Bilan MMA 2018 Partie 2 – Des poids légers aux poids mouches UFC

Deuxième partie du bilan annuel de la plus grosse organisation d’arts martiaux mixtes au monde. Topo sur les quatre plus petites catégories de poids masculines. Des divisions ayant toutes un champion très dominateur, l’un d’eux détrôné cette année dans des circonstances discutables.

Poids légers (70 kg)

Top 15 officiel de l’UFC au 31 décembre 2018

CHAMPION : Khabib Nurmagomedov (27-0)

1.Tony Ferguson (24-3)

2.Conor McGregor (21-4)

3.Dustin Poirier (24-5 + 1nc)

4.Al Iaquinta (14-4-1)

5.Kevin Lee (17-4)

6.Edson Barboza (20-6)

7.Justin Gaethje

8.Anthony Pettis (21-8)

9.James Vick (13-2)

10.Nate Diaz (20-11)

11.Alexander Hernandez (10-1)

12.Francisco Trinaldo (23-6)

13.Dan Hooker (17-8)

14.Paul Felder (15-4)

15.Gregor Gillespie (12-0)

Autres membres importants du roster : BJ Penn / Clay Guida / Joe Lauzon / Dong Hyun Kim / Jim Miller / Ross Pearson / Nik Lentz / Gray Maynard / Erik Koch / Charles Oliveira / John Makdessi / Mizuto Hirota / Jon Tuck / Drew Dober / Abel Trujillo / Rustam Khabilov / Vinc Pichel / Leonardo Santos / Alan Patrick /Mairbek Taisumov / Beneil Dariush / Olivier Aubin-Mercier / Alex White / Nick Hein / Carlos Diego Ferreira / Gilbert Burns / Islam Makhachev / Joseph Duffy / Andrew Holbrook / Scott Holtzman / Joaquim Silva / Ryan Hall / David Teymur / Polo Reyes / Drakkar Klose / Gleison Tibau

Révélation

Gregor Gillespie (12-0 MMA ; 5-0 UFC)

Un important palier franchi par The Gift cette année, puisqu’il occupe l’ultime place du top 15, portant avec lui cette aura propre aux combattants encore invaincus. Surtout, ce lutteur NCAA All-American a ajouté deux finalisations impressionnantes à son palmarès, portant son total à dix (quatre consécutives à l’UFC) pour seulement deux victoires à la décision. Pas encore de grand nom à son tableau de chasse, Vinc Pichel vaincu par Arm-Triangle Choke en juin étant néanmoins un fighter bien établi sur le circuit. Les matchmakers paraissent encore frileux quant à lui offrir un défi de taille, comme en témoigne le duel prévu face à un Yancy Medeiros non classé ce samedi 19 janvier.

Confirmation

Al Iaquinta (14-4-1 MMA ; 9-3 UFC)

Un challenger désigné par un concours de circonstances qui finit par gagner le respect de tous, ça ne vous rappelle rien ? Rocky dans la culture populaire, ou plus proche de nous Daniel Cormier, même si la consécration ne fut pas au rendez-vous pour Al Iaquinta. Lorsque son nom sort du chapeau pour « sauver » le championnat poids légers début avril, certains spécialistes s’offusquent de voir un #11 (son classement d’alors) obtenir un title shot en dernière minute. Si Khabib Nurmagomedov donne raison à la tendance en surclassant son opposant durant cinq rounds, ce dernier a eu le mérite de les tenir ! Et on parlera dans la foulée de ce choc improvisé comme d’une rencontre ayant eu deux vainqueurs. Perçu autrefois comme un baroudeur tout juste capable d’atomiser des compétiteurs sur la fin (Ross Pearson, Joe Lauzon, Diego Sanchez), Iaquinta devient un guerrier dur au mal et légitime à concourir dans le haut de tableau. Aussi saisit-il l’occasion d’accorder une revanche tardive à un Kevin Lee bien mieux classé. En délivrant une nouvelle prestation convaincante sur 25 minutes, Raging Al infirme la thèse de l’accident défendue par son adversaire, également défait à la décision en 2014. De quoi ambitionner une route vers le titre ne devant rien au hasard ?

