Bilan du TFC 2013-2014 – Le carnet de notes Partie 1 (Fou de Foot)

La face est sauve. Grâce à un ultime succès (3-1) contre des Valenciennois déjà assurés de descendre en Ligue 2, couplé à des résultats par ailleurs favorables, l’équipe d’Alain Casanova termine à la 9e place. Soit dans la première moitié du classement pour la quatrième année consécutive, preuve de l’implantation du TFC comme bon petit club du ventre mou. Avant de rêver plus grand, voyons quelle a été la contribution de chaque joueur dans cette saison sans peur, mais non sans reproches. Cette première partie est consacrée aux joueurs dont on peut qualifier la saison de très satisfaisante.

TFC Bilan 2013-2014 Ardoise 18 sur 20

Un tel exercice de notation exige évidemment de pouvoir juger sur pièces. Aussi excluons d’entrée de toute appréciation les éléments qui n’ont eu que des bouts de matchs à se mettre sous la dent. Au-delà de premières impressions et de croyance intuitive, qui est apte à estimer la valeur des récentes recrues François Moubandje, Dominik Furman ou Mihai Roman ? Même commentaire pour les jeunes loups tels Danny Marury, Illias Hassani ou Driss Trichard. Au niveau des gardiens de buts, Olivier Blondel et Marc Vidal n’ont pu également se mettre en évidence.

Enfin, nous ne nous étalerons pas sur le cas spécifique d’Aymen Abdennour, élément majeur durant la première moitié de saison, parti sous les couleurs monégasques en Janvier dernier. Ce bilan concerne donc les joueurs ayant eu une implication notable sur le championnat et appartenant toujours au club au coup de sifflet final de TFC-VA le samedi 17 mai. On en dénombre dix neuf.

À titre indicatif les stats des éléments du groupe non notés :

Dominick Furman 5 matchs (155 minutes)

Olivier Blondel 2 matchs (180 minutes)

Mihai Roman 5 matchs (83 minutes)

François Moubandje 3 matchs (58 minutes)

Dany Maury 1 match (50 minutes)

Ilias Hassani 1 match (40 minutes)

Driss Trichard 1 match (5 minutes)

Marc Vidal (gardien de l’équipe reserve) 0 match

Gaël Vena 0 match

François David 0 match

Kevin Rodrigues 0 match

Manuel Delgado 0 match

Amadou Soukouna 0 match

Zaniou Sana 0 match

Dernière précision, sont uniquement prises en compte les prestations en championnat, ce qui n’aura qu’une petite incidence vu les « brillants » parcours en compétitions à élimination directe cette saison (deux tours en Coupe de France comme en Coupe de la Ligue).

 

*Serge Aurier 18/20

34 matchs – 3044 minutes – 6 buts et 6 passes décisives – 11 cartons jaune

Milieu et arrière droit, puis carrément milieu gauche de secours en fin de saison, l’Ivoirien a littéralement été le métronome du onze toulousain. Impact physique à la récupération, habileté technique, débordements majestueux et explosion offensive, tout y était. Le vice-capitaine des violets a particulièrement été prépondérant aux avant-postes durant la série vertueuse du club après la trêve hivernale, inscrivant notamment 5 de ses 6 buts entre la 23e et la 32e journée.

Seuls bémols à son égard, une très forte propension à être jauni par le corps arbitral d’où ses rares absences sur les feuilles de match, ainsi que des failles dans ses interventions aériennes, responsables de quelques buts encaissés.

TFC Bilan 2013-2014 Serge Aurier

Son Meilleur Match : Lorient-TFC 1-3 (25e journée)

Ni plus ni moins qu’un récital. Mené 1-0 à la mi-temps, les violets renversent la vapeur comme il est alors de coutume. À l’image de son club, l’international ivoirien montait tout doucement en chauffe. Devancé de la tête sur le but lorientais, il allait se faire pardonner au centuple sa petite erreur. Ses percées et frappes déclenchées sans le moindre préavis provoquèrent les frissons d’usage en début de deuxième période. Suit un centre au cordeau pour l’égalisation de Ben Yedder à l’heure de jeu, puis le but de l’avantage dont il se charge en personne. Dés lors son implication déteint ses équipiers qui déroulent jusqu’au coup de sifflet final et rajoutent un pion en chemin.

*Wissam Ben Yedder 17/20

38 matchs – 2991 minutes – 16 buts et 5 passes décisives – 2 cartons jaunes

Encore un peu et il aurait fallu parler de légère régression concernant l’attaquant de poche révélé au cours de la saison précédente. Mais l’ancien joueur de futsal a signé un triplé salvateur lors de la réception crépusculaire de Valenciennes, ce qui lui a permit de dépasser d’une unité son meilleur total de réalisations. Au-delà de la simple analyse statistique, celui que l’on peut aujourd’hui considéré comme le réserviste du réserviste en équipe de France (parions sur une sélection rapide post-mondial et une place à l’euro 2016) aura étincelé par des gestes de classe internationale, une technique largement au-dessus de la norme ligue 1 et su prouver son sens du collectif lors de certaines rencontres fermées. Un talent qu’il sera bien dur de conserver. Et dire qu’il fêtera seulement ses 24 ans cet été

TFC Bilan 2013-2014 Wissam Ben Yedder

Son Meilleur Match : TFC-Paris SG 2-4 (26e journée)

Sortir du lot un jour où le roi Zlatan signe un triplé ce n’est pas rien. En toute fin d’une première mi-temps qui s’est résumée côté TFC à de longs ballons inexploitables, il parvient à égaliser d’une splendide reprise de volée. Alors que le club de la capitale mène par 1-3, il entretient l’espoir via une belle frappe enveloppée à vingt minutes de la fin. Un doublé en plus d’une activité incessante qui aura fait tourner en bourrique les joueurs parisiens à vocation défensive, Thiago Motta le premier, lui qui aurait logiquement dû écoper d’un rouge deux minutes après la reprise.

