Nice-TFC, dernier choc avant Noël – Avant-match 16e journée de Ligue 1 2016-2017 (Fou2Foot)

La victoire face à Montpellier en milieu de semaine a beau avoir mis fin à l’hémorragie, l’inquiétude est de mise au Toulouse Football Club, privé de nombreux titulaires pour le déplacement chez l’épouvantail du championnat. Pour espérer se maintenir dans la première moitié de tableau jusqu’à la trêve hivernale, il faudra aussi devenir intraitable face aux « petits » de Ligue 1.

tfc-2016-2017-article-11-photo-01

Le jour et la nuit. Une fois de plus. Depuis l’arrivée de Pascal Dupraz, le TFC a, en dépit de résultats globaux éminemment meilleurs, développé cette tendance à « jouer » une seule des deux mi-temps. Face au Montpellier Hérault ce fut la première, concrétisée par un but à l’allure de bug de jeu-vidéo signé Issiaga Sylla.

Montpellier, victoire heureuse, victoire impérieuse

Car on pourra nous expliquer ce qu’on veut sur l’art des combinaisons sophistiquées des Violets sur coups de pieds arrêtés, cette conclusion doit autant à la chance qu’à l’éternelle maladresse de Martin Braithwaite, envers qui la passe se voulait décisive. Voilà le TFC devant au tableau d’affichage au bout de vingt minutes, un avantage qu’il conservera jusqu’au bout avec courage et réussite. Malgré une ligne offensive toujours aussi amorphe, une défense de fortune où Musavu-King a agréablement surpris et un milieu de terrain privé de son créateur, Oscar Trejo. Et que dire des impitoyables statistiques en faveur des visiteurs : 11 tirs contre 5 aux Violets, 6 corners à 1, 38 centres contre 14 !

Difficile à croire que trois jours plus tard ces mêmes Montpelliérains assèneraient un 3-0 au Paris SG.

Avec désormais 22 points au compteur, le TFC peut envisager sereinement la dernière ligne droite de 2016. Une nécessité après une série famélique de cinq matchs sans victoire (deux points pris).

Issiaga Sylla et son amorti poitrine précieux, deux ans après son dernier but pour le TFC.

Issiaga Sylla, précieux buteur, deux ans après sa dernière réalisation pour le TFC.

Ralentissement devenu chute libre

L’essentiel est sauf et toute ambition intacte puisqu’à quatre journées de la fin des matchs allers le TFC se trouve à seulement trois points du 4e, Lyon et possède quatre longueurs d’avance sur le 10e, Angers. Soit une marge de manœuvre plutôt appréciable pour se positionner dans la première moitié de tableau à la trêve. D’autant plus avec un calendrier qui lui offrira, après ce voyage chez le leader, trois candidats au maintien (Lorient, Nancy et Dijon), entrecoupé de la récréative Coupe de la Ligue du côté de Metz. Il faudra enchaîner cette série sans Oscar Trejo, annoncé indisponible jusqu’en janvier, et vraisemblablement sans les absents de longue date Akpa-Akpro et Doumbia (suspendu trois matchs après un rouge reçu avec la réserve en CFA2).

Au sujet de l’absence de son meneur de jeu le technicien toulousain est éloquent : « Je peux avoir tout l’effectif à disposition, si je n’ai pas Oscar je suis mal ! C’est un joueur singulier, doté d’une pertinence incroyable balle au pied. » Les lauriers à l’attention de l’Argentin, et l’inquiétude découlant de son absence, ne sont pas de l’ordre de la posture. Nul membre de l’effectif ne possède les atouts de Trejo, ni Durmaz et ses débordements endiablés, ni Toivonen et son jeu direct pas toujours inspiré, encore moins les travailleurs de l’ombre Blin, Bodiger ou Sangaré.

Cette limite constatée au milieu de terrain peut être rapportée à chaque ligne : pas de plan B à la hauteur en cas de blessure d’Alban Lafont, pas de charnière efficace en cas d’indisponibilité de Diop ou Jullien (à plus forte raison des deux), pas de buteur en herbe en cours d’émergence pour palier les insuffisances de Braithwaite… Dupraz touche du doigt le manque de profondeur de son effectif.

En attente d’éventuels jokers en janvier, il faudra bien conclure cet automne déclinant (voir le classement sur les mois d’octobre-novembre) avec les moyens du bord.