Retour de flamme

Charles Oliveira (25-8 + 1NC MMA ; 13-8 + 1nc UFC)

Gros buzz lors de son arrivée à l’UFC à seulement 20 ans avec un statut d’invaincu (12-0 alors), Charles Do Bronx fait désormais partie des meubles, régulièrement rappelé au plafond de verre l’empêchant de se stabiliser dans le haut du classement. Son style de jiujitsuka sur-actif, sans cesse à la recherche de la prise de soumission, plaît au public sans que cela suffise à lui valoir une plus grosse reconnaissance. Oliveira, trois revers en quatre combats en 2016-2017 était en passe de devenir le Anna Kournikova du MMA : « C’est beau mais ça gagne pas souvent », ne serait-ce cette parfaite année écoulée. En trois finalisations – toutes des soumissions bien entendu – le Brésilien nous a rappelé au magicien tant apprécié. L’identité de ses victimes (les lessivés Clay Guida et Jim Miller, l’anonyme Christos Giagos) tempère à peine notre enthousiasme.

En bout de course

Gleison Tibau (34-14 MMA ; 16-12 UFC)

Il aurait pu et dû devenir le recordman du nombre de combats disputés à l’UFC (honneur revenant à ce jour à Jim Miller) mais l’inoxydable brésilien, membre du roster depuis 2006, a failli sur le terrain sportif comme comportemental. Contrôlé positif à une forte substance suite à son succès sur Abel Trujillo fin 2015, il a dû purgé deux ans de suspension, ne renfilant les mitaines que le 20 janvier dernier. Déjà dans l’œil du cyclone de l’organisation pour des déclarations polémiques (sans être protégé par un statut de star), Tibau a eu la « mauvaise idée » de s’incliner par KO express face à la recrue Islam Makhachev. En milieu d’année, Desmond Green le domine à son tour, par décision unanime. Le contrat du vétéran n’est pas renouvelé, situation dont tire profit un Oscar De La Hoya lançant sa Golden Boy Promotions. Sur le même programme que l’infâme Ortiz/Liddell III, Tibau remporte un duel par décision unanime. Son adversaire ? Efrain Escudero, ancien vainqueur de TUF, lui aussi égaré.

Principaux résultats de la catégorie poids légers cette année :

20/01/2018 (UFC 220) Islam Makhachev bat Gleison Tibau par KO au 1er round.

– 27/01/2018 (UFC FOX 27) Bobby Green bat Erik Koch par décision unanime.

– 27/01/2018 (UFC FOX 27) Gregor Gillespie bat Jordan Rinaldi par TKO au 1er round.

– 11/02/2018 (UFC 221) Ross Pearson bt Mizuto Hirota par décision unanime.

– 11/02/2018 (UFC 221) Alexander Volkanovski bat Jeremy Kennedy par TKO au 2e round.

– 18/02/2018 (UFN 126) Sage Northcutt bat Thibault Gouti par décision unanime.

– 18/02/2018 (UFN 126) James Vick bat Francisco Trinaldo par décision unanime ;

– 03/03/2018 (UFC 222) Alexander Hernandez bat Beneil Dariush par KO au 1er round.

– 07/04/2018 (UFC 223) Olivier Aubin-Mercier bat Evan Dunham par TKO au 1er round.

– 07/04/2018 (UFC 223) Chris Gruetzemacher bat Joe Lauzon par TKO au 2e round.

07/04/2018 (UFC 223) Khabib Nurmagomedov bat Al Iaquinta par décision unanime (championnat mondial).

– 14/04/2018 (UFC FOX 29) Dustin Poirier bat Justin Gaethje par TKO au 4e round.

– 21/04/2018 (UFN 128) Dan Hooker bat Jim Miller par KO au 1er round.

– 21/04/2018 (UFN 128) Kevin Lee bat Edson Barboza par TKO au 5e round.

– 01/06/2018 (UFN 131) Desmond Green bat Gleison Tibau par décision unanime.

– 01/06/2018 (UFN 131) David Teymur bat Nik Lentz par décision unanime.

