractions de cette soirée un peu spéciale.
  • Le Rolland Courbis d’or ou Raimu d’or (attribué au joueur ayant manifesté le plus de mauvaise foi durant la soirée) : SEBASTIAN, puisque si l’on en croit ses dires son élimination n’est dû qu’à la fatalité et qu’il n’a pas accordé le moindre crédit à la stratégie (ou l’absence de stratégie) de Nico (Pete) malgré que celui-ci ait échoué seulement à la 2e place.
  • Le Petit Gibus d’or (attribué au joueur qui aurait pu prendre à sa compte l’expression « si j’aurais su j’aurais pas venu ») : VINCENT, il paraissait déjà désemparé durant l’avant-match, blasé de la fin de son stage n’ayant pas abouti à une embauche. Il a été éliminé en premier sans la moindre réaction et n’en a informé la table A qu’une heure après. Il a de plus placé un verre de bière par terre, provoquant l’arrosage du tapis suite à un coup de pied malheureux donné par Emilien. Une ligne de plus au passif de ce dernier vis-à-vis de Nico V.
  • Le Truman Show d’or (attribué au joueur qui n’a jamais pu rentabiliser ses belles mains et a eu le plus de boards défavorables) : DENIS, parvenu à se classer 5e malgré une position de short stack qui s’est maintenu tout le long et lui fera déclarer qu’il ne s’est guère amusé.

NOTES D’ENSEMBLE :

  • PONCTUALITE 8/10 : Compte tenu du nombre de participants et de l’ampleur de l’organisation (tables, jetons, espace fumeurs etc), démarrer avant 22h      relevait du miracle. C’est pourtant ce qui s’est passé.
  • AMBIANCE 8/10 : Pour une première « grosse » partie ce fut une réussite. Les joueurs présents pour la première fois au TPT (Toulouse Poker Tour) n’ont pas démérités et ont contribués à quelques rires bienvenus.
  • ACCUEIL/SERVICE 3/10 : Nico V a eu beau réunir un casting de premier ordre il a manqué d’une certaine jugeote, ne « profitant » pas de sa rapide sortie inaugurale pour mieux servir ses invités et se comportant dans l’ensemble comme un joueur parmi les autres. Adepte confirmé du « help yourself ». Rien de nouveau sous le soleil.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s