Martin Braithwaite, un seul but lors des six derniers matchs de L1, a du mal à masquer ses lacunes.

Martin Braithwaite, un seul but lors des six derniers matchs de L1, a du mal à masquer ses lacunes.

Classement de Ligue 1 sur octobre-novembre (8e-15e journées)

*Le rythme de relégable entrevu durant le mois d’octobre s’est confirmé en novembre, à peine atténué par la victoire contre Montpellier.

*Si l’on prend le détail des résultats du TFC mois après mois la chute apparaît encore plus nette, notamment la faiblesse de son attaque après un mois de septembre en trompe-l’œil :

Août – 3 matchs : 5 points (4 buts marqués, 1 encaissé)

Septembre – 4 matchs : 9 points (7 buts marqués, 3 encaissés)

Octobre – 4 matchs : 4 points (4 buts marqués, 4 encaissés)

Novembre – 4 matchs : 4 points (3 buts marqués, 4 encaissés)

1

Paris Saint-Germain

22

8

7

1

0

15

2

+13

2

 OGC Nice

19

8

6

1

1

15

6

+9

3

AS Monaco

17

8

5

2

1

29

7

+22

4

 Olympique Lyonnais

15

8

5

0

3

15

9

+6

5

Stade Rennais FC

14

8

4

2

2

8

9

-1

6

EA Guingamp

12

8

3

3

2

10

8

+2

7

Girondins de Bordeaux

11

8

2

5

1

9

9

0

8

AS Nancy Lorraine

11

8

3

2

3

9

10

-1

9

LOSC

10

8

3

1

4

7

7

0

10

AS Saint-Etienne

10

8

2

4

2

6

6

0

11

Montpellier Hérault SC

10

8

2

4

2

14

16

-2

12

Olympique de Marseille

10

8

2

4

2

4

8

-4

13

Angers SCO

9

8

2

3

3

6

8

-2

14

Dijon FCO

8

8

1

5

2

11

12

-1

15

Toulouse FC

8

8

2

2

4

7

8

-1

16

FC Nantes

8

8

2

2

4

6

16

-10

17

SM Caen

7

8

2

1

5

7

13

-6

18

FC Lorient

5

8

1

2

5

10

16

-6

19

FC Metz

5

8

1

2

5

7

21

-14

20

SC Bastia

4

8

0

4

4

6

10

-4

Le point sur les cartons jaunes

Steeve Yago

6

Déjà suspendu à Caen, susceptible de recevoir une nouvelle sanction.

Issiaga Sylla

4

A purgé à Nantes.

Ola Toivonen

4

A purgé pour la réception de Monaco.

Issa Diop

4

A Purgé sa suspension pour la réception d’Auxerre en CDL.

Martin Braithwaite

3

A purgé sa suspension pour la réception d’Auxerre en CDL.

Alexis Blin

3

A purgé à Nantes.

Jimmy Durmaz

3

A purgé face à Metz.

Yann Bodiger

2

Le pitchoun a fauté lors de deux rencontres où il était remplaçant.

Pavle Ninkov

2

Le rugueux défenseur est revenu dans le groupe dans son pur style.

Alban Lafont

2

Deux cartons espacés dans le temps, a priori sans conséquence.

François Moubandjé

1

Souvent vanté pour sa sobriété, le Suisse confirme à ce niveau-là.

Christopher Jullien

1

Le défenseur le plus propre de l’effectif avec un seul impair à Caen.

Oscar Trejo

1

Le meneur argentin a fait partie de la ribambelle d’avertis à Caen (six).

Clément Michelin

1

Titulaire face à Paris, la révélation de l’Euro U19 a pêché par moments.

Mathieu Cafaro

1

Un seul carton à Bastia (4e journée), ses cartons reçus en CFA2 mis à part.

Jessy Pi

1

Seulement averti à Bastia (4e journée), actuellement blessé.

Ibrahim Sangaré

1

Averti pour la première fois face à Montpellier.

Cartons rouges

Christopher Jullien

1

Premier expulsé toulousain de l’ère Dupraz, encore 2 matchs à purger.

Regain de motivation face à un gros ?

Après Marseille, Saint-Étienne, Monaco, Paris et Lyon rencontrés dans le premier quart du calendrier (pour un bilan comptable de huit points pris : 2 victoires, 2 nuls, 1 défaite), voilà le surprenant leader azuréen sur la route de Violets emplis de doutes.

