Bilan MMA 2018 Partie 1 – Des poids lourds aux poids welters UFC

En attente du premier show UFC de l’année 2019 ce samedi 19 janvier, attribuons les « prix » pour l’année écoulée : révélations, confirmations, mais aussi un point sur les combattants en plein retour en grâce ou ceux en bout de course. L’occasion de compiler également les résultats les plus importants de l’année et de jeter un œil sur le calendrier prévisionnel du premier trimestre 2019.

Poids lourds (+93 kg)

Top 15 officiel de l’UFC au 31 décembre 2018

CHAMPION : Daniel Cormier (22-1 + 1nc)

1.Stipe Miocic (18-3)

2.Derrick Lewis (21-6 + 1nc)

3.Francis Ngannou (12-3)

4.Curtis Blaydes (10-2 + 1nc)

5.Alexander Volkov (30-7)

6.Alistair Overeem (44-17 +1nc)

7.Junior Dos Santos (20-5)

8.Aleksei Oleinik (57-11-1)

9.Marcin Tybura (17-4)

10.Justin Willis (8-1)

11.Tai Tuivasa (8-1)

12.Shamil Abdurakhimov (19-4)

13.Walt Harris (12-7)

14.Andrei Arlovski (27-18 + 1nc)

15.Stefan Struve (28-11)

Autres membres importants du roster : Cain Velasquez / Fabricio Werdum / Ben Rothwell / Travis Browne / Mark Hunt / Ruslan Magomedov / Arjan Bhullar / Dmitry Sosnovskiy / Blagoy Ivanov

Révélation

Justin Willis (8-1 MMA ; 4-0 UFC)

S’il est encore bien dur d’évaluer le niveau réel de ce disciple de l’AKA, comptant pour seule défaite en carrière pro son premier combat en 2012, il est par défaut la révélation de l’année dans sa catégorie, accrochant enfin un nom important à son tableau de chasse en la personne du vieillissant Mark Hunt. Pour sa part âgé de 31 ans, Willis vient à peine d’intégrer le top 10 et devrait avoir une année 2019 placée sous le signe des tests. On saura alors son véritable potentiel.

Confirmation

Daniel Cormier (22-1 + 1nc MMA ; 11-1 + 1nc UFC)

Petit de taille pour un lourd, mais si immense par le talent et l’intelligence de combat avant tout. Dans son cas on pourrait parler de sur-sur-confirmation s’agissant d’une année où il a défendu son titre mi-lourds, conquis celui du dessus puis défendu ce dernier. À l’heure où viser le grade de « champ champ » est à la mode, DC est le seul à avoir légitimer le statut au-delà de la simple ligne en plus sur le palmarès.

Retour de flamme

Junior Dos Santos (20-5 MMA ; 14-4 UFC)

Peut-être l’un des meilleurs combattants en stand up de l’histoire, notamment grâce à une des boxes les plus fluides du circuit. On pensait avoir perdu la trace de cet homme-là depuis sa double défaite face à Cain Velasquez, impression renforcée depuis les KO subis par Alistair Overeem et un Stipe Miocic pourtant vaincu auparavant. Mais voilà qu’il se pose en 2018 comme gatekeeper de la catégorie pour contrarier les plans des récents transferts, Blagoy Ivanov (parti du WSOF/PFL en tant que champion) et le jeune Australien Tai Tuivasa, atomisé début décembre alors qu’il était toujours invaincu. Le Brésilien a ainsi remis son nom sur la carte et il en faudra peu pour le voir disputer un sixième combat de championnat poids lourds.

En bout de course

Andrei Arlovski (27-18 + 1nc MMA ; 16-12 UFC)

À bientôt 40 ans, l’Ukrainien continue à afficher une belle régularité avec pas moins de quatre duels livrés en 2018. Il crée la surprise en mars en dominant Stefan Struve, alors perçu comme un potentiel challenger pour un Stipe Miocic vaincu plus tôt dans sa carrière. La suite s’avère moins reluisante avec trois défaites à la décision face aux émergents Tai Tuivasa, Shamil Abdurakhimov et Walt Harris. Arlovski serait donc le pendant inverse de Junior Dos Santos, tout en restant digne il vient d’enquiller huit revers sur ses dix derniers combats. N’ayant plus grand-chose à prouver après un retour surprise réussi dans l’Octogone en 2014-2015, The Pitbull pourrait se retirer sans honte.

