Metz-TFC, la série noire se poursuit (Fou de Foot)

Ce n’était donc qu’une éclaircie. L’union sacrée devant Bordeaux n’a pas été bonifiée par une deuxième victoire de rang. Retour sur le flop téféciste au Stade Saint-Symphorien…vécu depuis le VH Café toulousain, QG investi par le club pour les rencontres se déroulant à l’extérieur.

Metz-TFC VHCafé 03

« J’avais beau me dire que c’est une saison où on galérera jusqu’au bout, je pensais qu’on gagnerait largement à Metz ». L’aveu de pronostic erroné est signée Mademoiselle TFC, mais il pourrait avoir été émis par la plupart des clients présents au Victor Hugo Café. Pensé comme LE lieu de rendez-vous des fervents supporteurs des violets, cette brasserie du centre-ville avait fait le plein d’optimistes. Nul curieux ou non averti dans cette assemblée, seulement des connaisseurs et fidèles de longue date. À l’instar de Jean-Paul et Brigitte, « habitués de 30 ans » du Stadium. Le club chevillé au corps (au cœur), ils n’émettent des critiques qu’à mots couverts : « Nous ne sommes pas dans les arcanes du club pour savoir pourquoi tel ou tel transfert ne se fait pas, ou pourquoi une recrue échoue » dit-il, « Depuis toutes ces années, ce n’est plus le critère sportif qui prime dans notre plaisir de venir au stadium, nous venons surtout pour retrouver un cadre agréable et d’autres abonnés » complète-t-elle.

Metz-TFC VHCafé 06

N’en déplaise à la presse parisienne, le TFC possède bien un noyau dur de fans. Passionnés avec ça. Pas de ces passions faites d’excès et de transgressions lorsque la machine tourne moins bien, plutôt de celles voulant minimiser les défauts apparents de leur dulcinée et croire coûte que coûte à une finalité favorable. L’amoureux transi ne voulant pas voir que son couple se trouve dans une impasse. Ou encore la population frappée par une catastrophe naturelle invoquant Dieu à l’heure où il semble les délaisser. Ainsi, face aux probantes déconvenues enchaînées en 2015 (Caen, Evian TG, Lens et donc Metz), le discours dominant reste de croiser les doigts pour des lendemains qui chantent.

12

SM Caen

38

31

9

9

13

46

45

+1

13

OGC Nice

38

31

10

8

13

35

39

-4

14

SC Bastia

37

31

9

10

12

31

37

-6

15

Evian TG FC

36

31

11

3

17

34

48

-14

16

Stade de Reims

35

31

9

8

14

37

53

-16

17

FC Lorient

34

31

10

4

17

34

44

-10

18

Toulouse FC

32

31

9

5

17

33

52

-19

19

FC Metz

26

31

6

8

17

25

44

-19

20

RC Lens

25

31

6

7

18

28

49

-21

Malgré un bon Ahamada…

S’accrocher aux mathématiques, soupirer de soulagement devant les résultats défavorables des concurrents directs samedi soir (défaites de Bastia, Lorient et Reims, nul entre Evian TG et Nice), arguer d’un calendrier laissant les Violets maîtres de leur destin (déplacement à Lorient le 18 avril), voilà pour les arguments rationnels en faveur de l’espoir.

La balance penche hélas côté déprime avec des constats implacables : le TFC s’incline sur des terrains ne provoquant plus d’effroi chez personne (le dernier succès de Metz en L1 remonte au 1er novembre 2014), met en valeur des attaquants peu en verve (avant son triplé d’un soir, Modibo Maïga avait seulement inscrit quatre buts en 1186 minutes), peine à structurer un onze-type (éternels remaniements défensifs), se cherche toujours un capitaine après huit mois de compétition (d’Aguilar à Akpa-Akpro en passant par Didot, Regattin…et Grigore), et échappe au statut de pire défense du championnat par la seule grâce des folies offensives du coach Rémois Jean-Luc Vasseur.

La manière inquiète elle aussi. À Metz, les Violets n’ont pas perdu sur des fautes d’inattention ou de redoutables contre-attaques d’un adversaire recroquevillé, ils ont subi une domination nette et sans bavure d’une équipe située au coup d’envoi à onze points du 17e. Malgré une ouverture du score heureuse, les troupes de Dominique Arribagé n’ont jamais paru confiants et solides. En témoigne le rouge évitable pris par Tisserand. Et que dire du jaune reçu par un Regattin avant même son entrée en jeu ? Autant de frustrations et d’énervements impropres à la culture fair-play développée par le club.