Sur l’ensemble des matchs disputés entre les deux équipes à Nice en Ligue 1 le bilan est sans appel : 21 victoires pour les Aiglons, 7 matchs nuls et 7 succès des visiteurs. Si l’on se concentre sur les seuls années Sadran les données reflètent la même proportion : 3 victoires toulousaines, 3 nuls et 7 échecs. Ni terrain maudit, ni déplacement privilégié. En dehors des neuf matchs sans succès entre 1954 et 1962, le TFC n’est jamais resté bien longtemps improductif en terres azuréennes. L’an dernier, face à un OGCN qui jouait déjà le haut de tableau les Violets étaient passés près de ramener un point précieux (début février), avant de céder sur une action personnelle d’Hatem Ben Arfa.

Le génial meneur de jeu ne sera plus là ce samedi soir, pas plus que la recrue star du dernier mercato estival, Mario Balotelli ou le capitaine Paul Baysse. Méfiance néanmoins tant les Niçois, invaincus à domicile, ont prouvé leur capacité à faire tourner l’effectif sans en pâtir. Et puis le TFC n’étant jamais aussi bon que lorsqu’il n’est pas favori…

Les groupes pour Nice-TFC

Toulouse

Goicoechea-Lafont / Amian-Michelin-Musavu King-Ninkov-Veskovac-Yago / Bodiger-Cafaro-Durmaz-Pi-Sangaré-Sirieix-Somalia-Sylla / Braithwaite-Edouard-Toivonen

Suspendus : Doumbia-Jullien

Blessés : Akpa Akpro-Blin-Diop-Moubandjé-Trejo

Non retenus : Lukebakio-Vidal

Nice

Benitez-Cardinale / Boscagli-Dalbert-Dante-Ricardo-Sarr-Souquet / Bodmer-Cyprien-Koziello-Marcel-Seri-Walter / Belhanda-Donis-Eysseric-Plea

Blessés : Balotelli-Baysse-Le Marchand

Non retenus: Benrahma-Bosetti-Constant-Hassen-Le Bihan-Lloris-Lusamba-Pouplin-Rafetraniaina-Vercauteren

Conférence de presse d’avant-match de Pascal Dupraz.

Classement Ligue 1 2016-2017 après 15 journées

1

OGC Nice

36

15

11

3

1

27

10

+17

2

Paris Saint-Germain

35

15

11

2

2

30

8

+22

3

AS Monaco

33

15

10

3

2

44

16

+28

4

Olympique Lyonnais

25

15

8

1

6

28

18

+10

5

Girondins de Bordeaux

24

15

6

6

3

20

17

+3

6

Stade Rennais FC

24

15

7

3

5

16

19

-3

7

EA Guingamp

23

15

6

5

4

19

15

+4

8

Toulouse FC

22

15

6

4

5

18

13

+5

9

AS Saint-Etienne

22

15

5

7

3

16

12

+4

10

Angers SCO

18

15

5

3

7

13

16

-3

11

Olympique de Marseille

18

15

4

6

5

13

17

-4

12

FC Metz

18

15

5

3

7

16

29

-13

13

AS Nancy Lorraine

16

15

4

4

7

12

19

-7

14

Montpellier Hérault SC

16

15

3

7

5

20

28

-8

15

Dijon FCO

15

15

3

6

6

19

22

-3

16

SC Bastia

14

15

3

5

7

12

15

-3

17

LOSC

14

15

4

2

9

14

21

-7

18

SM Caen

14

15

4

2

9

13

27

-14

19

FC Nantes

13

15

3

4

8

9

24

-15

20

FC Lorient

11

15

3

2

10

14

27

-13

Programme/Résultats de la 16e journée (234 décembre)

VENDREDI : 20h45 CaenDijon 3-3

SAMEDI : 17h Montpellier-Paris SG 3-0

20h Monaco-Bastia 5-0, Metz-Lyon (match arrêté), Bordeaux-Lille 0-1, Guingamp-Nantes 2-0, Angers-Lorient 2-2

DIMANCHE : 15h Rennes-Saint Étienne

17h Marseille-Nancy

20h45 Nice-Toulouse

Calendrier toulousain jusqu’à fin d’année

17e journée Ligue 1 TFC-Lorient (10 décembre)

1/8 Coupe de la Ligue Metz-TFC (14 décembre)

18e journée Ligue 1 TFC-Nancy (17 décembre)

19e journée Ligue 1 Dijon-TFC (21 décembre)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s