Atelier d’Écriture #9 (18 août 2014)

Exercice : Texte devant évoquer une rencontre ou un lien entre un être vivant et un objet inanimé.

Citation à l’origine du thème de départ : « Objets inanimés, avez-vous donc une âme qui s’attache à notre âme et la force d’aimer ? » Alphonse de Lamartine, Harmonies poétiques et religieuses

Exemple illustrant le thème donné : Extrait issu de Les nuits blanches de Dostoïevski, racontant les pérégrinations solitaires d’un jeune homme à St Petersbourg. Dans le passage lue, le personnage principale entend des éléments du décor lui parler, l’appeler à l’aide.

À chaque nouvel emménagement c’est la même histoire. Nous traversons des décors de prime abord neutres, ni ternis par de mauvais souvenirs, ni habités par le poids d’un itinéraire routinier. Au fil du temps, la petite rue insignifiante, que l’on choisir d’emprunter pour échapper à la clameur du boulevard, acquière une identité propre. On ne dira plus que ses murs se fissurent, mais qu’ils suintent ou pleurent. On ne regardera plus son vieux pilier empêchant le stationnement d’un air hostile, mais comme un élément défiant le temps qui passe. On ne fuira plus les volets s’ouvrant devant notre passage matinal, mais on les considérera avec une bienveillance toute quotidienne.
Et le jour viendra où la vie nous poussera à dire adieu à cette petite rue insignifiante, pourtant devenue si significative. Où l’on constate soudainement que notre affect ne se destine pas seulement aux êtres vivants.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s