Mark Hunt (13-14-1 + 1nc MMA ; 8-8-1 + 1nc UFC)

Il est bien loin le temps où The Super Samoan délivrait une impressionnante série de performances lui permettant de disputer la ceinture intérim des lourds à Fabricio Werdum (autre perdu de vue). En conflit ouvert avec l’UFC depuis deux ans et demi, au sujet notamment du traitement de faveur accordé à Brock Lesnar, Hunt vient de conclure son contrat sur trois défaites, dont une par étranglement arrière des mains d’Alexey Oleynik. Il quitte ainsi la compagnie dans la rancœur et en replongeant son palmarès MMA dans le négatif. Hunt promet de continuer sa carrière sous d’autres cieux, mais a-t-il encore les armes, lui qui fêtera ses 45 ans le 23 mars prochain ?

Principaux résultats de la catégorie poids lourds cette année :

– 20/01/2018 (UFC 220) Stipe Miocic © bat Francis Nganou par décision unanime (championnat mondial).

– 11/02/2018 (UFC 221) Tai Tuivasa bat Cyril Asker par TKO au 1er round.

– 11/02/2018 (UFC 221) Curtis Blaydes bat Mark Hunt par décision unanime.

– 18/02/2018 (UFN 126) Derrick Lewis bat Marcin Tybura par TKO au 3e round.

– 03/03/2018 (UFC 222) Andrei Arlovki bat Stefan Struve par décision unanime.

– 17/03/2018 (UFN 127) Alexander Volkov bat Fabricio Werdum par KO au 4e round.

– 21/04/2018 (UFN 128) Justin Willis bat Chase Sherman par décision unanime.

– 09/06/2018 (UFC 225) Curtis Blaydes bat Alistair Overeem par TKO au 3e round.

– 09/06/2018 (UFC 225) Tai Tuivasa bat Andrei Arlovski par décision unanime.

– 07/07/2018 (UFC 226) Derrick Lewis bat Francis Ngannou par décision unanime.

07/07/2018 (UFC 226) Daniel Cormier bat Stipe Miocic © par KO au 1er round (championnat mondial).

– 14/07/2018 (UFN 133) Junior Dos Santos bat Blagoy Ivanov par décision unanime.

– 22/07/2018 (UFN 134) Marcin Tybura bat Stefan Struve par décision unanime.

– 15/09/2018 (UFN 136) Shamil Abdurakhimov bat Andrei Arlovski par décision unanime.

– 15/09/2018 (UFN 136) Alexey Oleynik bat Mark Hunt par soumission au 1er round.

– 06/10/2018 (UFC 229) Derrick Lewis bat Alexander Volkov par KO au 3e round.

03/11/2018 (UFC 230) Daniel Cormier © bat Derrick Lewis par soumission au 2e round (championnat mondial).

– 25/11/2018 (UFN 141) Francis Ngannou bat Curtis Blaydes par TKO au 1er round.

– 02/12/2018 (UFN 142) Justin Willis bat Mark Hunt par décision unanime.

– 02/12/2018 (UFN 142) Junior Dos Santos bat Tai Tuivasa par TKO au 2e round.

Principaux combats à venir de la catégorie poids lourds au premier trimestre 2019 :

– 17/02/2019 (UFN ESPN 1) Francis Ngannou vs Cain Velasquez

– 23/02/2019 (UFN 145) Marcos Rogerio De Lima vs Stefan Struve

– 09/03/2019 (UFN 146) Blagoy Ivanov vs Ben Rothwell

– 09/03/2019 (UFN 146) Junior Dos Santos vs Derrick Lewis

Poids mi-lourds (93 kg)

Top 15 officiel de l’UFC au 31 décembre 2018

CHAMPION : Jon Jones (23-1 + 1nc)