– 01/06/2018 (UFN 131) Gregor Gillespie bat Vinc Pichel par soumission au 2e round.

– 09/06/2018 (UFC 225) Charles Oliveira bat Clay Guida par soumission au 1er round.

– 06/07/2018 (TUF 27 FINALE) Mike Trizano bat Joe Giannetti par décision partagée (finale de la saison).

– 07/07/2018 (UFC 226) Anthony Pettis bat Michael Chiesa par soumission au 2e round.

– 28/07/2018 (UFC FOX 30) Alexander Hernandez bat Olivier Aubin-Mercier par décision unanime.

– 28/07/2018 (UFC FOX 30) Dustin Poirier bat Eddie Alvarez par TKO au 2e round.

– 25/08/2018 (UFN 135) Justin Gathje bat James Vick par KO au 1e round.

– 08/09/2018 (UFC 228) Jim Miller bat Alex White par soumission au 1er round.

– 22/09/2018 (UFN 137) Francisco Trinaldo bat Evan Dunham par TKO au 2e round.

– 22/09/2018 (UFN 137) Charles Oliveira bat Christos Giagos par soumission au 2e round.

– 06/10/2018 (UFC 229) Nik Lentz bat Gray Maynard par TKO au 2e round.

– 06/10/2018 (UFC 229) Tony Ferguson bat Anthony Pettis par TKO à l’issue du 2e round.

06/10/2018 (UFC 229) Khabib Nurmagomedov © bat Conor McGregor par soumission au 4e round (championnat mondial).

– 08/12/2018 (UFC 231) Gilbert Burns bat Olivier Aubin-Mercier par décision unanime.

– 15/12/2018 (UFC FOX 31) Charles Oliveira bat Jim Miller par soumission au 1er round.

– 15/12/2018 (UFC FOX 31) Edson Barboza bt Dan Hooker par KO au 3e round.

– 15/12/2018 (UFC FOX 31) Al Iaquinta bat Kevin Lee par décision unanime.

– 29/12/2018 (UFC 232) Ryan Hall bat BJ Penn par soumission au 1er round.

Principaux combats à venir de la catégorie poids légers au premier trimestre 2019 :

– 19/01/2019 (UFN 143) Donald Cerrone vs Alexander Hernandez

– 19/01/2019 (UFN 143) Gregor Gillespie vs Yancy Medeiros

– 02/02/2019 (UFN 144) Charles Oliveira vs David Teymur

– 17/02/2019 (UFC ESPN 1) Scott Holtzman vs Nik Lentz

– 17/02/2019 (UFC ESPN 1) James Vick vs Paul Felder

– 09/03/2019 (UFN 146) Beneil Dariush vs Drew Dober

Poids plumes (66 kg)

Top 15 officiel de l’UFC au 31 décembre 2018

CHAMPION : Max Holloway (20-3)

1.Brian Ortega (14-1 + 1nc)

2.Jose Aldo (27-4)

3.Frankie Edgar (23-6-1)

4.Alexander Volkanovski (19-1)

5.Renato Moicano (13-1-1)

6.Jeremy Stephens (28-15)

7.Cub Swanson (25-10)

8.Chad Mendes (18-5)

9.Mirsad Bektic (13-1)

10.Josh Emmett (13-2)

11.Ricardo Lamas (19-7)

12.Yair Rodriguez (11-2)

13.Chan Sung Jung (14-5)

14.Zabit Magomedsharipov (16-1)

15.Darren Elkins (24-7)

Autres membres importants du roster : Gilbert Melendez / Michael Johnson / Alex Caceres / Dennis Bermudez / Myles Jury / Andre Fili / Zubaira Tukhugov / Chas Skelly / Charles Rosa / Gabriel Benitez / Makwan Amirkhani / Arnold Allen / Enrique Barzola / Artem Lobov / Shane Burgos / Calvin Kattar

Révélation

Zabit Magomedsharipov (16-1 MMA ; 4-0 UFC)

