Arts Martiaux Mixtes : Preview globale des shows – Octobre 2019 (ACTUMMA)

By

Ce millésime octobre 2019 s’annonce chargé comme rarement. En plus des éditions hebdomadaires de l’UFC, un Bellator FC en recrudescence de galas, le début des playoffs de la Professionnal Fighters League ou encore un One Championship 100e du nom qui se décomposera en deux parties distinctes.

4 octobre : Bellator 229 Koreshkov vs Larkin – Temecula, Californie

Un show sans titre en jeu, mais avec un main event solide en poids welters entre l’ancien champion de la division Andrey Koreshkov (22-3) et l’expérimenté Lorenz Larkin (20-7 + 1nc), parti par choix de l’UFC en 2017 puisqu’il restait sur 4 victoires lors de ses 5 derniers passages dans l’Octogone. En co main event, deux poids légers fidèles à l’organisation depuis 2013, Saad Awad (23-11) et Goiti Yamauchi (23-4). Autres figures connues sur la carte principale, l’ancien champion de muay thaï Joe Schilling (au palmarès MMA négatif 4-5) et l’espoir déçu des 70 kg Derek Anderson (15-3 + 1nc).

5 octobre : UFC 243 Whittaker vs Adesanya – Melbourne, Australie

À l’exception de la très attendue unification du titre poids moyens en main event, une carte un peu faiblarde sur le papier. Elle brille surtout par sa diversité internationale. On suivra de près la suite des aventures de l’ancien prétendant au titre lightweight Al Iaquinta (14-5-1, classé #6), désormais dans un rôle de gatekeeper face au Néo-Zélandais Dan Hooker (18-8, classé #15 de la division). Le poids lourds local Tai Tuivasa (8-2) tentera de relancer la hype après ses deux défaites consécutives. Son opposant, le Moldave Sergey Spivak n’aura pas forcément les armes pour le contrarier. Autre opposition Océanie/Reste du Monde de la carte principale en welters, Luke Jumeau croisant le fer avec le Brésilien Dhiego Lima. Concernant la carte préliminaire, nous nous intéresserons aux débuts de la française Zarah Fairn en poids plumes, face à un morceau de choix, Megan Anderson.

11 octobre : PFL 2019 Season Playoffs 1 – Las Vegas, Nevada

Après une session 2018 ayant servi à couronner ses premiers champions, la Professionnal Fighters League a relancé avec succès son système de championnats/tournois au long cours. Cette soirée comprendra les quarts et demi-finales de la catégorie masculine welters. Parmi les participants le tenant du titre Magomed Magomedkerimov (25-5, série de dix victoires de rang), le précédent finaliste Ray Cooper III (18-7), John Howard (28-15-1, 14 combats à l’UFC) ou encore David Michaud (ex-UFC, Bellator, Titan FC, Legacy FA). Les femmes ne sont pas en reste puisque un mini-tournoi poids légers aura lieu, comprenant la star maison Kayla Harrison, double championne Olympique de judo (5-0 MMA), ultra favorite dont on pressent la place en finale contre l’expérimentée Sarah Kaufman (ex-UFC, StrikeForce, Invicta).

12 octobre : UFC Fight Night 161 Jedrzejczyk vs Waterson – Tampa, Floride

Enfin la relance pour l’ancienne championne des poids pailles Joanna Jedrzejczyk, trois défaites lors de ses quatre derniers combats ? Elle sera confrontée à une Michelle Waterson sur une dynamique inverse (tombeuse notamment de Karolina Kowalkiewicz en mars de cette année). Le co main event constituera un gros test pour le nouveau représentant de la famille Gracie, Kron, déjà opposé à Cub Swanson (25-11) pour sa deuxième apparition dans l’Octogone.

12 octobre : Bellator 230 Carvalho vs Nemkov – Milan, Italie

Comme à chacune de ses venues dans la Botte, le Bellator mixe plusieurs éléments pour donner du cachet à son gala. On retrouvera l’éternel Melvin Manhoef (43 ans, 31-14-1 + 2nc en MMA), l’inoxydable Alessio Sakara (20-13 + 2nc), des stars du kickboxing telles Gabriel Varga ou Hesdy Gerges, et sans doute le duel le plus intéressant du point de vue MMA entre Rafael Carvalho et Vadim Nemkov.