1.Daniel Cormier (22-1 + 1nc)

2.Alexander Gustafsson (18-5)

3.Anthony Smith (31-13)

4.Jan Blachowicz (23-7)

5.Volkan Oezdemir (15-3)

6.Corey Anderson

7.Thiago Santos (20-6)

8.Dominick Reyes (10-0)

9.Ilir Latifi (14-6 + 1nc)

10.Jimi Manuwa (17-5)

11.Ovince Saint Preux (23-12)

12.Glover Teixeira (27-7)

13.Mauricio « Shogun » Rua (26-11)

14.Misha Cirkunov (14-4)

15.Nikita Krylov (24-6)

Autres membres importants du roster : Ed Herman / Igor Pokrajac / Antonio Rogerio Nogueira / Gian Villante / Patrick Cummins / Sam Alvey / Khalil Rountree / Devin Clark / Justin Ledet / Gadzhimurad Antigulov / Tyson Pedro / Eryk Anders / Aleksandar Rakic / Gökhan Saki

Révélation

Dominick Reyes (10-0 MMA ; 4-0 UFC)

À l’image de Justin Willis chez les lourds, Reyes est la sensation du moment chez les 93 kg sans que l’on puisse trancher sur sa marge de progression. The Devastator remportait quasiment tous ses combats au 1er round avant son premier gros test en octobre dernier contre une valeur sûre du top 10, Ovince Saint Preux. Cette fois il devra se contenter d’une décision unanime, suffisante pour le placer sur un tremplin vers le title shot d’ici deux ou trois combats. Son match prévu à la mi-mars contre l’ancien challenger Volkan Oezdemir donnera un nouvel élément de réponse.

Confirmation

Thiago Santos (20-6 MMA ; 12-5 UFC)

Voilà un cas d’école nous rappelant un peu l’ascension (inachevée) d’Anthony Johnson ces dernières années dans la même catégorie, un combattant faisant office de grand ancien sans jamais être parvenu à décrocher une chance au titre, faute de s’être stabilisé dans une division. D’abord chez les welters, puis les moyens, Thiago Santos semble avoir trouvé sa mesure en joignant les mi-lourds dans le dernier trimestre 2018. À la clé deux victoires par KO/TKO face à l’espoir déchu Eryk Anders (trois défaites cette année) et le solide britannique Jimi Manuwa. Au cumul des deux dernières années, le Brésilien reste sur sept victoires en huit combats dont six avant la limite. S’il demeure classé chez les moyens (15e), son ascension rapide à 93 kg (7e) l’incite vivement à garder ce cap. Ironie du sort, Santos a vaincu en début d’année Anthony Smith, destiné à être le premier challenger de Jon Jones, mais le duel s’était déroulé en middleweight.

Retour de flamme

Antonio Rogerio Nogueira (23-8 MMA ; 6-5 UFC)

Ni le départ à la retraite de son jumeau il y a quelques années, ni les blessures persistantes n’auront eu la peau de la carrière de Little Nog. Après deux ans d’absence, il a stupéfait son monde en dominant avec la manière (bonus de « performance of the night ») un Sam Alvey connu pour sa grande activité (six combats livrés durant le retrait prolongé de son adversaire). Qui plus est, le jiu-jitsuka brésilien Nogueira (42 ans) s’est imposé pour la huitième fois de sa carrière par KO/TKO, confirmant des dispositions supérieures à son glorieux frère en matière de striking. Ce regain de forme, sans doute un simple baroud d’honneur à l’image de celui de Mauricio « Shogun » Rua, prouve néanmoins que si l’âme de compétiteur est là l’âge importe peu.

En bout de course

Jimi Manuwa (17-5 MMA ; 6-5 UFC)

Dure limite pour le représentant britannique débarqué invaincu dans l’Octogone en 2012. Déjà lourdement tombé à chacun de ses gros tests jusqu’à 2017 (Alexander Gustafsson, Anthony Johnson, Volkan Oezdemir), Manuwa a connu deux nouveaux revers l’année écoulée. Il conserve tout du long son style spectaculaire voire inconscient, en partie responsable du KO subi face à Thiago Santos en début de 2e round. Avec plus de patience et de sens du timing, The Poster Boy aurait pu devenir un combattant bien meilleur. On peut parler de syndrome Melvin Guillard le concernant, ce célèbre poids légers versant dans l’excès de confiance.