Rare point positif, la prestation d’Ali Ahamada. S’il s’est incliné à trois reprises, le portier a rappelé les raisons de la mise au ban (et au banc) de Zacharie Boucher. Son héroïsme face aux assauts messins (19 tirs dont 8 cadrés) et relâchements défensifs permet de sauver la face à l’heure des comptes.

Sur Twitter l’ironie supplante les déclarations affligées : on salue la « résurrection » messine en ce week-end de Pâques, on enjoint Maïga de subir un contrôle antidopage, on moque les valeurs caritatives du Toulouse Football Club face aux bêtes blessées. Côté VH Café, le dépit gagne au coup de sifflet final. L’évacuation est rapide, peu de clients pour poser des mots sur ce camouflet. Pauline, 2e miss TFC de l’histoire, assume son rôle d’ambassadrice dans ces circonstances funestes :

« On n’adhère pas à un club pour ses résultats, on le soutient pour ce qu’il incarne, ce qu’il représente dans une région » affirme-t-elle. Quid du cliché présentant le ballon ovale comme seul sport fédérateur de la région ? « Faut penser aux gens qui n’aiment pas le rugby, ce qui est mon cas, il y a largement la place pour une grande équipe de football dans la 4e ville de France ». La Ligue 2, une éventualité sérieuse ? « Cela ferait du mal, on aurait encore plus besoin du public si ça devait arriver. Je continuerais à les soutenir en voyant le verre à moitié plein : pouvoir être les meilleurs de Ligue 2, à défaut de s’être maintenu. »

Une partie de la cellule communication du club, gérant le fil rouge du match sur les réseaux sociaux, peine à trouver un ton approprié devant la situation : « L’autodérision était plus facile à adopter en début de saison » concède le Community Manager.

Un parfum de fin gagne, mais il convient de ne pas tourner la page avant d’avoir entendu sonner le gong.

Grand « shamelel » en vue à Lorient ?

Lors des sept dernières journées, pas moins de treize affrontements frontaux auront lieu entre les neuf équipes concernées par la course au maintien (on aurait pu inclure Guingamp). Les résultats mettent jusqu’ici en évidence la faiblesse du TFC dans ces duels. Avec notamment un significatif 0/21 en déplacement, reste la virée au Moustoir à la 33e journée pour éviter le « fanny ». Quant à l’ultime réception au Stadium, Nice, elle prend de plus en plus une allure de finale.

Détail des confrontations directes entre équipes jouant le maintien

Dom/Ext

Nice

Reims

Caen

Bastia

Lorient

Evian TG

Toulouse

Lens

Metz

Nice

0-0

2 mai

0-1

3-1

2-2

3-2

16 mai

1-0

Reims

12 avril

0-2

2-1

1-3

3-2

2-0

0-0

0-0

Caen

2-3

4-1

1-1

2-1

23 mai

2-0

4-1

0-0

Bastia

2-1

18 avril

16 mai

0-2

1-2

1-0

1-1

2-0

Lorient

0-0

0-1

2-1

2-0

0-2

18 avril

1-0

3-1

Evian TG

1-0

9 mai

0-3

25 avril

1-0

1-0

2-1

3-0

Toulouse

23 mai

1-0

3-3

1-1

2-3

1-0

0-2

3-0

Lens

2-0

4-2

0-0

1-1

12 avril

0-2

1-0

2-0

Metz

0-0

3-0

3-2

3-1

9 mai

1-2

3-2

18 avril

Classement particulier

Evian TG en spécialiste, le TFC prévisible dernier.

Pts

Joués

Gagnés

Nuls

Perdus

BP

BC

Diff

1

Evian TG FC

28

13

9

1

3

20

12

+8

2

SM Caen

22

13

6

4

3

26

15

+11

3

FC Lorient

22

13

7

1

5

18

14

+4

4

RC Lens

19

13

5

4

4

15

13

+2

5

OGC Nice

16

12

4

4

4

13

13

0

6

SC Bastia

15

13

4

3

6

13

16

-3

7

Stade de Reims

15

13

4

3

6

12

20

-8

8

FC Metz

15

14

4

3

7

11

19

-8

9

Toulouse FC

11

14

3

2

9

15

22

-7

Confrontations directes restant à jouer

12 avril (32e journée) Reims-Nice ; Lens-Lorient

18 avril (33e journée) Lorient-Toulouse ; Bastia-Reims ; Metz-Lens

25 avril (34e journée) Evian TG-Bastia

2 mai (35e journée) Nice-Caen

9 mai (36e journée) Evian TG-Reims ; Metz-Lorient

16 mai (37e journée) Nice-Lens ; Bastia-Caen

23 mai (38e journée) Toulouse-Nice ; Caen-Evian TG

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s