TFC, net regain et barre des trente points (Fou2Foot)

Fin de la série horribilis pour le Toulouse Football Club (quatre défaites consécutives en L1, éliminations des deux coupes) qui vient de ramener un nul mérité de Lorient (1-1) après avoir retrouvé sa verve offensive devant Angers (4-0) au Stadium. L’impact des arrivées de Corentin Jean et Andy Delort est indéniable. Le retour d’un style de jeu propre à Dupraz aussi. Confirmation devant Bastia ce samedi 11 février ?

tfc-2016-2017-article-17-photo-01

Des vents contraires soufflent sur la Haute-Garonne et son club phare. Côté pile deux recrues d’une valeur jamais atteinte par le club pour un mercato hivernal, côté face des résultats hivernaux largement défavorables qui ont ramené le TFC à son statut d’acteur mineur du championnat. Pas directement concerné par la course au maintien, il semble aussi à l’écart désormais d’une course à un strapontin européen. D’ailleurs son nombre de points d’avance sur le premier relégable est similaire à celui de retard sur l’actuel 5e, Saint-Étienne.

Dans la perspective d’une fin de saison où l’AS Monaco et le Paris SG parviendraient à s’accaparer toutes les compétitions nationales, rendant par corrélation les 5e et 6e places de L1 européennes, les Violets ont encore de quoi espérer à des lendemains fastueux.

Classement de Ligue 1 après 24 journées

1 AS Monaco 55 24 17 4 3 70 23 +47
2 Paris Saint-Germain 52 24 16 4 4 47 18 +29
3 OGC Nice 52 24 15 7 2 39 18 +21
4 Olympique Lyonnais 40 23 13 1 9 44 27 +17
5 AS Saint-Etienne 36 24 9 9 6 26 19 +7
6 Olympique de Marseille 36 24 10 6 8 31 28 +3
7 Girondins de Bordeaux 36 24 9 9 6 29 28 +1
8 Stade Rennais FC 32 24 8 8 8 23 27 -4
9 EA Guingamp 31 24 8 7 9 28 29 -1
10 Toulouse FC 30 24 8 6 10 27 27 0
11 AS Nancy Lorraine 27 23 7 6 10 18 29 -11
12 FC Metz 27 23 8 5 10 24 39 -15
13 LOSC 26 24 7 5 12 22 30 -8
14 Montpellier Hérault SC 26 24 6 8 10 33 42 -9
15 FC Nantes 26 23 7 5 11 15 31 -16
16 SM Caen 25 23 7 4 12 25 40 -15
17 Dijon FCO 24 24 5 9 10 32 37 -5
18 Angers SCO 24 24 6 6 12 19 32 -13
19 SC Bastia 22 23 5 7 11 20 28 -8
20 FC Lorient 22 24 6 4 14 27 47 -20

Delort-Jean, déjà une réussite

Ouverture d’Oscar Trejo pour un Andy Delort prenant parfaitement la profondeur pour aller tromper la vigilance adverse. Sauf blessure ou accident industriel, le scénario du but toulousain à Lorient devrait souvent se répéter jusqu’à la fin de saison. L’ancien attaquant de Caen a beau être à court de compétition à cause de son faible temps de jeu chez les Tigres de Monterrey, il a conservé ses réflexes de pur avant-centre. En témoigne sa reprise peu académique ayant abouti à l’ouverture du score face à Angers. Sur le papier Andy n’a pas laissé place au doute : sept tirs, trois cadrés, deux buts…en deux matchs. Peut-il atteindre le total de quinze buts qu’il a avoué à demi-mots viser d’ici la fin de saison ?

L’arrivée conjointe de Corentin Jean, prêté par l’AS Monaco, a amené une modification profonde de l’organisation offensive. Ce 4-2-3-1 renouvelé dégage une meilleure fluidité avec un Trejo en véritable meneur de jeu tandis que Jean s’affirme en Mr débordement via le couloir droit, malgré un côté frêle l’handicapant dans les duels. Et la place de Braithwaite dans tout ça ? Le Danois semble avoir accepté son décrochage du poste de pointe sans rechigner, mais apparaît de moins en moins indispensable (voir par ailleurs).

Surtout, les dernières rencontres ont permis de retrouver l’identité de jeu du TFC made in Dupraz : gros pressing, orientation de jeu rapide, résolument offensive, pragmatique sans être systématique. Le Savoyard concrétise enfin l’animation qu’il avait tenté d’installer en vain avec Somalia et Sylla, sans parler du manque de complémentarité patent entre Braithwaite et Toivonen. Les grands perdants de l’affaire sont les jeunots Odsonne Edouard et Dodi Lukebakio, pas prêt de revenir dans le groupe à ce train-là.