Principaux résultats de la catégorie poids mi-lourds cette année :

– 20/01/2018 (UFC 220) Daniel Cormier © bat Volkan Oezdemir par TKO au 2e round (championnat mondial).

– 11/02/2018 (UFC 221) Tyson Pedro bat Saparbek Safarov par soumission au 1er round.

– 24/02/2018 (UFC FOX 28) Sam Alvey bat Marcin Prachnio par KO au 1er round.

– 24/02/2018 (UFC FOX 28) Ilir Latifi bat Ovince Saint Preux par soumission au 1er round.

– 17/03/2018 (UFN 127) Jan Blachowicz bat Jimi Manuwa par décision unanime.

– 21/04/2018 (UFN 128) Corey Anderson bat Patrick Cummins par décision unanime.

– 19/05/2018 (UFN 129) Dominick Reyes bat Jared Cannonier par TKO au 1er round.

– 01/06/2018 (UFN 131) Sam Alvey bat Gian Villante par décision partagée.

– 09/06/2018 (UFC 225) Anthony Smith bat Rashad Evans par KO au 1er round.

– 23/06/2018 (UFN 132) Ovince Saint Preux bat Tyson Pedro par soumission au 1er round.

– 07/07/2018 (UFC 226) Khalil Rountree Jr bat Gökhan Saki par TKO au 1er round.

– 22/07/2018 (UFN 134) Corey Anderson bat Glover Teixeira par décision unanime.

– 22/07/2018 (UFN 134) Anthony Smith bat Mauricio Shogun Rua par KO au 1er round.

– 15/09/2018 (UFN 136) Jan Blachowicz bat Nikita Krylov par soumission au 2e round.

– 22/09/2018 (UFN 137) Antonio Rogerio Nogueira bat Sam Alvey par TKO au 2e round.

– 22/09/2018 (UFN 137) Thiago Santos bat Eryk Anders par TKO au 3e round.

– 06/10/2018 (UFC 229) Dominick Reyes bat Ovince Saint Preux par décision unanime.

– 27/10/2018 (UFN 138) Gian Villante bat Ed Herman par décision partagée.

– 27/10/2018 (UFN 138) Misha Cirkunov bat Patrick Cummins par soumission au 1er round.

– 27/10/2018 (UFN 138) Anthony Smith bat Volkan Oezdemir par soumission au 3e round.

– 02/12/2018 (UFN 142) Mauricio Shogun Rua bat Tyson Pedro par TKO au 3e round.

– 08/12/2018 (UFC 231) Thiago Santos bat Jimi Manuwa par KO au 2e round.

– 29/12/2018 (UFC 232) Corey Anderson bat Ilir Latifi par décision unanime.

29/12/2018 (UFC 232) Jon Jones bat Alexander Gustafsson par TKO au 3e round (championnat mondial).

Principaux combats à venir de la catégorie poids mi-lourds au premier trimestre 2019 :

– 19/01/2019 (UFN 143) Glover Teixeira vs Ion Cutelaba

– 23/02/2019 (UFN 145) Jan Blachowicz vs Thiago Santos

– 02/03/2019 (UFC 235) Ovince Saint Preux vs Misha Cirkunov

02/03/2019 (UFC 235) Jon Jones © vs Anthony Smith (championnat mondial)

– 16/03/2019 (UFN 147) Gökhan Saki vs Saparbak Safarov

– 16/03/2019 (UFN 147) Volkan Oezdemir vs Dominick Reyes

Poids moyens (84 kg)

Top 15 officiel de l’UFC au 31 décembre 2018

CHAMPION : Robert Whittaker (20-4)

1.Yoel Romero (13-3)

2.Luke Rockhold (16-4)

3.Ronaldo « Jacaré » Souza (26-6 + 1nc)

