Présentation/Preview Bellator 115 : Kongo time ? (4 avril 2014)

Après une arrivée en grande pompe, ponctuée d’une victoire dans le tournoi poids lourds de la fin 2013, Cheick Kongo aura l’occasion d’être titré dans une des plus grosses organisations du circuit. La dernière marche s’annonce ardue : faire tomber de son Everest le Russe Vitaly Minakov, multiple Champion mondial de sambo et toujours invaincu en MMA (13-0). Ce sera le seul gros enjeu d’un show qui a dû être amputé de ses deux autres combats principaux en dernière minute.

Bellator 115 Kongo-Minakov Face Off

Bientôt trente-neuf ans, dont presque quinze passés à haut niveau entre kickboxing, muay thaï et Arts Martiaux Mixtes, dix-huit batailles livrés au sein de l’Octogone UFCien, et enfin cette opportunité de graver son nom au palmarès d’une compagnie majeure. L’histoire serait belle. Peut-être pourrait-elle aider par effet collatéral l’avancée du MMA en France, passablement menacé de nouvelles restrictions. Lui-même un des plus beaux fleurons hexagonaux, Cheick Kongo a souffert d’avoir accompli de belles performances à un moment où la médiatisation de son activité était moindre. Rentré dans l’arène avec un maillot bleu la veille d’une certaine finale de coupe du monde 2006 (année de ses débuts à l’UFC), le French Phenom pourrait en ressortir huit ans plus tard avec son propre titre mondial. Le contexte a changé, la bannière aussi, mais l’émotion serait à coup sûr tout aussi forte que lors de ce succès inaugural.

Minakov, un véritable épouvantail…
Or entre Gilbert Aldana, sa victime du 8 juillet 2006, et Vitaly Minakov il y a un monde. Maître dans l’art du sambo, lutteur émérite, redoutable finisseur (une seule de ses victoires a été acquise à la décision des juges), le Russe s’avère du type de combattants ayant toujours posé problème à Kongo. Un roi du grappling doublé d’un boxeur plus que correct. En quelque sorte un Frank Mir amélioré. Agressivité de tous les instants, variété des approches pour amener son opposant au sol, sans oublier une volonté de terminer le travail en vitesse, comme le démontre ses dix rencontres conclues au 1er round. Le judo est également à son arsenal et, selon la légende, il aurait vaincu Teddy Riner lors d’une session d’entrainement il y a quelques années. Le Champion est donc muni de multiples atouts dans sa manche, n’aura qu’un faible déficit de taille à déplorer, cinq centimètres de moins que son challenger, ainsi qu’une faiblesse dans l’utilisation des jambes.
Voici un récent highlight le concernant.

…face à son premier gros défi
Et l’expérience dans tout cela ? Minakov n’a croisé jusqu’ici que deux hommes assimilables à des vétérans : Fabiano Scherner, dont les apparitions à l’UFC et au Cage Rage ne sont pas restées dans les annales, et Eddie Sanchez à un moment où son déclin était entamé.
Cheick Kongo, aîné de son adversaire de dix ans, a livré dix sept combats de MMA supplémentaires (palmarès de 20-8-2), a côtoyé des terreurs de la catégorie poids lourds, s’inclinant face à deux d’entre elles (Frank Mir, Cain Velasquez), en dominant d’autres (Mirko Cro Cop et Travis Browne, malgré un résultat nul dans le deuxième cas). Il a de surcroit toujours su réagir après des cruelles défaites. On peut toujours ironiser sur le prestige du mini tournoi monté en vitesse par le Bellator au dernier trimestre 2013, il n’en a pas moins prouvé qu’une recrue en provenance de l’UFC avait encore un train d’avance sur les autres membres du roster. Mark Godbeer, atomisé par le Français, n’avait certes rien d’un foudre de guerre. Idem pour Peter Graham, finaliste de substitution, guère dangereux hors de son stand up unidimensionnel. Si l’on considère que la confiance naît aussi de succès face à de seconds couteaux, cette transition était un passage obligé pour le challenger. Le momentum de sa carrière est assurément derrière lui (2006-2009). Faute notamment à une succession de blessures, nous n’avons jamais retrouvé le Kongo explosif auquel Dana White prédisait un statut de prétendant, ce qu’il serait devenu en cas de victoire sur un jeune Cain Velasquez à l’été 2009. Il possède néanmoins les armes pour réaliser un dernier baroud d’honneur. Ses low kicks peuvent durablement user les appuis de Minakov, qui n’a jusqu’ici pas prouvé sa capacité à les défendre, sa puissance au corps à corps peut annihiler le rythme de sa boxe. Le Champion restera-t-il sciemment en phase debout ? Rien n’est moins sûr, et il est d’autant plus souhaitable que Cheick démarre le combat tambours battants, plutôt que de chercher à instaurer une phase d’observation. Hélas, sa tendance aux entames de match tactiques ont conduit à ses récents échecs face à Mark Hunt et Roy Nelson. Leçon retenue ? Réponse dans la nuit du 4 au 5 avril, en attendant voici un best of rappelant les heures de gloire du challenger.

Enjeux annexes de la carte, deux demi-finales de tournois, respectivement en Middleweight et Welterweight, ont été annulés le jour de la pesée. Dans le premier cas, Jeremy Kimball a manqué de très loin son cutting à 84 kg et laisse Dan Cramer sans opposant. Le fautif écopera d’une probable sanction, à commencer par l’exclusion de la course au title shot des poids moyens. En ce qui concerne l’affrontement entre Sam Oropeza et Andrey Koreshkov, il devrait être remis assez vite puisque c’est seulement un état grippal du Russe qui est la cause de son ajournement.

Carte complète du Bellator 115 (4 avril 2014)
Championnat Heavyweight du Bellator : Vitaly Minakov © vs Cheick Kongo
Catégorie Welterweight : Herman Terrado vs Justin Baesman
Catégorie Light Heavyweight : Kelly Anundson vs Volkan Oezdemir
Catchweight (88 kg) : Mikkel Parlo vs Johnny Cisneros
Catégorie Welterweight : James Terry vs Rick Reeves
Catégorie Heavyweight: Josh Appelt vs Freddie Aquitania
Catégorie Lightweight : Jason Powell vs Sinjen Smith
Catégorie Flyweight : Oscar Ramirez vs Benito Lopez

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s