12 octobre : Rizin 19 : Lightweight Grand Prix 1st Round – Osaka, Japon

De fédération événementielle à ses débuts, le Rizin FF a évolué vers une compagnie entendant posséder un vrai roster. Quoi de mieux qu’un tournoi pour pointer les lumières à soi ? Et en l’occurrence de belles prises ont été faites. Parmi les participants, la star brésilienne Patricky Freire (21-8, figure du Bellator où il a combattu à 21 reprises), confrontée à l’incontournable Tatsuya Kawajiri (37-13-2) ou l’Américain Johnny Case (26-6, 4-2 UFC entre 2014 et 2017). On relève aussi hors tournoi la présence de Fabio Maldonado (24-12) ou d’une valeur sûre locale comme Ulka Sasaki (22-7-2).

13 octobre : One Championship Century – Tokyo, Japon

Partie 1

À l’image des décomptes multiples de l’UFC, le One Championship s’arrange un peu comme il veut lorsqu’il s’agit de décréter ce show comme le centième de son histoire (une dizaine de galas considérés comme hors-série). Il a en tout cas mis les moyens pour marquer cette date de son empreinte. Cette première partie comprendra la revanche féminine pour le championnat des poids dits minimums (52 kg) entre Angela Lee et Xiong Jingnan. Formule inédite puisque Jingnan s’était auparavant imposé pour défendre le titre du dessus (poids pailles, 56 kg). Nous aurons aux finales des grand prix lightweight et Flyweight, d’un côté le champion Christian Lee, remplaçant tardif d’Eddie Alvarez, face à l’impressionnant turque Saygid Guseyn Arslanaliev (8-1), de l’autre Demetrious « Mighty Mouse » Johnson dont on pressent le succès face à un Danny Kingad limité. Une star établie comme Yushin Okami est réduite à la carte préliminaire. Le sort aussi pour le jeune français Darren Roland (21 ans), programmé dans un duel muay thaï.

Partie 2

Mettons de côté la compétition « Pancrase vs Shooto », quatre combats de la carte préliminaire réservés aux plus puristes parmi les puristes, pour nous concentrer sur les combats de championnats. Brandon Vera, vieille connaissance des habitués de l’UFC et champion poids lourds de longue date au One, tentera le doublé en défiant Aung La Nsang, lui-même champ-champ, chez les mi-lourds. Le phénoménal brésilien Bibiano Fernandes défendra sa ceinture des poids coqs face à son grand rival Kevin Belingon. Il s’agira du quatrième affrontement entre les deux hommes. Le bilan est pour l’heure de 2-1 en faveur de Fernandes, mais sa victoire par disqualification en mars (coups de coudes illégaux) ne lui a pas apporté une complète légitimité. En complément de ces titres MMA sont en jeu la ceinture muay thaï des mouches, le champion Thaïlandais Rodtang Jitmuangnon contre le Brésilien Walter Goncalves, ainsi que la ceinture kickboxing des poids plumes entre deux stars européennes : Giorgio Petrosyan et Samy Sana. Enfin une opportunité de voir un Français s’emparer d’un titre de cette fédération qui les accueille volontiers depuis sa création en 2011 !

17 octobre : PFL 2019 Season Playoffs 2 – Las Vegas, Nevada

Soirée consacrée aux quarts et demi-finales des divisions 66 kg et 70 kg. Vainqueur du tournoi des plumes l’an dernier, Lance Palmer (19-3) est encore de la partie, tout comme le finaliste malheureux Andre Harrison (21-1-1), le prospect Jeremy Kennedy (14-2 dont 3-1 UFC) ou encore Daniel Pineda (26-13), ex UFC, Bellator et champion au Legacy FC. Le star power n’est pas en reste chez les poids légers avec Ramsey Nijem (dix combats UFC entre 2011 et 2015), l’ancien champion du M-1 Rashid Magomedov (23-4-1) ou l’autre terreur venue de Russie Islam Mamedov (18-1). Ils pourraient cependant se faire de nouveau voler la vedette par le tenant du titre, le Brésilien Natan Schulte (17-3-1).