4.Kelvin Gastelum (15-3 + 1nc)

5.Chris Weidman (14-4)

6.Israel Adesanya (15-0)

7.Paulo Costa (12-0)

8.Derek Brunson (18-7)

9.Jared Cannonier (11-4)

10.Brad Tavares (17-5)

11.David Branch (22-5)

12.Antonio Carlos Jr (10-2 + 1nc)

13.Uriah Hall (14-9)

14.Elias Theodorou (16-2)

15.Thiago Santos (20-6)

Autres membres importants du roster : Anderson Silva / CB Dollaway / Tim Boetsch / Trevor Smith / Marcelo Guimaraes / Hector Lombard / Cezar Ferreira / Antonio Braga Neto / Zak Cummings / Omari Akhmedov / Krzysztof Jotko / Tom Breese / Alessio Di Chirico / Andrew Sanchez / Marvin Vettori / Jack Hermansson / Jack Marshman / Darren Stewart / Jordan Johnson

Révélation

Israel Adesanya (15-0 MMA ; 4-0 UFC)

Aucun doute possible dans cette catégorie, le Nigérian invaincu a su se démarquer du lot par ses résultats (quatre victoires en 2018), son style et son sens du jeu médiatique. Sans parler des multiples comparaisons (légitimes) établies avec Anderson Silva, Légende parmi les légendes qu’il rencontrera d’ailleurs début février dans un duel aux allures de passation de pouvoirs. Alors, Adesanya, pétard mouillé ou futur roi des poids moyens ?

Confirmation

Elias Theodorou (16-2 MMA ; 8-2 UFC)

Même s’il peine toujours autant à conclure un affrontement avant la limite, le vainqueur du premier TUF Nations en 2014 a prouvé cette année avoir encore des atouts pour intégrer le haut du pavé de la catégorie poids moyens. La surprenante défaite à l’été 2017 face à Brad Tavares avait coupé court à son ascension. Le voilà remis sur le droit chemin après avoir dominé les « vieux » Dan Kelly et Trevor Smith, puis arraché la décision face à la révélation de 2017 Eryk Anders (devenu déception en 2018).

Retour de flamme

Ronaldo « Jacaré » Souza (26-6 + 1NC MMA ; 12-4 UFC)

Deux bonus « fight of the night » et un bonus « performance of the night », soit le carton plein en trois combats disputés cette année pour le plus sympathique des jiu-jitsuka brésiliens. Mais l’on ne peut résumer le parcours de l’ancien champion du StrikeForce en quelques statistiques. Jacaré incarne la définition même de l’artiste martial, un roi de la polyvalence continuant à réaliser d’énormes progrés en striking à bientôt 40 ans. Pour preuve les redoutables KO infligés en 2018 à Derek Brunson et Chris Weidman. Hélas son plafond de verre à l’UFC est solidement marqué puisqu’il compte des échecs passés face au champion et aux deux hommes classés au-dessus de lui. Son revers à la décision partagée (2 juges contre 1) cette année face à Kelvin Gastelum, prochain challenger de Woodley, prête davantage à débat. D’ailleurs l’UFC y contribue en plaçant le Brésilien devant son tombeur au classement.

En bout de course

Derek Brunson (18-7 MMA ; 9-5 UFC)

 2018 sonnait comme l’année de la dernière chance pour le crack révélé au StrikeForce en 2011. Systématiquement stoppé aux portes du top 5 depuis son arrivée dans l’Octogone, il avait bien su rebondir après une défaite (imméritée) aux points face à Anderson Silva il y a deux ans, enchaînant deux KO impressionnants sur Dan Kelly et Lyoto Machida. On lui offre en début d’année l’occasion de venger un échec marquant face à Jacaré Souza en 2012. Brunson tient 3 minutes 50 secondes au lieu de 41 secondes au premier combat, mais la finalité est la même en faveur du Brésilien. L’UFC ne croit plus en son ascension et l’offre en pâture à Israel Adesanya, ce dernier confirmant dés le 1er round le déclin du #8 de la division middleweight.