Peut-on posséder un striking non conventionnel, flashy, tendance tape-à-l’œil diront les méfiants, et être également un grand technicien ? Dans sa quête de l’élu, nouvel Anderson Silva ou nouveau Jon Jones selon les critères élevés en la matière, l’UFC espère gros en Israel Adesanya chez les poids moyens et dans une moindre mesure en Zabit Magomedsharipov à 66 kg. S’il demeure bien une part de gratuité dans les attaques tourbillonnantes ou autres roulades du Russe, son goût du spectacle n’a rien de contre-productif comme en témoigne les deux nouveaux succès enregistrés cette année. Et comme à l’accoutumée ses victoires ont rimées avec distinctions parallèles : fight of the night reconnu par la compagnie contre Kyle Bochniak, prix de la soumission de l’année attribué par le journaliste spécialisé Ariel Helwani pour l’original Suloev Stretch appliqué sur Brandon Davis. La voie du succès pourrait s’accélérer en 2019 avec dés mars le choc face au vétéran Jeremy Stephens, #6 de la division.

Confirmation

Renato Moicano (13-1-1 MMA ; 5-1 UFC)

Lorsqu’une première tâche vient s’immiscer dans un parcours impeccable, il convient de réagir aussitôt pour ne pas être aspiré par la spirale de l’échec. Renato « Moicano » Carneiro a visiblement survécu à sa défaite par Guillotine face à Brian Ortega l’été dernier. Il reste à moyen terme l’un des opposants les plus crédibles pour contrarier le règne de Max Holloway. Après une victoire en demi-teinte devant Calvin Kattar, le natif de Brasilia a superbement répondu au défi Cub Swanson, lui assénant un étranglement arrière pour pouvoir s’enorgueillir du bonus « performance of the night ». Un mystère demeure concernant Moicano : l’absence de succès par KO/TKO pour un spécialiste avéré du muay thaï.

Retour de flamme

Jose Aldo (27-4 MMA ; 9-3 UFC)

Nous n’irons pas jusqu’à conclure que l’ancien champion emblématique de la catégorie s’est enfin remis du KO express subi des mains de Conor McGregor, mais nous avons vu pour la première fois depuis 2014 LE vrai Jose Aldo l’été dernier face à Jeremy Stephens. Cet individu s’avançant de manière implacable, doté d’une boxe techniquement irréprochable et des meilleurs leg kicks du circuit, ne se laissant pas amener sur le terrain de la lutte par des adversaires américains. Son TKO par attaques au corps a traduit toute son intelligence de combat. Souhaitons qu’il valide ce retour en forme par un rythme supérieur à un affrontement disputé par année civile.

En bout de course

Darren Elkins (24-7 MMA ; 14-6 UFC)

L’heure de l’ascension semblait venue pour ce champion de lutte de l’état de l’Indiana, débutant l’année en portant une prise de soumission sur Michael Johnson pour amener sa série à six victoires consécutives. La suite fut moins reluisante, traduite par un échec à la décision face au deuxième russe en plein rush de la caté (avec Magomedsharipov), alias Alexander Volkanovski. Elkins clôture 2018 en subissant un KO du bien installé Ricardo Lamas. À l’image de beaucoup de membres de la Team Alpha Male, The Damage affiche les limites caractéristiques d’un fighter axant son game plan sur la lutte. N’est pas Ben Askren qui veut…

Principaux résultats de la catégorie poids légers cette année :

14/01/2018 (UFN 124) Darren Elkins bat Michael Johnson par soumission au 2e round.

– 14/01/2018 (UFN 124) Jeremy Stephens bat Doo Ho Choi par TKO au 2e round.

– 27/01/2018 (UFC FOX 27) Andre Fili vs Dennis Bermudez par décision partagée.

– 24/02/2018 (UFC FOX 28) Jeremy Stephens bat Josh Emmett par KO au 2e round.

– 03/03/2018 (UFC 222) Brian Ortega bat Frankie Edgar par KO au 1er round.

– 07/04/2018 (UFC 223) Zabit Magomedsharipov bat Kyle Bochniak par décision unanime.

– 07/04/2018 (UFC 223) Renato Moicano bat Calvin Kattar par décision unanime.