18 Octobre : UFC On ESPN 6 Weidman vs Reyes – Boston, Massachusetts

Un probable enjeu de title shot mi-lourds à la clé pour le phénomène Dominick Reyes (11-0), pas forcément pour un Chris Weidman peinant à rebondir depuis la perte du titre poids moyens (4 défaites lors de ses 5 dernières sorties). Le main event risque de se faire voler la vedette par la reprogrammation du choc Yair Rodriguez/Jeremy Stephens, avorté en no contest à Mexico il y a dix jours. À noter aussi la présence de « Mr bonus » Joe Lauzon face à un illustre inconnu, Jonathan Pearce, sorti des Dana White’s Contender Series.

19 octobre : M-1 Challenge 105 Rettinghouse vs Morozov

C’est entendu, le M-1 a perdu depuis longtemps de sa prédominance sur le circuit européen, au bénéfice notamment du Cage Warriors ou du KSW polonais. Mais peut-on boycotter sérieusement un championnat poids coqs entre Sergey Morozov (15-4) et Josh « The Finisher » Rettinghouse (16-4) ? Ou ne pas être curieux concernant la performance du flyweight Chris Kelades ? Quid aussi du vieux briscard Artiom Damkovsky, premier champion poids légers de l’histoire du M-1 en 2010 ?

25 octobre : Bellator 231 Mir vs Nelson II – Uncasville, Connecticut

La revanche tardive entre deux anciennes gloires de l’UFC, Frank Mir (40 ans, 18-13) et Roy Nelson (43 ans, 23-17) provoquera sans doute la nostalgie, pas forcément un combat de qualité. À suivre également la nouvelle prestation de Jake Hager (2-0), rapidement promu car ancienne vedette du catch US, ou celle du toujours spectaculaire Ed Ruth (7-1)

25 octobre : One Championship Dawn of Valor – Jakarta, Indonésie

Moins de stars qu’au One Century, mais beaucoup de diversité et d’intérêt néanmoins. À commencer par le championnat MMA poids welters défendu par le Suédois Zebaztian Kadestam face au représentant du Kurdistan Kiamrian Abbasov. Le kickboxing n’est pas en reste avec une défense du titre poids légers de Regian Eersel face au Hollandais Nieky Holzken. Quelques habitués du One sur le reste de la carte comme Vitaly Bigdash ou Priscilla Gaol. À noter enfin les débuts étonnants de John Lineker, seize combats à l’UFC entre mai 2012 et avril 2019.

26 octobre : UFC Fight Night 162 Askren vs Maia – Kallang, Singapour

L’UFC investit le terrain habituel du One Championship le temps d’une soirée. Tout un défi qu’il relève en plaçant un Ben Askren déchu de son aura d’invincibilité, mais célèbre pour son passage au One, en main event. Face à ce gros lutteur, le roi du JJB Demian Maia. Gageons que le striking a peu de chances d’être à l’honneur durant ce combat. Ce sera peut-être pour le co main event entre deux habitués du circuit aux résultats irréguliers, Michael Johnson (19-14) et Stevie Ray (22-9).

26 octobre : Bellator 232 MacDonald vs Lima II – Uncasville, Connecticut

Au lendemain d’un show présumé mineur, le Bellator offre une carte bien plus attrayante. D’abord le double enjeu du main event, finale de tournoi et titre poids welters, entre le champion actuel Rory MacDonald et l’ex-détenteur Douglas Lima. Dans la même catégorie, le duel de strikers Paul Daley/Sabah Homasi devrait valoir son pesant d’or. Relevons aussi le duel poids lourds incluant l’ancien champion Vitaly Minakov, la deuxième présence au Bellator du phénomène Nick Newell (16-2, ex WSOF), spécialiste des succès par soumission (11) malgré une main en moins.

31 octobre : PFL Season Playoffs 3

Un Halloween de poids pour conclure le mois au PFL. Au programme quarts et demi-finales en lourds et mi-lourds. Avouons-le sans hypocrisie, ce sont sans doute les catégories les plus faibles de la PFL. Les précédents vainqueurs Sean O’Connell et Philippe Lins n’étant pas au rendez-vous, on doit se contenter de fighters noyés dans le ventre mou à leur époque UFC tels Jared Rosholt, Francimar Barroso ou Alex Nicholson en lourds, voire Vinny Magalhaes chez les 93 kg. Quelques bonnes prises cependant comme Jordan Johnson (11-1), parti en mauvais termes de l’UFC en 2018 alors qu’il y présentait une fiche de 4-0, ou Viktor Nemkov (28-7, double champion au M-1).