Toulouse Poker Tour 8e Manche Saison 2008-2009 (13 février 2009)

LIEU : CHEZ SEBASTIAN

CONTEXTE : 8e round du Toulouse Poker Tour Saison 2008/2009

PARTICIPANTS : 6

–          Emilien B.

–          Pierre-Alain C.

–          Sébastian D.

–          Guilhem D.

–          Denis P.

–          Jean-Christophe ?

JETONS :

–          Blancs (Valeur 10) 14 unités/joueur

–          Verts (Valeur 20) 12 unités/joueur

–          Rouges (Valeur 50) 10 unités/joueur

–          Noirs (Valeur 100) 6 unités/joueur

 

–          Valeur globale du tapis : 1460

 

AVANT-MATCH :

Ambiance sereine mais il s’avère rapidement que la propension à la digression des joueurs intronisés par Seb est de bonne augure en vue de grandes joutes verbales. Tandis que Seb avait averti ces derniers (Jean-Christophe et Pierre-Alain) des références footballistiques pointus de Denis et Emilien, ce sont ceux-ci qui hallucinent devant la tournure de la conversation, qui ressemble au fil info d’un site Internet de foot. Après quelques atermoiements au sujet des rachats (tout le monde finissant par conclure qu’ils sont autorisés à raison de 3 euros et d’une seule fois par personne), le challenge démarre vers 21h30.

 

DEROULEMENT :

  • 22H ?? Emilien, qui a multiplié les relances depuis le début mais a souvent dû se coucher suite au tirage du tableau, est le premier à se racheter. Dans son sillage suivent Jean-Christophe et Sebastian. Les pots sont souvent énormes et le rythme demeure soutenu malgré les pauses impromptues.
  • 23h01 Main entachée d’un vice de forme manifeste étant donné qu’un joueur avait conservé ses deux cartes du coup précédent. Mal lui en a pris puisqu’il se retrouve exclu du tour en cours sur lequel Emilien est éliminé pour la deuxième fois. Les autres joueurs compatissent et accordent le droit à celui-ci de se racheter une seconde fois.
  • 00h10 Troisième élimination… pour la même personne, en effet Emilien cède au craquage mental qui lui pendait au nez et envoie tapis sur le énième AS 9 qu’on lui sert. Désespéré, désespérant pour un joueur qui a eu en main un nombre invraisemblable de figures quand le tableau se contentait de sortir des petites cartes.
  • 00H25 Sebastian n’est pas loin de se trouver dans la même spirale et on lui consent un second rachat, le dernier pour l’ensemble de la soirée.
  • 01h18 Seb est bel et bien out cette fois-ci. Les deux joueurs s’étant le plus rachetés terminent aux deux dernières places. Moralité : Quant tu es au bord du précipice ne tend pas la main au jeu car il préfèrera t’écraser les doigts.
  • 01h20-02h00 Après trois heures de palabres, le jeu s’est accéléré et les joueurs en lice se sont éliminés à une allure irréelle. A la 4e place Jean-Christophe, 3e Denis et le finaliste déçu est Pierre-Alain.
  • 02h ?? Pour sa deuxième participation à une manche de TPT, Guilhem a frappé un gros coup et promet de remettre en cause le leadership quasi ex aequo de Sebastian et Denis.

 

BILAN (récompenses) :

  • Le Gontran Bonheur d’or ou Rocco Siffredi d’or (attribué au joueur le plus ouvertement chanceux de la soirée) : ?
  • Le Rolland Courbis d’or ou Raimu d’or (attribué au joueur ayant manifesté le plus de mauvaise foi durant la soirée) : ?
  • Le Petit Gibus d’or (attribué au joueur qui aurait pu prendre à sa compte l’expression « si j’aurais su j’aurais pas venu ») : EMILIEN, débarqué à l’arrache avec un pantalon de jogging/pyjama et un t-shirt multi-trous qui a fait couler beaucoup de salive, il aurait dû sentir le piège se refermer sur lui et ne pas s’entêter dans les rachats.
  • Le Truman Show d’or (attribué au joueur qui n’a jamais pu rentabiliser ses belles mains et a eu le plus de boards défavorables) : EMILIEN, jouant dans la pure tradition du joueur agressif et souvent chipleader de début de soirée habituellement, n’a jamais vu s’améliorer des mains théoriquement très fortes à la base.

 

NOTES D’ENSEMBLE :

  • PONCTUALITE 6/10 : Arrivée à l’appart des participants à l’heure idéale, on n’en      dira pas autant du lancement du jeu.
  • AMBIANCE 9.99/10 : Attaques multiples et graveleuses à l’encontre des autres joueurs (surtout vs Seb), digressions footballistiques de puristes, pinaillages divers, bref tout ce qui fait l’essence du TPT.
  • ACCUEIL/SERVICE 7/10 : Seb, entre simplicité et efficacité nous aura fait oublier les récents errements de Nico V, ce sombre personnage à l’aspect hirsute et au      ton monocorde.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s