– 21/04/2018 (UFN 128) Frankie Edgar bat Cub Swanson par décision unanime.

– 09/06/2018 (UFC 225) Mirsad Bektic bat Ricardo Lamas par décision partagée.

– 14/07/2018 (UFN 133) Alexander Volkanovski bat Darren Elkins par décision unanime.

– 14/07/2018 (UFN 133) Chad Mendes bat Myles Jury par TKO au 1er round.

– 28/07/2018 (UFC FOX 30) Jose Aldo bat Jeremy Stephens par TKO au 1er round.

– 04/08/2018 (UFC 227) Renato Moicano bat Cub Swanson par soumission au 1er round.

– 25/08/2018 (UFN 135) Michael Johnson bat Andre Fili par décsion partagée.

– 08/09/2018 (UFC 228) Zabit Magomedsharipov bat Brandon Davis par soumission au 2e round.

– 27/10/2018 (UFN 138) Michael Johnson bat Artem Lobov par décision unanime.

– 10/11/2018 (UFN 139) Yair Rodriguez bat Chan Sung Jung par KO au 5e round.

– 17/11/2018 (UFN 140) Ricardo Lamas bat Darren Elkins par TKO au 3e round.

08/12/2018 (UFC 231) Max Holloway © bat Brian Ortega par TKO à l’issue du 4e round (championnat mondial).

– 29/12/2018 (UFC 232) Alexander Volkanovski bat Chad Mendes par TKO au 2e round.

Principaux combats à venir de la catégorie poids légers au premier trimestre 2019 :

– 02/02/2019 (UFN 144) Jose Aldo vs Renato Moicano

– 17/02/2019 (UFC ESPN 1) Andre Fili vs Myles Jury

– 17/02/2019 (UFC ESPN 1) Alex Caceres vs Kron Gracie

– 02/03/2019 (UFN 145) Jeremy Stephens vs Zabit Magomedsharipov

Poids coqs (61 kg)

Top 15 officiel de l’UFC au 31 décembre 2018

CHAMPION : TJ Dillashaw (16-3)

1.Cody Garbrandt (11-2)

2.Dominick Cruz (22-2)

3.Raphael Assuncao (27-5)

4.Marlon Moraes (21-5-1)

5.Jimmie Rivera (22-2)

6.John Lineker (31-8)

7.Aljamain Sterling (16-3)

8.John Dodson (20-10)

9.Pedro Munhoz (17-3 + 1nc)

10.Rob Font (16-4)

11.Cody Stamann (17-2)

12. Alejandro Perez (21-6-1)

13. Thomas Almeida (21-3)

14. Petr Yan (11-1)

15. Rani Yahya (26-9 + 1nc)

Autres membres importants du roster : Bryan Caraway / Renan Barao / Iuri Alcantara / Johnny Eduardo / Mitch Gagnon / Kyung Ho Kang / Sergio Pettis / Louis Smolka / Frankie Saenz / Jose Alberto Quinonez / Marlon Vera / Luje Sanders / Brett Johns / Ricardp Ramos / Tom Duquesnoy / Brian Kelleher / Yadong Song / Sean O »Malley / Raoni Barcelos

Révélation

Yadong Song (13-3 + 2 NC MMA ; 3-0 UFC)

Enfin une star chinoise en vue dans la compagnie américaine majeure des arts martiaux mixtes ? Il est encore trop tôt pour supposer une grande carrière au Kung Fu Monkey, mais les espoirs se nourrissent d’un apprentissage extrêmement précoce (premier combat professionnel à 15 ans en 2013) et un parcours atypique mêlant arts traditionnels (wushu, sanshu) aux disciplines propres au circuit américain sur lequel il s’entraîne désormais. Parmi les recrues devant aider l’UFC à conquérir le marché asiatique,Yadong Song a répondu présent avec trois victoires depuis novembre 2017, s’illustrant particulièrement en mettant KO Felipe Arantes à l’appui d’une série de coups de coudes.

