Ligue 1, les enjeux de la dernière journée aller

Alors que le PSG annihile tout suspense en s’envolant vers un quatrième titre consécutif, le championnat conserve tous ses enjeux parallèles, aux surprises durables que sont devenus Angers, Nice ou Caen s’ajoutent la verve d’équipes que l’on pensait un temps en perdition (Montpellier, Gazélec Ajaccio). Seule l’autre extrémité du classement paraît scellée au vu du retard pris par Troyes…Quand au Toulouse Football Club, il devra vite se raccrocher au wagon menant au maintien.

TFC 2015-2016 Article 07 Photo 01

Il n’y peut pas grand-chose Alban Lafont ! Encensé exagérément pour deux rencontres où tout a glissé comme sur des roulettes, il ne peut par ricochet être considéré coupable pour le ralentissement connu par le TFC lors des deux suivantes (un point pris et quatre buts encaissés). Idem pour Issa Diop, patron improvisé d’une défense à la dérive, d’abord convaincant puis cédant au pêché gourmand maison, le carton rouge (déjà huit à l’actif des Violets).

Commencer par maintenir un score… pour espérer se maintenir tout court

Peu d’enseignements à tirer des parties disputées par les Toulousains face à Lorient et à Nantes. Sinon d’avoir vécu un quasi remake du TFC-Lorient 2014, un effondrement inexplicable en début de deuxième mi-temps après une première période sereine. Sinon de constater de nouveau cette incapacité à tenir un avantage d’un but, quand bien même un Nantes moribond lui fait face.

Avec désormais 21 points abandonnés après avoir ouvert le score, le TFC a franchi un seuil supérieur à celui de la saison dernière dans son intégralité.

Comme le montre le tableau ci-dessous, les Violets partagent cette spécificité de 2e partie de match orageuse avec un certain nombre de mal classés, en tête Bordeaux, mais aussi Lille, Ajaccio et Bastia.

Classement virtuel ne prenant en compte que les scores à l’issue de la 1ère mi-temps

En gras les changements les plus notables par rapport au classement général

1er

Paris SG

37 points (+13)

2e

Angers SCO

33 points (+8)

3e

OGC Nice

32 points (+5)

4e

AS Monaco

26 points (0)

5e

Girondins de Bordeaux

25 points (+3)

6e

Lille OSC

25 points (+1)

7e

Toulouse FC

25 points (-1)

8e

GFC Ajaccio

24 points (-1)

9e

Olympique Lyonnais

24 points (-1)

10e

SC Bastia

23 points (+3)

11e

Montpellier Hérault

23 points (+1)

12e

Stade Rennais

23 points (0)

13e

FC Nantes

22 points (0)

14e

AS Saint-Étienne

21 points (-2)

15e

SM Caen

21 points (-2)

16e

Olympique de Marseille

20 points (-3)

17e

En Avant Guingamp

19 points (-2)

18e

FC Lorient

17 points (-5)

19e

Stade de Reims

17 points (-5)

20e

ESTAC Troyes

9 points (-12)

Un sauvetage situé plus haut qu’escompté ?

La course au maintien a connu un profond bouleversement sous l’impulsion de clubs revigorés comme le Gazélec d’Ajaccio, le Montpellier Hérault ou encore le LOSC. Au soir de la 10e journée, le faible total de six points suffisait à demeurer au-dessus de la zone rouge (total le plus faible depuis retour à vingt clubs en 2002). Depuis, les anciens largués ont accéléré au point d’impliquer dans la lutte des clubs semblant alors à l’abri (Bordeaux, Guingamp, Reims). Si le classement de Ligue 1 peut se décomposer en trois pôles d’intérêts (voir détail plus bas), les équipes peuvent basculer d’une sphère à l’autre avec une mini série de deux victoires. La trêve va arriver sans pouvoir distinguer ceux qui joueront pour une qualification européenne ou seulement pour perpétuer leur présence en L1.

Pour retrouver une saison avec une barre de relégation aussi haute, il faut remonter à 2007-2008, année ô combien particulière puisque les équipes à la lutte en bas de tableau portaient les noms de Marseille, Paris SG, Lille ou encore Auxerre, tandis que la lanterne Rouge, Metz, était larguée avec un total de sept points, identique à Troyes aujourd’hui.

