Poupée ti tengu caru

Poupée ti tengu caru. En lettres capitales rouges sur le muret d’un quartier résidentiel situé sur les hauteurs de Bastia.

Cette inscription avait forcément une histoire. Les puristes de la langue corse seront seulement interpellés par la faute de conjugaison. Le message étant adressé à une femme, il aurait fallu un « a » au dernier mot et non ce « u » incongru. Les sémiologues insisteront sur le double sens propre à cette formule : une possible marque d’attachement « amical », affirmer tenir à quelqu’un comme on le dirait à sa mère, sa fille, sa sœur ; à moins qu’il ne s’agisse de la déclaration d’amour ultime, celle se voulant exclusive, éternelle, gravée dans le marbre… Voire taguée sur une devanture.

CorsePrinEte2015 127

Cette inscription avait forcément une histoire. Dans cette région où les tags « IFF » ou autres « A droga fora » se démultiplient sur les panneaux de signalisation sans plus guère émouvoir, l’effort d’originalité de cet anonyme méritait d’être salué. Il avait dû être porté par une forte conviction. Celle de l’éconduit en course à la reconquête ? Celle du fantasque voulant diffuser son intime sentiment à tous les passants ? Celle de l’amoureux transi devant évacuer une émotion tenu secrète ?

Cette inscription avait forcément une histoire. L’acte lui-même était porteur de sens, certes. Mais que dire de sa localisation ? Une bombe de peinture étalée à la va-vite et au hasard ? Impensable. Si ce n’était destiné à une habitante de la résidence, ce devait au moins concerner une femme empruntant ce chemin quotidiennement. Dans le but de la surprendre, la troubler, la convaincre, la mettre devant ses responsabilités. Mieux qu’une bouteille à la mer. Moins courageux qu’une bague proposé un genou à terre. Quatre mots simples, courts, tranchants. Quatre mots dont la teneur était autant désarmante pour l’auteur qu’oppressante pour la destinataire. Un moyen d’envoyer la balle dans le camp de l’être aimé L’aveu effectué de manière grandiloquente, que reste-t-il sinon l’espoir d’une réponse de la même envergure ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s