Principaux résultats de la catégorie poids moyens cette année :

– 27/01/2018 (UFC FOX 27) Ronaldo Souza bat Derek Brunson par TKO au 1er round.

– 03/02/2018 (UFN 125) Thiago Santos bat Anthony Smith par TKO au 2e round.

– 03/02/2018 (UFN 125) Lyoto Machida bat Eryk Anders par décision partagée.

– 11/02/2018 (UFC 221) Israel Adesanya bat Rob Wilkinson par TKO au 2e round.

11/02/2018 (UFC 221) Yoel Romero bat Luke Rockhold par KO au 3e round (championnat interim en jeu seulement pour Rockhold car Romero loupe le poids).

– 03/03/2018 (UFC 222) CB Dollaway bat Hector Lombard par DQ en fin de 1er round.

– 14/04/2018 (UFC FOX 29) Israel Adesanya bat Marvin Vettori par décision partagée.

– 21/04/2018 (UFN 128) Dave Branch bat Thiago Santos par KO au 1er round.

– 12/05/2018 (UFC 224) Cezar Ferreira bat Karl Roberson par soumission au 1er round.

– 12/05/2018 (UFC 224) Lyoto Machida bat Vitor Belfort par KO au 2e round.

– 12/05/2018 (UFC 224) Kelvin Gastelum bat Ronaldo Souza par décision partagée.

– 27/05/2018 (UFN 130) Elias Theodorou bat Trevor Smith par décision unanime.

09/06/2018 (UFC 225) Robert Whittaker © bat Yoel Romero par décision partagée (no-title match car Romero loupe le poids).

– 06/07/2018 (TUF 27 FINALE) Israel Adesanya bat Brad Tavares par décision unanime.

– 07/07/2018 (UFC 226) Paulo Costa bat Uriah Hall par TKO au 2e round.

– 04/08/2018 (UFC 227) Thiago Santos bat Kevin Holland par décision unanime.

– 25/08/2018 (UFN 135) Eryk Anders bat Tim Williams par KO au 3e round.

– 22/09/2018 (UFN 137) Thales Leites bat Hector Lombard par décision unanime.

– 03/11/2018 (UFC 230) Israel Adesanya bat Derek Brunson par TKO au 1er round.

– 03/11/2018 (UFC 230) Jared Cannonier bat Dave Branch par TKO au 2e round.

– 03/11/2018 (UFC 230) Ronaldo Souza bat Chris Weidman par KO au 3e round.

– 17/11/2018 (UFN 140) Ian Heinisch bat Cezar Ferreira par décision unanime.

– 08/12/2018 (UFC 231) Elias Theodorou bat Eryk Anders par décision partagée.

Principaux combats à venir de la catégorie poids moyens au premier trimestre 2019 :

– 10/02/2019 (UFC 234) Israel Adesanya vs Anderson Silva

10/02/2019 (UFC 234) Robert Whittaker © vs Kelvin Gastelum (championnat mondial)

– 16/03/2019 (UFN 147) Tom Breese vs Cezar Ferreira

Poids welters (77 kg)

Top 15 officiel de l’UFC au 31 décembre 2018

CHAMPION : Tyron Woodley (19-3-1)

1.Colby Covington (14-1)

2.Kamaru Usman (14-1)

3.Darren Till (17-1-1)

4.Stephen Thompson (14-3-1)

5.Rafael Dos Anjos (28-11)

6.Robbie Lawler (28-12 + 1 nc)

7.Santiago Ponzinibbio (27-3)

8.Demian Maia (25-9)

9.Jorge Masvidal (32-13)

10.Leon Edwards (16-3)

11.Neil Magny (21-7)

12.Gunnar Nelson (17-3-1)

13.Donald Cerrone (34-11 + 1nc)

14.Elizeu Zaleski Dos Santos (20-5)

15.Alex Oliveira (19-6-1 + 2nc)