Confirmation

Alejandro Perez (21-6-1 MMA ; 7-1-1 UFC)

Membre de la compagnie leader depuis 2014, El Diablito est désormais au pied du top 10, seulement ralenti en chemin par un couac face à Patrick Williams (Guillotine Choke subi en 23 secondes) et une faute technique devant Albert Morales (match nul à cause d’une déduction d’un point). Depuis, Perez a enchaîné quatre victoires, deux durant l’année écoulée, dont une décision unanime face au vieux routier Eddie Wineland, faisant suite à celle fin 2017 devant Iuri Alcantara. Des performances perçues comme le minimum requis pour que le vainqueur du TUF Latin America puisse enfin regarder plus haut.

Retour de flamme

Aljamain Sterling (16-3 MMA ; 8-3 UFC)

L’histoire classique d’un combattant arrivé dans l’Octogone avec l’aura d’un invaincu, poursuivant son rush en 2014-2015 avant de déchanter au fil du temps, victime d’un cardio défaillant. Ainsi en est-il du premier revers de la carrière du New-Yorkais face à Bryan Caraway : un premier round mené de mains de maître puis une chute de tension permettant à son rival d’accrocher une décision partagée. En 2017, Raphael Assunçao le bat lui aussi d’une courte tête, puis c’est la désillusion face à Marlon Moraes qui le foudroie d’un coup de genou dès la première minute du combat. Inversion des rôles cette année : Sterling se pose en gatekeeper pour causer le premier échec de la révélation 2017 Brett Johns, puis soumet Cody Stamann, alors sur une série de dix victoires, avec une clé de jambe rarissime. La voie du Funk Master est toute tracée pour 2019 : vaincre Jimmie Rivera en février pour intégrer le top 5 puis prendre ses revanches sur Assunçao et Moraes, tous deux classés un cran au-dessus. Obtenir un title shot direct face à Dillashaw n’aurait rien d’incongru puisque le champion a quasiment siphonné la catégorie.

En bout de course

Bryan Caraway (21-9 MMA ; 6-4 UFC)

Deux ans d’inactivité auront donc cassé la dynamique du Kid Lightning, 34 ans et l’allure d’un vieux briscard au vu de ses expériences au StrikeForce, à l’Elite XC et au WEC. Son étrange année 2017, marquée par plusieurs programmations/annulations de combat (Jimmie Rivera, Luke Sanders) sans que des blessures effectives soient annoncées par l’UFC, lui a coûté cher au classement. Vaincu à la décision partagée par Cody Stamann en mars, Caraway s’effondre en novembre sous les combinaisons de Pedro Munhoz, entraînant son éradication des tops de la division.

Principaux résultats de la catégorie poids légers cette année :

20/01/2018 (UFC 220) Rob Font bat Thomas Almeida par TKO au 2e round.

– 03/03/2018 (UFN 125) Iuri Alcantara bat Joe Soto par TKO au 1er round.

– 03/03/2018 (UFN 125) Douglas Silva de Andrade bat Marlon Vera par décision unanime.

– 24/02/2018 (UFC FOX 28) Rani Yahya bat Russell Doane par soumission au 3e round.

– 24/02/2018 (UFC FOX 28) Brian Kelleher bat Renan Barao par décision unanime.

– 03/03/2018 (UFC 222) Cody Stamann bat Bryan Caraway par décision partagée.

– 03/03/2018 (UFC 222) John Dodson bat Pedro Munhoz par décision partagée.

– 03/03/2018 (UFC 222) Sean O’Malley bat Andre Soukhamthath par décision unanime.

– 17/03/2018 (UFN 127) Tom Duquesnoy bat Terrion Ware par décision unnime.

– 14/04/2018 (UFC FOX 29) Alejandro Perez bat Matthew Lopez pat TKO au 2e round.

– 21/04/2018 (UFN 128) Aljamain Sterling bat Brett Johns par décision unanime.

– 12/05/2018 (UFC 224) John Lineker bat Brian Kelleher par KO au 3e round.

– 01/06/2018 (UFN 131) Marlon Moraes bat Jimmie Rivera par KO au 1er round.

– 23/06/2018 (UFN 132) Yadong Song bat Felipe Arantes par TKO au 2e round.

– 07/07/2018 (UFC 226) Raphael Assunçao bat Rob Font par décision unanime.