*Etienne Didot 16/20

33 matchs – 2453 minutes – 1 but et 2 passes décisives – 7 cartons jaunes

Sixième saison dans la ville rose pour l’ancien du Stade Rennais. Force est de constater qu’il se bonifie avec le temps. Encore trop perçu comme un récupérateur comme les autres, utile mais loin d’être unique en son genre, il a marqué cette saison de son empreinte et fait de son apparente normalité, une valeur inestimable. Propre sur lui, sans fantaisie, sans manier de conduite de balle magistrale ou amorti du diable-vauvert, Didot est pourtant un des éléments-clés d’un collectif. Les commentaires qui ont sied à Claude Makalele toute sa carrière pourraient lui être transposé sans mal : « Rien ne sert d’avoir neuf Ben Yedder si on ne peut compter sur un Didot. » Illustration du proverbe ? Au choix, le déséquilibre à sa sortie de terrain survenu contre Evian TG (1-1, 30e journée) ou les flottements de l’entrejeu lors des rencontres qu’il a dû manquées ou débutées sur le banc, notamment TFC-Bastia (1-3), Montpellier-TFC (2-1) ou Guingamp-TFC (2-0).

TFC Bilan 2013-2014 Didot vs Bordeaux

Son Meilleur Match : Nantes-TFC 1-2 (18e journée)

Le tournant de la saison pour Didot, et dans un sens pour son club puisque son statut de bon voyageur naît véritablement avec ce 3e succès hors de ses bases. Réduit à un rang de remplaçant de luxe lors des cinq rencontres précédentes, car en balance avec Trejo voire Sirieix, le milieu défensif retrouve la joie du coup d’envoi grâce aux absences conjuguées de Chantôme et Sylla. Cette rencontre va changer la donne, aboutir à sa présence continue dans le onze de départ jusqu’à la fin de saison (hors suspensions et blessures). Placé face à ses responsabilités, Didot active les manettes du jeu durant 85 minutes au cœur d’un 3-5-2 comprenant des joueurs peu réputés pour leurs vertus défensives (Akpa-Akpro, Regattin). Rarement les Toulousains auront eu telle emprise sur un match cette saison, à mille lieux du cliché de l’équipe jouant « nécessairement » en contre à l’extérieur. Cerise sur le gâteau, le numéro 8 se permet d’ouvrir le score d’une belle frappe à l’entrée de la surface.

*Clément Chantôme 16/20

27 matchs – 2153 minutes – 2 buts et 3 passes décisives – 4 cartons jaunes et 1 carton rouge

Vous aviez aimé le prêt d’Adrien Rabiot l’an dernier ? Le PSG nous a comblé de plus belle avec ce joueur injustement méconnu et tiraillé par les versants extrêmes connus du côté de la capitale : émergeant au moment où le club avait été abandonné par Canal + et luttait pour ne pas tomber en Ligue 2, il s’est vu mis en concurrence avec des stars depuis l’ère Qatari alors qu’il tendait vers sa plénitude sportive. Le club haut-garonnais était indubitablement le candidat idéal pour permettre au talent de Chantôme de s’illustrer. Au sein d’un 3-5-2 où les habituels « porteurs d’eau » du milieu de terrain ont un rôle transcendé, il s’est avéré le complément idéal de Didot et le premier relais d’Aguilar. Doté d’une légère plus-value technique sur ses co-équipiers de l’entrejeu, il est aussi davantage capable de se projeter vers l’avant. Seule sa fougue le conduit parfois à la précipitation dans ses transmissions de balle.

TFC Bilan 2013-2014 Chantôme vs Rennes

Son Meilleur match : Rennes-TFC 2-3 (29e journée)

En plus de son abattage habituel, Chantôme aura remué les conventions locales. D’abord en marquant sur coup franc direct, un exercice sorti des coutumes depuis le départ d’un certain Jérémy Mathieu. Ce but du 0-2 suivait une ouverture du score chanceuse sur un csc de Toivonen. La dernière réalisation ne devrait rien à la chance, mais à la capacité de Chantôme à s’arracher pour décaler Serge Aurier. Une présence monstrueuse à la récupération et dans la construction du jeu, un but, une passe décisive : l’expression match-référence n’aura jamais été aussi adaptée. Dommage que la rencontre suivante, ce funeste 1-1 face à l’ETG, sera celle de sa (légitime) colère au sujet du manque d’ambition du club.

La deuxième partie traitera de ceux ayant accomplis une saison que l’on peut dire satisfaisante ou simplement correcte, pas moins de dix joueurs sont concernés…

TO BE CONTINUED (à suivre pour les non-anglophones)…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s