Autres membres importants du roster : Diego Sanchez / Thiago Alves / Josh Burkman / Yushin Okami / Keita Nakamura / Carlos Condit / Matt Brown / Ben Saunders / Dong Hyun Kim / Peter Sobotta / Yancy Medeiros / Tarec Saffiedine / Court McGee / Jordan Mein / Tim Means / Siyar Bahadurzada / Michael Chiesa / Sergio Moraes / Brad Scott / Michel Prazeres / James Krause / Alex Garcia / Anthony Rocco Martin / Claudio Silva / Sean Strickland / Chad Laprise / Nordine Taleb / Jingliang Li / Warlley Alves / Jake Matthews / Dhiego Lima / Alan Jouban / Alberto Mina / Paul Felder / Stevie Ray / Vicente Luque / Lyman Good / Danny Roberts / Alex Morono / Mickey Gall / Belal Muhammad / Mike Perry / Zak Ottow / Abdul Razak Alhassan / Ramazan Emeev / Curtis Millender / Geoff Neal

Révélation

Curtis Millender (17-3 MMA ; 3-0 UFC)

Inexplicablement non classé dans le top 15 actuel des welters, l’ancien membre du Bellator (où il compte deux de ses trois défaites) et du Legacy Fighting Alliance a fait du chemin. Ses débuts UFC ont été impeccables avec trois succès en dix mois, dont un KO inattendu face à la valeur sûre Thiago Alves. Alors certes on peut s’inquiéter concernant ses limites dans le combat au sol ou son coefficient de « spectacularité » insuffisant pour être propulsé dans le haut de la carte, mais on ne peut que saluer sa série de neuf victoires en cours et les promesses l’accompagnant.

Confirmation

Michel Prazeres (26-2 MMA ; 10-2 UFC)

Prazeres-Millender, même combat. Celui de sortir de l’anonymat au plus vite, pourquoi pas en s’affrontant dans le courant de l’année 2019 ? Le Brésilien surnommé Tractor affiche un tonitruant 10-2 à l’UFC, dont huit victoires de rang (trois cette année) et pourtant personne ne s’intéresse à lui. Le temps presse pour celui qui fêtera ses 38 ans l’été prochain, il faudra mettre sur sa route des noms plus clinquants que les Desmond Green, Zak Cummings ou Bartosz Fabinski.

Retour de flamme

Gunnar Nelson (17-3-1 MMA ; 8-3 UFC)

Nous avions laissé l’Islandais désemparé à l’été 2017, mis KO en 82 secondes par la star argentine montante, Santiago Ponzinibbio. Cuisant échec suivi d’une longue période de convalescence repoussant le match suivant jusqu’à décembre dernier. Et cette fois nous avons retrouvé le grappler au style impitoyable, capable d’épuiser ses opposants pour mieux sortir une manœuvre de soumission au moment M. Alex Oliveira subit un Rear-Naked Choke en fin de 2e round et Nelson se repositionne aussitôt dans le tableau de sa division. Il croisera le fer avec Leon Edwards à la mi-mars pour reprendre sa place dans le top 10.

En bout de course

Carlos Condit (30-13 MMA ; 7-9 UFC)

 

Trop c’est trop, notre cœur de fan souffre de voir l’ancien Natural Born Killer enchaîner les contre-performances, perdant en chemin l’essence de son style martial. Au-delà des résultats bruts (sept revers lors de ses neuf derniers matchs depuis son échec contre GSP pour le titre), c’est en effet son absence de créativité, son allure dépassionné qui inquiète. Après un étranglement arrière subi par l’expert Demian Maia à l’été 2016, Condit a rajouté deux défaites par soumission en 2018 : une Guillotine assénée par Alex Oliveira en avril, et une Kimura signée Michael Chiesa. Condit peut tourner la page sans honte, il restera comme l’auteur de certains des plus grands combats de l’histoire du MMA, un des plus fidèles de l’empire Zuffa (déjà présent au WEC en 2007-2008), un de ces héros n’ayant pas besoin de couronne pour être respecté.

Principaux résultats de la catégorie poids welters cette année :

– 14/01/2018 (UFN 124) Kamaru Usman bat Emil Weber Meek par décision unanime.

– 03/02/2018 (UFN 125) Sergio Moraes bat Tim Means par décision partagée.