– 14/07/2018 (UFN 133) Alejandro Perez bat Eddie Wineland par décision unanime.

– 04/08/2018 (UFC 227) Pedro Munhoz bat Brett Johns par décision unanime.

04/08/2018 (UFC 227) TJ Dillashaw © bat Cody Garbrandt par TKO au 1er round (championnat mondial).

– 25/08/2018 (UFN 135) Rani Yahya bat Luke Sanders par soumission au 1er round.

– 08/09/2018 (UFC 228) Aljamain Sterling bat Cody Stamann par soumission au 2e round.

– 08/09/2018 (UFC 228) Jimmie Rivera bat John Dodson par décision unanime.

– 24/11/2018 (UFN 141) Yadong Song bat Vince Morales par décision unanime.

– 30/11/2018 (TUF 28 FINALE) Pedro Munhoz bat Bryan Caraway par TKO au 1er round.

– 15/12/2018 (UFC FOX 31) Rob Font bat Sergio Pettis par décision unanime.

Principaux combats à venir de la catégorie poids légers au premier trimestre 2019 :

– 02/02/2019 (UFN 144) Raphael Assunçao vs Marlon Moraes

– 10/02/2019 (UFC 234) Rani Yahya vs Ricky Simon

– 17/02/2019 (UFC ESPN 1) Renan Barao vs Luke Sanders

– 17/02/2019 (UFC ESPN 1) Jimmie Rivera vs Aljamain Sterling

– 23/02/2019 (UFN 145) John Dodson vs Petr Yan

– 02/03/2019 (UFC 235) Thomas Almeida vs Marlon Vera

– 02/03/2019 (UFC 235) Cody Garbrandt vs Pedro Munhoz

Poids mouches (56 kg)

Top 15 officiel de l’UFC au 31 décembre 2018

CHAMPION : Henry Cejudo (13-2)

1.Jussier Formiga (22-5)

2.Joseph Benavidez (26-5)

3.Ray Borg (11-3)

4.Deiveson Figueiredo (15-0)

5.John Moraga (19-7)

6.Wilson Reis (23-9)

7.Alexandre Pantoja (20-3)

8.Dustin Ortiz (19-7)

9.Alex Perez (21-5)

10.Tim Elliott (15-8-1)

11.Magomed Bibulatov (14-1)

12.Said Nurmagomedov (12-1)

13.Ryan Benoit (10-5)

14.Eric Shelton (12-5)

15.Matt Schnell (11-4)

Autres membres importants du roster : Joby Sanchez / Matheus Nicolau / Brandon Moreno

Révélation

Deiveson Figueiredo (15-0 MMA ; 4-0 UFC)

Bien ballot d’émerger en force dans une catégorie en voie de disparition (voir par ailleurs), or ce Brésilien au surnom béni de Deux Da Guerra (God of War pour les anglophiles) crée un buzz comme les poids mouches en ont peu connu depuis l’instauration de leur catégorie en 2012. Au sortir d’un match poussif contre Jarred Brooks à l’automne 2017, on situait encore mal le niveau de ce Brésilien invaincu. Cette année aura gommé les doutes grâce à des prestations convaincantes conclues par TKO devant Joseph Morales, et surtout John Moraga. Aujourd’hui dans le top 5 de sa division, Figueiredo suivra avec attention les tractations à l’issue du clash inter-champions Cejudo/Dillashaw.

Confirmation

Alexandre Pantoja (20-3 MMA ; 4-1 UFC)

Défait mais pas coulé, 2018 a vu la longue série de victoires de The Cannibal interrompue par Dustin Ortiz, mais les espoirs placés l’an dernier en ce combattant restent intacts. Surtout au sein d’un roster peu fourni en voie de se réformer. Le natif de Rio de Janeiro, représentant privilégié des galas se déroulant en Amérique du Sud, s’est vite remis dans le sens de la marche en dominant Brandon Moreno avant de placer un Rear-Naked Choke sur Ulka Sasaki. Actuel #7, Pantoja peut raisonnablement envisager de défier son compatriote Deiveson Figueiredo. D’autant que l’UFC a accordé peu de crédit à son échec à la décision face à Ortiz, classé un cran derrière lui.

