Tous les évènements du Pride FC entre 1997 et 2007. Rude concurrent de l’UFC pendant une décennie, la compagnie japonaise a même été de l’avis de nombreux experts (et du mien) la leader du circuit pendant un temps. Ses règles plus permissives et limpides et le fait que les combats se déroulaient dans un ring ont permis l’adhésion d’un plus vaste public, notamment en France. Des stars emblématiques en ont émergé : Fedor Emelianenko, Antonio Rogerio Nogueira, Mirko Cro Cop, Wanderlei Silva, Shogun Rua, Quinton Jackson, Kazushi Sakuraba ou Takanori Gomi pour nommer les plus représentatifs, mais on peut aussi citer des baroudeurs du MMA tels Alistair Overeem, Dan Henderson, Ricardo Arona ou Murillo Bustamante.