Toulouse Poker Tour 6e Manche Saison 2008-2009 (14 janvier 2009)

LIEU : CHEZ NICO V

CONTEXTE : 6e round du Toulouse Poker Tour Saison 2008/2009

PARTICIPANTS : 5

–          Emilien B.

–          Sébastian D.

–          Denis P.

–          Nico V.

–           Julien ?

JETONS :

–          Info inconnue

 

AVANT-MATCH :

Assez pessimiste. Peu de joueurs présents, heureusement que l’un des locataires de Nico V (Julien le Quebequois) est recruté. Cependant, l’autre locataire, une fille que Nico V et Denis nous présentent volontiers comme « un avion de chasse » ne participera pas. Pis elle ne quittera même pas sa chambre et la légende demeurera. N’a-t-elle-même pas une vessie qu’elle doit vider de temps à autre, ce qui aurait été l’occasion de traverser le salon ? A-t-elle peur de la salle de bains sans portes explicites ? Wait and see or not to be.

 

DEROULEMENT :

  • 21H55 Nico V conserve une paire de 6 servie sans raison adéquate, allant même payer une relance après la river alors que le board affichait des possibilités faramineuses. Avertissement sans frais.
  • 22h18 Nico touche une quinte ventrale du cosmos alors qu’il suivait aveuglement les relances sans se soucier de ses « outs ». Le 10 qui tombe à la river le maintient en vie et lui donne l’illusion qu’il devient le roi du pétrole. Seb, perdant sur ce coup, la joue fair-play mais n’en pense pas moins.
  • 00H08 Julien sort sur un pot triangulaire concernant aussi Nico V et Emilien.
  • 00h16 Nico se retrouve contraint au all-in lors d’un tour où il était en position de big blind. Manque de chance puisque trois autres joueurs sont parties prenantes. Il sort à la 4e place sans grande surprise.

Jetons de Poker

  • 00h42 Nico V, devenue dealer, a décidé de faire la pluie et le bon temps sur la table. Il collabore fortement à l’élimination d’Emilien par Seb avec le tirage d’un board des plus anodins. Boring !
    • Emilien : AS 7
    • Sebastian : 8 8
    • Board : ne change rien (forcément il est tiré par Nico V)
  • 00h49 Denis confirmera t-il son goût de la 2e place ? Nico V deviendra t-il un jour un dealer neutre ? Pour l’heure la finale prend une tournure étrange, personne ne se livre ce qui augure d’une fin très lointaine. Les deux adversaires se montrent cordiaux et sont à la limite de se donner des conseils.

Jetons de Poker

  • 01h03 On en voit enfin le bout. Il a fallu pas moins que les quatre cartes les plus hautes soient distribuées pour décider les adversaires à un tapis vs tapis. Nico tire un board qui ne change pas les positions, confirmant ainsi sa propension conformiste plus proche d’un néo-classicisme à la Granier-Deferre que de l’école Hitchcockienne.
    • Denis : J Q
    • Sebastian : AS K
    • Board : ne change rien (Nico V dans toute sa « splendeur »)

BILAN (récompenses) :

  • Le Gontran Bonheur d’or ou Rocco Siffredi d’or (attribué au joueur le plus ouvertement chanceux de la soirée) : personne en particulier dans une soirée limitée à 5 joueurs et où tout le monde a eu son moment de rush.
  • Le Rolland Courbis d’or ou Raimu d’or (attribué au joueur ayant manifesté le plus de mauvaise foi durant la soirée) : EMILIEN, qui a pourfendu Nico V plus que de mesure et n’a pas caché sa jubilation au moment de son élimination, ce qui est contraire à tous les préceptes du joueur de poker gentleman.
  • Le Petit Gibus d’or (attribué au joueur qui aurait pu prendre à sa compte l’expression « si j’aurais su j’aurais pas venu ») : NICO V, qui a retardé autant que possible son élimination mais a ensuite pourri les boards dans son rôle de dealer. Petit problème pratique : il était chez lui, donc exclu de fait de la candidature à ce prix.
  • Le Truman Show d’or (attribué au joueur qui n’a jamais pu rentabiliser ses belles mains et a eu le plus de boards défavorables) : DENIS, encore une fois arrivé en face à face final sans être suffisamment armé pour jouer aussi agressif qu’il aurait fallu.

 

NOTES D’ENSEMBLE :

  • PONCTUALITE 8/10 : Avec si peu de joueurs une heure de début et de fin décente étaient bien le minimum qu’on était en droit d’exiger.
  • AMBIANCE 8/10 : Au beau fixe. Nico V a bien rechigné une ou deux fois mais pas de quoi fouetter un ours. Mention spéciale à Julien de bonne humeur de A à Z malgré une partie douloureuse.
  • ACCUEIL/SERVICE 1/10 : Comment ? Vous ne voulez pas un verre d’eau non plus ? Des propos qu’aurait pu tenir Nico V tant il s’est montré peu concerné par le sort de ses convives. Le point donné tient à l’éclairage de la pièce qui n’a pas défailli.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s