Retour de flamme

Jussier Formiga (22-5 MMA ; 8-4 UFC)

Le membre de la prestigieuse Nova Uniao devrait, à supposer que la division continue d’exister, être le prochain challenger à l’issue du choc Cejudo/Dillashaw. Un retour sur le devant de la scène inattendue pour un homme comptant des défaites plus ou moins récentes contre certains ténors de la catégorie : John Dodson, Joseph Benavidez, Ray Borg…et un certain Henry Cejudo (décision partagée en novembre 2015). Face au début de désertification chez les 56 kg , Formiga n’a pas eu besoin de prendre des revanches pour se positionner numéro 1. Une performance étincelante devant Ben Nguyen en février, suivi d’un match solide contre Sergio Pettis en octobre lui ont valu une mise en lumière immédiate.

En bout de course

La catégorie elle-même

Impossible de désigner un seul individu pour résumer la lente agonie d’une division flyweight que l’UFC aura peiné à médiatiser depuis le tournoi inaugurale de 2012. L’issue contestable du championnat entre Demetrious Johnson et Henry Cejudo n’a rien arrangé à l’affaire. Depuis des années, l’enchaînement des défenses de titres de Mighty Mouse était le principal élément de communication de la compagnie autour des poids mouches, le considérant même comme le meilleur « pound for pound ». Comment expliquer alors de ne pas lui avoir accordé un rematch immédiat ? Pis, avoir créer un incroyable précédent en optant pour un échange historique avec le One Championship : arrivée dans l’Octogone du poids welter le plus in du moment, Ben Askren, départ de DJ dans la compagnie asiatique gagnante. La réduction drastique du roster et le faible nombre de combats programmés l’année écoulée a précisé la direction prise : dissoudre la catégorie à court terme. En cas de réussite du champion poids coqs TJ Dillashaw ce 19 janvier dans son objectif de réunification, l’avenir des poids mouches s’écrira en pointilés.

Principaux résultats de la catégorie poids légers cette année :

– 20/02/2018 (UFC 220) Dustin Ortiz bat Alexandre Pantoja par décision unanime.

– 03/02/2018 (UFN 125) Deiveson Figueiredo bat Joseph Morales par TKO au 2e round.

– 11/02/2018 (UFC 221) Jussier Formiga bat Ben Nguyen par soumission au 3e round.

– 14/04/2018 (UFC FOX 29) John Moraga bat Wilson Reis par décision unanime.

– 19/05/2018 (UFN 129) Alexandre Pantoja bat Brandon Moreno par décision unanime.

– 09/06/2018 (UFC 225) Sergio Pettis bat Joseph Benavidez par décision partagée.

– 14/07/2018 (UFN 133) Said Nurmagomedov bat Justin Scoggins par décision partagée.

– 28/07/2018 (UFC FOX 30) Dustin Ortiz bat Matheus Nicolau par KO au 1er round.

04/08/2018 (UFC 227) Henry Cejudo bat Demetrious Johnson © par décision partagée (championnat mondial).

– 25/08/2018 (UFN 135) Deiveson Figueiredo bat John Moraga par TKO au 2e round.

– 06/10/2018 (UFC 229) Jussier Formiga bat Sergio Pettis par décision unanime.

– 17/11/2018 (UFN 140) Alexandre Pantoja bat Ulka Sasaki par soumission au 1er round.

– 30/11/2018 (TUF 28 FINALE) Joseph Benavidez bat Alex Perez par TKO au 1er round.

– 02/12/2018 (UFN 142) Wilson Reis bat Ben Nguyen par décision unanime.

Principaux combats à venir de la catégorie poids légers au premier trimestre 2019 :

– 19/01/2019 (UFN 143) Joseph Benavidez vs Dustin Ortiz

19/01/2019 (UFN 143) Henry Cejudo © vs TJ Dillashaw (championnat mondial)

– 02/02/2019 (UFN 144) Magomed Bibulatov vs Rogerio Bontorin

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s