Ce défenseur expérimenté qui manque tant…

À l’issue du flop devant Saint-Étienne (0-3), le coach violet avait adressé des reproches à certains défenseurs, jugés trop soucieux du beau geste, de l’esthétique au détriment du nécessaire. Le message semble avoir été entendu. Particulièrement visé, Christopher Jullien et ses relances si appliquées qu’elles laissent le temps à l’adversaire de quadriller toute la moitié de terrain toulousaine. Le géant (1m96) venu de Dijon, par ailleurs la recrue la plus convaincante de la première moitié de saison, souffre du syndrome « Mr Propre », sa minutie lui fait parfois oublié le sens de l’urgence.

Au-delà de ce cas particulier, la principale faiblesse défensive reste l’absence de plan B lorsqu’un des quatre ténors de l’arrière-garde est indisponible. Or Steeve Yago a dû délaisser son poste de latéral droit le temps de disputer la CAN avec le Burkina Faso. Pour couronner le tout, son pays a été une des équipes surprises de la compétition (éliminé seulement en demi-finales par l’Égypte).

Cette situation épineuse pointe le grand loupé de ce mercato hivernal : le pistage inabouti d’un défenseur d’expérience, de préférence polyvalent, pouvant palier les absences voire prendre le contrôle d’un secteur où la moyenne d’âge est en-dessous des 25 ans.

Fidèle à ses convictions, Pascal Dupraz a privilégié Kelvin Amian en homme providentiel de substitution au détriment du vieux briscard Pavle Ninkov. Si l’engagement total du pitchoun n’est pas en cause – on lui doit des interventions à la desesperado salutaires – , il est souvent baladé par son adversaire direct et n’apporte rien dans la construction. Aussi est-il en cause dans l’égalisation concédée à Lorient.

Pour la première fois de la saison, Dupraz avait aligné exactement la même équipe deux matchs de rang. Amian l’a-t-il suffisamment convaincu pour réaliser la passe de trois contre Bastia, alors que Yago est revenu dans l’effectif ?

La frustration de Jullien à l'issue du match nul à Lorient.

La frustration de Jullien à l’issue du match nul à Lorient.

Braithwaite, une inefficacité toujours plus mise en relief

Réorienté sur l’aile gauche, le capitaine violet a semblé bien encaissé l’arrivée de deux joueurs offensifs pour combler les lacunes du club. Il a continué d’obtenir de nombreuses occasions et prouvé son implication dans cette nouvelle formule de quatuor, y compris lorsque les remplaçants Jimmy Durmaz et Ola Toivonen suppléent numériquement Andy Delort et Corentin Jean.

Mais rien n’y fait… L’euphorie générale est atténuée par son continuel manque de réussite. Il s’en est fallu d’un pénalty face à Angers pour que le Danois retrouve le chemin des filets, rappelant une fois de plus l’ancienneté de sa dernière réalisation à l’issue d’une action de jeu : 14 octobre 2016 contre Monaco au Stadium. Les 39 tirs effectués en L1 depuis ont tous été synonymes de frustration. Le club se mordra-t-il les doigts d’avoir adressé une fin de non-recevoir aux clubs anglais venus frapper à la porte en janvier ? Ou célébrera-t-il sans rancœur son départ l’été prochain après quatre ans de bons et loyaux services ?

Changement de coupe, mais pas de tendance pour Martin Braithwaite depuis deux mois.

Changement de coupe, mais pas de tendance pour Martin Braithwaite depuis deux mois.

Les groupes pour TFC-Bastia

Toulouse

Lafont-Goicoechea-Vidal / Amian-Diop-Jullien-Moubandjé-Musavu King-Ninkov-Yago / Blin-Bodiger-Durmaz-Pi-Somalia-Sylla-Trejo / Braithwaite-Delort-Jean-Toivonen

Blessés : Akpa Akpro-Doumbia-Michelin-Veskovac

Non retenus par choix de l’entraîneur : Edouard-Lukebakio-Sangaré-Sirieix

Bastia

Leca-Vincensini / Bengtsson-Cioni-El Kaoutari-Ab.Keita-Rose-Saint Ruf / Cahuzac-I.Coulibaly-Danic-S.Diallo-Mostefa-Ngando-Oniangué-Saint Maximin / Crivelli-Raspentino

Suspendus : Djiku-Nangis

Blessés : Marange-Squillaci

Non retenus par choix de l’entraîneur : Acheampong-Boulaya-Thébaux

La conférence de presse d’avant-match de Pascal Dupraz

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s