Points nécessaires* pour ne pas être relégable au soir de la 18e journée

Saison 2003-2004

16 points

Saison 2004-2005

17 points

Saison 2005-2006

13 points

Saison 2006-2007

17 points

Saison 2007-2008

20 points

Saison 2008-2009

15 points

Saison 2009-2010

16 points

Saison 2010-2011

17 points

Saison 2011-2012

18 points

Saison 2012-2013

17 points

Saison 2013-2014

12 points

Saison 2014-2015

18 points

Saison 2015-2016

20 points

*Sans prendre en compte une éventuelle différence de buts favorable, en considérant donc qu’il faut posséder un point de plus que l’équipe classée 18e.

Trois zones resserrées, le TFC hors du coup

Malgré un championnat des plus ouverts, le TFC a creusé une sorte de « no man’s land » lui garantissant de terminer l’année à la 19e place, faute à l’avalanche de buts encaissés et au regain de forme d’équipes situées dans un pré-ventre mou (Montpellier 13e avec 22 points, peut légitimement viser la première moitié de tableau à court terme). Rarement premier tiers de classement n’aura été si faible et fluctuant, et rarement dernier tiers n’aura paru si vivace.

Seul (petit) cas de figure où le TFC sortirait de la charrette avant les fêtes : une belle victoire face à Lille conjuguée avec des larges défaites de Guingamp et Bastia, les trois concernés jouant à domicile pour clore les matchs allers.

Zone Europe, 2 point d’écart entre Angers 2e et Nice 5e.

Zone ventre mou +, 3 points d’écart entre Lyon6e et Nantes 12e.

Zone maintien et plus si affinités, 3 points d’écart entre Montpellier 13e et Guingamp 18e.

Classement général

1

Paris Saint-Germain

48

18

15

3

0

45

9

+36

2

Angers SCO

31

18

8

7

3

17

10

+7

3

AS Monaco

31

18

8

7

3

25

23

+2

4

SM Caen

30

18

9

3

6

21

19

+2

5

OGC Nice

29

19

8

5

6

32

23

+9

6

Olympique Lyonnais

26

18

7

5

6

22

21

+1

7

AS Saint-Etienne

26

18

8

2

8

21

22

-1

8

FC Lorient

25

18

6

7

5

27

26

+1

9

Olympique de Marseille

24

18

6

6

6

27

20

+7

10

Stade Rennais FC

24

18

5

9

4

23

21

+2

11

LOSC

23

18

5

8

5

14

12

+2

12

FC Nantes

23

18

6

5

7

14

17

-3

13

Montpellier Hérault SC

22

19

6

4

9

22

25

-3

14

Girondins de Bordeaux

22

18

5

7

6

22

27

-5

15

Stade de Reims

21

18

5

6

7

19

22

-3

16

GFC Ajaccio

21

18

5

6

7

18

21

-3

17

SC Bastia

19

18

5

4

9

18

24

-6

18

EA Guingamp

19

18

5

4

9

17

25

-8

19

Toulouse FC

16

18

3

7

8

20

32

-12

20

ESTAC Troyes

7

18

0

7

11

10

35

-25

TFC-Lille : les groupes

Toulouse

Lafont-Goicoechea / Diop-Matheus-Somalia-Spajic-Tisserand-Yago / Akpa-Akpro-Blin-Bodiger-Doumbia-Machach-Regattin-Sirieix-Trejo / Ben Yedder-Braithwaite-Pesic

Blessés : Aguilar, Didot, Kana-Biyick, Ninkov

Choix de l’entraineur : Ahamada-Ben Ali-Dianessy-Moubandje-Roman-Spano-Zaniou

Lille

Enyeama-Elana / Civelli-Corchia-Koné-Pavard-Sidibé-Soumaoro-Sunzu / Amadou-Balmont-Bauthéac-Boufal-Martin-Mavuba-Obbadi-Yeboah / Benzia-Guillaume-Nangis-Tallo

Blessés : Araujo-Basa-Béria-Frey-Maignan

Suspendu : Guirassy

Choix de l’entraineur : Buez-Mbemba-Meïté

Programme de la 19e journée (18-19-20 décembre 2015)

Vendredi

20h30 Nice-Montpellier 1-0

Samedi

17h00 Caen-Paris SG

20h00 Troyes-Monaco

20h00 Guingamp-Rennes

20h00 Lorient-Nantes

20h00 Bastia-Reims

20h00 Toulouse-Lille

Dimanche

14h00 Saint-Étienne-Angers

17h00 Ajaccio-Lyon

21h00 Bordeaux-Marseille

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s