– 11/02/2018 (UFC 221) Jake Matthews bat Li Jingliang par décision unanime.

– 18/02/2018 (UFN 126) Curtis Millender bat Thiago Alves par KO au 2e round.

– 18/02/2018 (UFN 126) Donald Cerrone bat Yancy Medeiros par TKO au 1er round.

– 14/04/2018 (UFC FOX 29) Alex Oliveira bat Carlos Condit par soumission au 2e round.

– 19/05/2018 (UFN 129) Vicente Luque bat Chad Laprise par KO au 1er round.

– 19/05/2018 (UFN 129) Kamaru Usman bat Demian Maia par décision unanime.

– 27/05/2018 (UFN 130) Neil Magny bat Craig White par TKO au 1er round.

– 27/05/2018 (UFN 130) Darren Till bat Stephen Thompson par décision unanime.

– 01/06/2018 (UFN 131) Ben Saunders bat Jake Ellenberger par TKO au 1er round.

09/06/2018 (UFC 225) Colby Covington bat Rafael Dos Anjos par décision unanime (championnat interim).

– 23/06/2018 (UFN 132) Leon Edwards bat Donald Cerrone par décision unanime.

– 07/07/2018 (UFC 226) Curtis Millender bat Max Griffin par décision unanime.

– 25/08/2018 (UFN 135) Bryan Barberena bat Jake Ellenberger par TKO au 1er round.

– 08/09/2018 (UFC 228) Diego Sanchez bat Craig White par décision unanime.

– 08/09/2018 (UFC 228) Geoff Neal bat Frank Camacho par KO au 2e round.

08/09/2018 (UFC 228) Tyron Woodley © bat Darren Till par soumission au 2e round (championnat mondial).

– 15/09/2018 (UFN 136) Alexey Kunchenko bat Thiago Alves par décision unanime.

– 22/09/2018 (UFN 137) Sergio Moraes bat Ben Saunders par soumission au 2e round.

– 22/09/2018 (UFN 137) Alex Oliveira bat Carlo Pedersoli Jr par TKO au 1er round.

– 03/11/2018 (UFC 230) Lyman Good bat Ben Saunders par KO au 1er round.

– 10/11/2018 (UFN 139) Donald Cerrone bat Mike Perry par soumission au 1er round.

– 17/11/2018 (UFN 140) Santiago Ponzinibbio bat Neil Magny par KO au 4e round.

– 30/11/2018 (TUF 28 FINALE) Kamaru Usman bat Rafael Dos Anjos par décision unanime.

– 02/12/2018 (UFN 142) Alexey Kunchenko bat Yushin Okami par décision unanime.

– 02/12/2018 (UFN 142) Anthony Rocco Martin bat Jake Matthews par soumission au 3e round.

– 08/12/2018 (UFC 231) Gunnar Nelson bat Alex Oliveira par soumission au 2e round.

– 29/12/2018 (UFC 232) Curtis Millender bat Siyar Bahadurzada par décision unanime.

– 29/12/2018 (UFC 232) Michael Chiesa bat Carlos Condit par soumission au 2e round.

Principaux combats à venir de la catégorie poids welters au premier trimestre 2019 :

– 02/02/2019 (UFN 144) Demian Maia vs Lyman Good

– 02/02/2019 (UFN 144) Thiago Alves vs Max Griffin

– 17/02/2019 (UFC ESPN 1) Vicente Luque vs Bryan Barberena

– 23/02/2019 (UFN 145) Michel Prazeres vs Ramazan Emeev

– 02/03/2019 (UFC 235) Robbie Lawler vs Ben Askren

02/03/2019 (UFC 235) Tyron Woodley © vs Kamaru Usman (championnat mondial)

– 09/03/2019 (UFN 146) Anthony Rocco Martin vs Sergio Moraes

– 16/03/2019 (UFN 147) Gunnar Nelson vs Leon Edwards

– 16/03/2019 (UFN 147) Darren Till vs Jorge Masvidal

À SUIVRE BILAN MMA 2018 PARTIE 2 – Des poids légers aux poids plumes

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s