ARTS MARTIAUX MIXTES – Preview des shows de novembre 2019 (ACTUMMA)

By

Un mois de novembre 2019 qui calme le jeu d’un point de vue quantité (moins d’UFC et de Bellator, le PFL en sommeil) mais pas niveau qualité a priori.

2 novembre : UFC 244 Masvidal vs Diaz – New York, New York

Faut-il encore présenter cette étape new-yorkaise imminente de la big league ? Sinon pour préciser que l’intérêt ira au-delà du choc des baddest motherf***ers en main event. Darren Till (17-2-1) tente un pari comparable à celui de Chris Weidman il y a quinze jours : monter de division pour affronter directement un crack installé. En l’occurrence le puissant Kelvin Gastelum (15-4 + 1nc) qui sort d’une belle prestation face à Israel Adesanya en avril. Le vainqueur pourrait éventuellement contester la place de challenger au titre des 84 kg promise à Yoel Romero.

Chez les welters, Stephen Thompson, un seul succès lors de ses cinq derniers combats, aura besoin de vaincre un Vicente Luque en pleine ascension (six victoires de rang, 10-2 UFC depuis 2015) s’il ne veut pas disparaître des classements. Éphémère challenger de Daniel Cormier en poids lourds, Derrick Lewis aura fort à faire avec l’ancien champion dominateur du WSOF Blagoy Ivanov. Même configuration gatekeeper contre émergent en poids légers avec Kevin Lee, restant sur deux défaites, qui va tenter de couper l’élan de l’invaincu Gregor Gillespie (6-0 UFC, 13-0 au total).

La carte est si riche que même le striker fantasque mi-lourds Johnny Walker (17-3, 3-0 UFC) est relégué en préliminaire pour son gros test face à Corey Anderson (12-4, 9-4 UFC). On retrouve d’autres figures connues au programme du début de soirée : Brad Tavares, l’éternel Andrei Arlovski ou encore le premier champion poids welters de l’histoire du Bellator, Lyman Good.

9 novembre : UFC Fight Night 163 Magomedsharipov vs Kattar – Moscou, Russie

Deux des poids plumes les plus intrigants et spectaculaires du circuit croisent le fer en main event : le créatif Zabit Magomedsharipov (17-1, 5-0 UFC) face à l’inépuisable Calvin Kattar (20-3, 4-1 UFC). En co main event, une bataille de poids lourds d’expérience était escomptée entre Alexander Volkov et Junior Dos Santos. Si ce dernier a dû déclarer forfait, le buzz est préservé avec son remplacement par Greg Hardy, l’ancien footballeur US peinant à composer avec les règlements du MMA (utilisation de coups de coudes illégaux puis d’un inhalateur entre deux rounds). D’autres stars russes seront évidemment à l’honneur pour ce show sur leur sol : Ramazan Emeev, deux fois champion poids moyens du M-1, Shamil Gamzatov, ex-PFL et toujours invaincu (13-0) ou encore le fidèle Rustam Khabilov, à l’UFC depuis 2012.

16 novembre : UFC Fight Night 164 Blachowicz vs Jacaré – Sao Paulo, Brésil

Nouveau voyage dans une des terres les plus emblématiques du combat. Un choc entre deux valeurs sûres des 93 g servira de main event, aussi deux ceintures noires de JJB, le populaire local Ronaldo « Jacaré » Souza et la star polonaise Jan Blachowicz. Le légendaire Mauricio « Shogun » Rua est aussi du rendez-vous, en dépit du forfait récent de son adversaire désigné à l’origine, Sam Alvey. L’Écossais Paul Craig a répondu présent en short notice. Nous retrouverons aussi avec plaisir le prodige Charles Oliveira, recordman de soumissions à l’UFC (13), qui devrait être largement favori malgré les qualités de boxeur de Jared « Flash » Gordon. À noter la présence en début de soirée de l’ancien roi des poids coqs Renan Barao, dont la carrière est en chute libre depuis quatre ans.

8 novembre : Bellator 233 Salter vs Van Steenis – Thackerville, Oklahoma

Le retour en action du très brièvement retraité Muhammed « King Mo » Lawal (ancien champion du StrikeForce) serait-il de nature à voler la vedette au main event middleweight entre le superbe finisseur John Salter (16-4, 7 KO et 9 soumissions) et le kickboxeur hollandais Costello Van Steenis (12-1) ?

14 novembre : Bellator 234 Kharitonov vs Vassell – Tel Aviv, Israël

Pour son voyage annuel en Israël, le Bellator nous propose en main event le légendaire Sergei Kharitonov (sur une série de huit combats sans défaite) face à l’excellent grappleur Linton Vassell, sur une très mauvaise pente depuis son échec au titre mi-lourds en 2017. Rien d’autre à signaler sinon la présence sur la fightcard du lightweight Roger Huerta (ex-UFC et ONE), reconnu pour son côté guerrier autant que pour la non-linéarité de sa carrière.

23 novembre : Bellator London 2 MVP vs Anderson – Londres, Angleterre

Michael « Venom » Page est déjà de retour, et cette fois il n’aura pas un figurant sans expérience face à lui. L’Anglais, dont la seule défaite est due au triple champion welters du Bellator Douglas Lima, passera un véritable palier en confrontant Derek Anderson , valeur sûre de la compagnie depuis 2013. Aussi peut-on estimer qu’une nouvelle victoire avec la manière rapprocherait MVP de sa course au rachat.

8 novembre : ONE Championship – Masters of Fate – Pasay, Philippines

Championnat des poids pailles entre le tenant Joshua Pacio et le challenger Rene Catalan, présence de l’incontournable Eduard Folayang en co main event, quelques duels muay thaï pour encadrer le tout, voilà un programme suffisamment intrigant pour diriger les spotlights vers la compagnie reine de l’Asie.

16 novembre : ONE Championship – Age of Dragons – Pékin, Chine

Le MMA sera peu à l’honneur pour ce gala dans la capitale chinoise, comprenant deux championnats de kickboxing et quelques oppositions de seconde zone. Citons néanmoins les présences de vieux routiers de l’organisation tels le Russe Yusup Saadulaev en poids coqs (11e apparition au ONE) ou le féroce Philippin Edward Kelly (15e participation).

22 novembre : ONE Championship – Edge of Greatness – Kallang, Singapour

Le ONE retrouve un de ses terrains privilégiés, récemment investi par l’UFC, pour son ultime évènement du mois. Au programme le championnat muay thaï des poids coqs, tandis que niveau MMA on remarquera surtout l’ancien champion poids pailles, le Thaïlandais Dejdamrong Sor Amnuaysirichoke, le Brésilien Alex Silva ou le fidèle « extra-terrestre » Ev Ting.

Publicités